Il faut bien que jeunesse se passe…

Tiens t’en as encore tué un ! C’est par cette sentence pleine de tact que mon tendre époux m’a annoncé hier soir le décès d‘Alain de Greef. Il faut dire qu’il s’amuse à me faire tourner en bourrique, profitant du fait que je suis devenue légèrement parano sur le mois de juin depuis que Michaël […]

Lire plus