Crise estivale

Je suis désolée. Je vous promets. J’ai essayé de résister. Mais il faut croire que le Disney revival c’est comme les boutons de chaleur ou le sable dans le maillot. Quand ça vous tombe dessus, ça vous tombe dessus ! Donc il faut que je me lâche. Permettez-moi de vous expliquer pourquoi ceci… … Est […]

Lire plus

Ego te absolvo. Je t’absous Don Camillo.

Une fois n’est pas coutume, hier la télévision m’a permis de retrouver avec plaisir quelque chose qui a bercé mon enfance. Note à l’intention de l’ami Yann: Non pas les peintures de Lascaux, jeune impertinent ! Une petite madeleine de Proust en noir et blanc à l’accent chantant et à la saveur italienne. Sorti en […]

Lire plus