Des tics et des séries

J’avais déjà évoqué le sujet dans un de mes articles précédents, mais lorsqu’on est un cinéphile et/ou un dévoreur de séries, ça finit par se voir et se savoir. C’est comme les spaghettis sauce tomate, on en a plein la bouche. C’est involontaire et inexplicable, une sorte de réflexe du subconscient qui fait soupirer à […]

Lire plus