Coup de gueule du matin: chagrin

En juillet dernier, je poussais un premier coup de gueule contre l’ami Bolloré qui s’attaquait aux Guignols. Malgré l’esbroufe  phénoménal que cette annonce avait faite, Bolloré avait finalement feint de faire machine arrière avant de réussir son coup dans le feutré. Exit les auteurs historiques des Guignols, bonjour Ersatz pseudo-satirique fadasse. Aujourd’hui il semble prêt […]

Lire plus