Agatha Raison en triplette.

Ayant un bon souvenir de ma lecture  du premier, j’ai cédé à la tentation de retrouver notre Miss Marple des Cotswolds, avec son chat, son séduisant mais glacial voisin, son sale caractère et son flair affûté. Et comme ces petits machins-là, ça se dévore comme des scones avec du thé, pendant un après-midi pluvieux d’automne, […]

Lire plus