Jour : 18 mai 2018

Pas de pitié pour les blogueurs.

Cela pourrait être le titre d’un roman humoristique. D’une parodie. Ou d’une comédie hollywoodienne moderne. Mais non… C’est un constat. Dire que l’on tient un blog attire de façon générale un regard de commisération qui vous rabaisse au rang d’un ado de quatorze ans, à la voix éraillée. Restés à l’heure de MySpace et autres…

Lire la suite de Pas de pitié pour les blogueurs.