Si près des étoiles : Le mirage hollywoodien

Résumé

Editions l’Archipel. Parution : mars 2019 . Prix : 22€

Hollywood, 1938. Alors qu’en Europe se font sentir les prémices de la Seconde Guerre Mondiale, à Hollywood, c’est une tempête d’un autre genre qui se prépare.  Sous la gouvernance de l’ombrageux producteur David O. Selznick le tournage d’un film qui marquera à jamais l’histoire du cinéma, Autant en Emporte le vent. Mais le film n’a pour le moment ni scénario, ni héroïne et s’annonce à juste titre, comme le tournage le plus houleux de l’âge d’or hollywoodien.

Arrivée à Hollywood pour tenter sa chance comme scénariste,  Julie Crawford se trouve petite main propulsée par le fait du hasard au coeur du tourbillon de ce tournage catastrophique et fascinant. Tandis que se mettent en place les pièces d’un futur chef-d’oeuvre, le jeu des rencontres et des mésaventures se charge de briser ses illusions sur le rêve hollywoodien. Si près des étoiles, la jeune femme saura-t-elle s’accrocher pour poursuivre ses ambitions ? Ou finira-t-elle broyée par cette implacable machine hollywoodienne où un seul mot peut déchaîner un parfum de souffre et de disgrâce ?

Mon avis : Hollywood, grandeur et scandale

Si près des étoiles, le titre peut inspirer le pire comme le meilleur. De prime abord, cela avait comme un vague parfum de bleuette hollywoodienne. Mais Kate Alcott est bien plus maligne que cela. Basant son récit sur un contexte avéré, (la romance entre Carole Lombard et Clark Gable, le tournage à rebondissements, les éléments historiques) elle utilise l’ingénuité de son héroïne pour permettre au lecteur de saisir toute la sournoiserie du monde que celle-ci pénètre. Misogynie ambiante, jeux d’argent, d’influence, de relation, bruits de couloirs et petites trahisons, à Hollywood tout est autant affaire de stratégie que de talent. Tout s’achète ou se paie … d’une façon ou d’une autre.

Version microcosmique du monde hollywoodien, le tournage d’Autant en Emporte le Vent en reflète à merveille les rouages, les excès, les caprices et les enjeux. Le regard interne et externe de l’héroïne de cette folle histoire nous permet d’en avoir une vision globale aussi lucide que divertissante.
Hollywood est un monstre, un rouleau compresseur où sur le hasard d’une rencontre des opportunités peuvent s’ouvrir sur un claquement de doigt et des carrières être fracassées. Un jeu dangereux pour une jeune femme qui ignore où elle met les pieds, notamment dans les années 30. Au fur et à mesure de l’avancée du tournage, Julie prend conscience de cette réalité, tandis que les portes s’ouvrent mais que ses illusions se brisent avec fracas. Que sera-t-elle prête à sacrifier pour arriver à son but ?

Et si bleuette il y a, quand Kate Alcott parle d’amour,elle n’en oublie pas pour autant les démons qu’Hollywood draine dans son sillage. Alcool, addictions, rumeurs, affaire de réputation et petits arrangements, tout n’est pas aussi aussi rose que dans les films ou sur le papier glacé des magazines.

Le parcours de Julie est à la fois l’occasion de revivre un moment clé du cinéma et de l’âge d’or hollywoodien, mais aussi de constater le décalage qui règne entre Hollywood et le reste du monde. Tandis que la petite histoire du cinéma s’écrit à sa façon d’un côté, de l’autre la grande Histoire gronde, résonnant des échos de la guerre. Et si l’usine à rêves ne semble jamais s’arrêter, la sortie du film n’en est pas moins rattrapée par la réalité de la ségrégation et de la Seconde Guerre Mondiale. Kate Alcott parvient à conjuguer tous ces éléments dans son roman avec un tour de main épatant, pour en faire une plongée cinéphile fascinante.

A lire

juneandcie View All →

“Eventually everything connects - people, ideas, objects. The quality of the connections is the key to quality per se.” Charles Eames

1 commentaire Laisser un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :