La Reine des Pluies : Ode à l’Afrique

Résumé

Editions Belfond. Parution : juillet 2019 Prix : 21€ (broché)

Tanzanie, 1974. A douze ans, Kate assiste aux funérailles de ses parents. Tout deux missionnaires dans un dispensaire, ceux-ci ont été attaqués et massacrés à coup de machette, sans que personne ne comprenne ce qui s’est passé.
La fillette quitte l’Afrique pour regagner l’Australie. Elle fera tout pour oublier et laisser derrière elle ce passé douloureux, voilé de mystère.

Autralie, 1990. Seize ans plus tard, resurgit du passé une femme. L’unique témoin et rescapée du drame. Elle veut confier à Kate la vérité sur les raisons du drame. Pourquoi a-t-elle été épargnée ? Que s’est-il passé ce soir là ? Quels liens a cette femme avec ses parents ?
Autant de questions auxquels Kate peut trouver des réponses… si elle est prête à les entendre et à aller au bout de l’histoire.

Mon avis : La reine des pluies, l’ode à l’Afrique

Le Congo, la Tanzanie, le Rwanda… De Leopard Hall à la Reine des Pluies, Katherine Scholes aime l’Afrique et nous y fait voyager. De ses paysages envoûtants à son histoire agité, ses romans vibrent au rythme du coeur de l’Afrique et nous immergent dans son Histoire. Une Histoire dont les remous bouleversent les destins de ses personnages, jusqu’à les chambouler complètement.

Cette fois-ci, c’est avec la Tanzanie, son bush, ses hôpitaux de brousse et ses missionnaires que nous avons rendez-vous. A travers le récit qu’Annah livre à Kate c’est d’un bien étrange univers que nous découvrons. Une Afrique des années 60-70 en pleine mutation, qui se libère progressivement du joug colonial. Un monde pétri de contradiction et de mélange où la foi chrétienne côtoie les croyances ancestrales.Où les guérisseurs cohabitent avec la médecine occidentale. Où  l’ancien monde et le nouveau,  l’Europe et l’Afrique s’affrontent et s’apprivoisent parfois. Où les bienfaits du progrès et le paternalisme occidental suscitent des sentiments ambigus qui troublent les frontières.

C’est dans ce contexte que se pose le parcours d’Annah. Cette jeune femme, en avance sur son temps, catapultée sur cette terre brute et enivrante, va se découvrir une résilience incroyable au fil des épreuves qui s’imposent à elle . Un personnage fascinant qui éclipse presque les autres protagonistes du roman par son tempérament. Et c’est sans difficulté que l’on suit ses pas dans la brousse africaine, au rythme des déconvenues et des découvertes.

Certes, le rythme du récit est un peu lent sur la première partie. A l’entrée en scène d’Annah, le lecteur sait d’avance que c’est elle qui va prendre les rênes de l’histoire par sa narration. Or les choses mettent un peu de temps à démarrer pour quelque chose qui est finalement cousu de fil blanc. De même sur d’autres éléments du récit un peu « convenus », que l’on voit venir à l’avance.
Cependant l’intrigue ne manque pas de rebondissements et sa connaissance de la terre africaine confère à l’écriture de Katherine Scholes ce charme si particulier qui lui est propre. Elle connaît sa terre, elle sait la raconter, faire parler son Histoire, la faire vibrer dans le coeur du lecteur.
Tout n’est pas exempt de défaut, mais chacune de ses histoires s’enveloppe de ce charme  étrange et pénétrant pour devenir un voyage envoûtant où le lecteur se laisse transporter par delà l’Histoire.
La Reine des Pluies n’échappe pas à la règle, captivant moment d’évasion où le lecteur se glisse le temps d’une incursion en terre africaine.

Publié par

“Eventually everything connects - people, ideas, objects. The quality of the connections is the key to quality per se.” Charles Eames

3 commentaires sur « La Reine des Pluies : Ode à l’Afrique »

  1. Je me disais bien que le résumé me faisait penser à Leopard Hall ! Mais j’avais bien aimé donc ma foi, pourquoi pas découvrir ce roman ! Surtout que je lis trop peu d’histoires qui se déroulent en Afrique…

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.