Lectures en pagaille

Voici, pour combattre le temps maussade du weekend, deux lectures radicalement différentes mais toutes deux très agréables.

  • La fractale des raviolis, de Pierre Raufast.

La fractale des raviolis - Pierre Raufast - Folio

Collection Folio (n° 5990)

Parution : 27-08-2015 / Prix 7.70€

3.5/5 : Un roman gigogne qui vous mène par le bout du nez.

Résumé: Trompée par inadvertance par son mari, une femme décide d’empoisonner celui-ci. Mais même le plan le plus savamment élaboré peut être victime des aléas du destin.

Partant de cette situation initiale digne d’un vaudeville, Pierre Raufast fait sauter la narration d’une histoire à l’autre avec virtuosité. Sans jamais rompre le fil du récit, il fait jaillir, telles des poupées russes, des anecdotes toujours plus insolites les unes des autres, jusqu’à arriver à cette conclusion inattendue.

J’ai découvert ce roman grâce aux avis positifs de nombreux bloggers et je ne l’ai pas regretté. Sans être un coup de cœur absolu, c’est une lecture agréable et sympathique, merveilleusement bien menée. Au fil des histoires qui s’enfilent, on ne peut s’empêcher d’être intrigué par les tours et détours que prend le récit. Voyageant entre les époques, les récits et les personnages, la curiosité se trouve attisée et l’on dévore ce roman sans s’en rendre compte, dans l’impatience d’en connaître la fin.

« J’aurais voulu le tuer. C’est le cas de le dire. Pour une fois que ce connard mettait le pied dans ma cuisine, c’était pour gâcher mon plan diabolique. Les salauds ont la vie dure. »

*******

  • La dernière fugitive, Tracy Chevalier.
Collection Folio (n° 5884), Gallimard
Parution : 05-02-2015 / Prix 8.20€

4/5 : La nouvelle perle de Tracy  Chevalier.

Résumé: Angleterre, 1850, pour échapper à une déception amoureuse et au regard de sa communauté, Honor Bright décide de suivre sa soeur Grace  qui doit aller se marier de l’autre côté de l’Atlantique. La voilà embarquée pour les Etats Unis en quête d’une nouvelle vie. Mais cette nouvelle existence à l’instar de la traversée s’avère houleuse et pleine de surprises.

A travers le regard d’Honor, c’est un voyage dans une Amérique encore en construction, en plein conquête de l’Ouest que nous offre Tracy Chevalier. C’est aussi un portrait tout en nuances de la communauté des quakers, de leur mode de vie et leur situation par rapport au reste de la population. Dans cette Amérique, encore jeune, confrontée à ses propres contradictions, entre mélange de populations d’horizons différents ou victimes de l’esclavage, les quakers et leurs convictions occupent définitivement une place à part.

Avec la finesse de cette plume douce-amère qui la caractérise, Tracy Chevalier nous fait suivre le cheminement intime d’Honor. Les hésitations morales et les choix qui pousseront cette jeune femme perdue sur cette terre étrangère, à dépasser ses peurs et à se trouver elle-même là elle ne s’attendait pas.

J’ai retrouvé avec grand plaisir le charme indescriptible de la plume de Tracy Chevalier. Cette façon si délicate de croquer à travers de simples détails, comme l’art du quilt, le caractère d’un personnage ou les différences au sein d’une communauté. Sans prendre de parti, sa plume se pose pour saisir une époque dans ses aspects les plus intimes. Un petit bijou d’une grande maîtrise qui se lit d’une traite.

« Honor regarda sa fille et, l’espace d’un instant, elle eut cet étrange sentiment d’être une pièce de patchwork se trouvant enfin à sa place, s’ajustant à la perfection. Cette fois ce n’était pas avec Jack, mais deux femmes, dont les ressemblances, si profondes, rendaient accessoire leur couleur de peau. Mais Honor savait qu’une telle harmonie ne pouvait pas durer […] »

Publié par

“Eventually everything connects - people, ideas, objects. The quality of the connections is the key to quality per se.” Charles Eames

11 commentaires sur « Lectures en pagaille »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.