L’Instant Thé.

Je suis toute folle aujourd’hui car nous inaugurons un nouveau rendez-vous. Chaque mois, avec quelques autres bloggeuses ou bloggeurs, on vous parlera thé. On partagera avec vous nos découvertes  du mois, nos trucs et nos coups de coeur.

Pour ce premier volet, c’est Le Tanuki et Athénaïs de Un Bouquin dans La Tasse qui m’accompagnent. Elles m’ont fait le plaisir de se plier à l’exercice, merci à elles se joindre à nous pour cet instant.

Un instant de détente.

Un instant de partage.

Un instant de saveurs.

Un instant Thé…

483 (1)
Source : Nature et Découvertes

L’instant Thé du Tanuki.

La sélection:  Chai aux 10 épices par L’Essence du Thé (7,00€ les 100g) 

Mélange thé noir et oolong aromatisé aux épices, avec en autres graines de cardamone, baies rouges, clous de girofles etc.

Infusion recommandée : 3 minutes

Premières impressions.

Comme June, j’adore le Chai. Toujours très fort, sans lait et non sucré pour moi – je suis une hérétique -, c’est avec l’Earl Grey mon thé coup de fouet du matin qui aide à démarrer la journée !

Il existe une myriade de mélanges Chai, tirant plus ou moins sur la cannelle, l’anis, le clou de girofle…. Celui de l’Essence du thé, attrapé à Colmar lors des derniers marchés de Noël, m’a surprise puis séduite avec ses notes… poivrées 🙂

Sec : le parfum des baies rouges est très présent, avec des notes un peu piquantes adoucies en arrière-plan par les autres épices (je reconnais surtout le clou de girofle et la cardamome).

Infusé : la couleur est assez claire pour un chai. Les baies sont toujours bien présentes mais tempérées par les notes gourmandes des autres épices.

2016-06-13 (3)

Dégustation.

Au goût : le mélange thé noir/oolong apporte une jolie rondeur en bouche et atténue le côté très astringent que peuvent avoir certains Chai. Côté épices le mélange ne déçoit pas ! La note poivrée des baies est au final assez discrète grâce au bel équilibre qu’amène la cardamone et ses copines.

Bilan : Habituée à un autre mélange, très cannelle, il m’a fallu quelques dégustations pour me faire au Chai de l’Essence de Thé. Le parfum de baies rouges me rappelait en effet sans cesse des plats salés que mon cerveau n’associait pas vraiment à un petit déjeuner xD Mais ce côté peu « sucré » est aussi sa force : c’est à présent l’un de mes thés fétiches du matin 🙂

A noter: Essence du Thé note que ce mélange peut être dégusté glacé (1 cuillère à soupe de thé pour 1 litre d’eau froide à laisser infuser 4 heures au réfrigérateur) mais je n’ai jamais testé 🙂

Le petit plus du Tanuki.

Je recommande par contre ce thé pour la cuisine salée. Il est particulièrement adapté pour changer des thés fumés, souvent assez marqués et que tout le monde n’apprécie pas. Avec sa base de baies rouges, il est notamment parfait pour la recette suivante :

  • Gravlax au thé (en images ici )

C’est une recette très simple qui demande juste de la patience 😉

Ingrédient.

  • 350g de pavés ou dos de saumon avec la peau (congelé ou ultra frais)
  • 100g Gros sel
  • 100g Sucre
  • 2 càs de Thé
  • Poivre

La recette.

  1. Mélanger le sel et le sucre dans un plat.
  2. Ébouillanter les feuilles de thé pour les ouvrir et libérer les arômes.
  3. Parsemer le mélange sel/sucre des feuilles de thés et poivrer
  4. Déposer le saumon côté chair sur le mélange.
  5. Filmer le plat. Couvrir d’une plaque (planche à découper, assiette, …) sur laquelle on met des poids pour bien appuyer sur le poisson.
  6. Laisser mariner au frigo entre 24 et 48h. La chair du saumon va rendre du jus et être « cuite » par la saumure. Elle devient plus ferme et translucide (un peu comme du saumon fumé).
  7. Rincer le poisson et l’éponger. Le Gravlax peut être dégusté immédiatement mais est meilleur après avoir été laissé 2/3 jours encore au frigo.

L’instant Thé de Un Bouquin dans la Tasse: Le coup de coeur fruité.

La sélection:  Thé blanc au Melon de chez Lupicia (9€/50gr)

Coucou , les belettes ,

Et bien voila ma petite patounette se retrouve ici 🙂

Nouveau défi pour moi !

Et comme il me faut présenter un thé coup de coeur ce sera donc mon fameux thé blanc melon de chez Lupicia ..

Si vous me connaissez un peu vous savez que j’en parle énormément et puis j’ai réussi à pervertir mon hôte qui l’aime beaucoup également !

image1

Lupicia c’est qui ?

C’est un maison de thé japonaise , que j’aime d’amour , d’un amour profond , surtout depuis que j’ai eu la chance de m’y rendre à Tokyo.

Vous trouverez la boutique à Paris , sur la ligne 4 , à la station Saint Germain des près , au 40 de la rue Bonaparte et si vous êtes un peu trop loin le site est ici ( lien du site )

Je suis vraiment fan de l’accueil à la japonaise , de la clarté , du chic etc et les thés qu’ils soient natures ou aromatisés ne m’ont à l’heure actuelle jamais déçue !

Allez passons donc à notre thé 🙂

Premières impressions.

Le thé blanc melon est donc un thé donc les feuilles ne sont quasiment pas oxydées , en d’autres termes , elles ne sont presque pas travaillées après la récolte ..

Les feuilles sont donc quasi plates et conservent les vertus de la feuille fraîche.

Ici , nous nous trouvons en présence d’une méga tuerie.

Au nez , notre thé est un melon frais , juteux à souhait , sucré ..

C’est un régal !

Dégustation.

Pour l’infusion , j’ai choisis , 70 degrés pendant 3 minutes , pour ne pas pousser trop l’amertume.

Ça embaume le melon dans tout l’appartement , c’est divin , en bouche , je croque dans un fruit bien mur , qui en fait mon thé aromatisé préféré , le thé blanc pointe le bout de son nez en deuxième note et en persistance.

Vous l’aurez compris , c’est une merveille.

image4

Et derniers mots avant que je ne file , prenez le temps de le laisser infuser à froid pour la version glacée , vous m’en direz des nouvelles !

A bientôt

Athénaïs ( Un Bouquin dans la Tasse ) 

L’Instant Thé de June & Cie.

La sélection: Kyoto, thé vert aux fleurs de cerisier de chez Cha Yuan. (5.70€/100gr)

Infusion recommandée : 2 min à 85°

Premières impressions.

Dès l’ouverture, c’est une belle odeur de griotte qui vous envahit. C’est doux, sucré mais pas écoeurant. On a vraiment les senteurs de la cerise. Le thé est beau, de jolies feuilles fines bien vertes et de beaux pétales de fleurs de cerisier. Ça donne clairement envie.

imag1921.jpg

A l’infusion, le thé vert vient contrebalancer la cerise avec une note d’herbe séchée. Ça reste équilibré et très doux. Rien de désagréable.

Dégustation.

La cerise est clairement là, ronde en bouche, légère et pas écœurante. On sent le thé vert en arrière goût. C’est très agréable et vraiment fleuri. On a quelque chose de printanier et de gourmand mais qui ne fait pas dessert, ça reste très fin.

imag1925.jpg

En revanche, j’en ai fait une théière complète et en s’oxydant, le thé vert s’estompe et la cerise prend de plus en plus de place avec un accent plus fruité que fleuri. On part presque sur des saveurs de yaourt à la cerise alors qu’au départ on est sur de la fleur de cerisier et non du fruit. Cet aspect peut en refroidir certains. Mais cela est du à l’oxydation du thé et au fait que je l’ai fait réchauffer. (Hérétique !)

En revanche glacé, le thé vert revient et l’équilibre se rétablit. La cerise retrouve sa légèreté de départ et le côté fleuri  reprend le dessus dans une harmonie quasi parfaite. Je serais presque tentée de dire qu’il est encore meilleur glacé.

imag1931_1.jpg

Mon conseil sur ce thé: C’est un thé à déguster sur l’instant, dès l’infusion, sinon on n’en perd la véritable saveur. En revanche si, comme moi, vous buvez énormément de thé et faites des théières pour la journée, alors n’hésitez pas à le déguster glacé. C’est alors un vrai plaisir. Ce Kyoto est un merveilleux thé de printemps, frais et délicat. D’une grande douceur, il est idéal le matin au réveil pour aborder la journée avec sérénité.

20 commentaires

      1. Aïe, aïe ! Ça va aller ? Tu sembles fatiguée ma pauvre. Ça se passe bien au moins ? Je te ferais bien une participation d’office car je sais que tu suis les comptes mais ce ne serait pas juste pour les autres…

        J'aime

      2. Oh, ça va. Fatiguée, forcément( un peu moins en entreprise, quand même; je me sens mieux sur le terrain). Mais j’ai une évaluation à préparer (oups, 2). Et évidemment, quand je rentre le w.e, aucun lutin ne s’est occupé des affaires en cours (même si Monsieur Chours a bien pris le relais).

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s