Freaky Friday n°6 : Something good, something bad ?

Comme vous avez été sages et pour vous remercier de vos nombreuses visites cette semaine, j’ai décidé de vous offrir un double cornetto de Freaky Friday.

Oui un double. En glace à l’italienne.

C’est pour moi ! C’est la maison qui offre.

MAIS…

Il y a toujours un « mais ».

Comme je suis fourbe et qu’une surprise/malheur n’arrive jamais seul(e), c’est moi qui choisis les parfums.

« Something good ? Something bad ? Bit of both ? Bit of both ! »

Je vous laisse deviner lequel est quoi.

Le Club Dorothée a égayé de paillettes et de dessins animés l’enfance d’une large partie d’entre nous. Mais outre les sketchs, les dessins animés, les jeux, il y avait aussi la partie musicale. Notamment les Musclés.

Tous ceux qui ont commencé à tresser une corde pour se pendre ou à chercher les boules quiès sont de sales dégonflés. Tremerius, lâche ces caches oreilles, je lis tes articles sur l’iPhone moi !

Les Musclés avec de la chanson française sympathique de type Patrick Sébastien pour faire la fête. Du type ceci:

Je passe sur le fait que les paroles n’étaient pas toujours bien catholiques pour de jeunes enfants : fusil, tirer des coups, les filles étaient pressées, on s’est pas fait prier… Hmhmhm

Je ne suis pas bigote.

Rémy Eric, René, Minet et FRAMBOISIIIIIER ! Une fine équipe donc, championne du double sens dans les chansons.

Pardon ? Qui ? Minet, vous disiez.

Oui, Bernard Minet qui interpréta pas mal de génériques de dessins animés du Club Dorothée en français. En particulier celui de Bioman.

Souvenez-vous.

Si ! SOUVENEZ-VOUS ! Je souffre aussi.

Ça c’était la version… Soft ! Une version qui colle bien au dessin-animé .Il y a eu une autre. Si. Une tarte.

Bon je passe sur le clip qui me provoque de petits gloussements.

Non mais ça ce sont les Biomans (Biomen ?). Ils m’ont toujours fait cet effet. En plus les versions filles qui ont des espèces de grelots sur le côté du casque en guise de boucles d’oreille… Juste non.

Alors les paroles :

Parce que, petite fille, la terre est trop jolie,
Parce que, petite fille, il y a la jalousie,
De tous les méchants qui voudraient empêcher,
Le ciel d’être bleu, les oiseaux de chanter

Même en gardant à l’esprit que c’est destiné à des petits bouts, les méchants n’ont rien d’autre à faire de leur vie que d’empêcher les oiseaux de chanter et le ciel d’être bleu ?

John : Mais qu’est ce que vous faites de vos journées, vous vous greffez des organes de porcs?! Hero Corp, saison 1, épisode 1 (Le village), écrit par Simon Astier.

Je pense que si c’était le seul grand projet diabolique des méchants qui menacent la Terre, Doctor Who serait déjà à la retraite en train de peindre des tableaux d’élever des abeilles.

Et le dernier couplet suppose que Bioman n’a pas d’enfant. Ou ne côtoie pas les enfants. Pas tous. Ou pas tout le temps. Ou pas humains.

Parce que, petite fille quand je combats les méchants,
J’ai dans mon esprit le sourire d’un enfant…

C’est meuuuuugnon.

Personnellement quand je pense enfant, j’ai aussi d’autres images qui me viennent en tête.

Mais admettons. Motivation. Positive attitude.

Et conclusion logique: Bioman n’est pas papa.

Bon, après ça, soyons honnêtes, je n’ai contre Bernard Minet qui a, entre autres, interprété, les génériques de Sailor Moon, Les Chevaliers du Zodiaque, Juliette je t’aime…

Même pour tout vous avouer (Allez c’est le Freaky Friday. Pas de honte !) si j’ai encore cette fichue chanson coincée dans ma mémoire, c’est que j’ai eu la cassette audio de Bernard Minet.

Oui, oooh j’avais 6 ans. Vous voulez qu’on reparle de vos goûts à 6 ans ? Hein ? Voilà ! 

Je crois que je le trouvais choupi-mignon. Un peu comme un chaton.

Je devais avoir un problème avec les bouclettes.

Mais je vous rassure, le Club Dorothée ne m’a pas passionnée plus que ça. Du coup Bernard Minet non plus.

En plus ma mère était contre. Et je préférais les bouquins. Allez-y lancez les cailloux ! Je m’en fiche.

Surtout que je me suis promptement tournée vers d’autres références, bien plus intéressante !

Et viriles !

A 7 ans, il n’y avait qu’une chose qui pouvait me faire quitter la plage au trot, AVANT le passage du vendeur de beignets.

UNE.

Précision ici: Après une journée dans l’eau salée, le beignet c’est un peu…le Labello des gourmands. Eh oui le gras tout ça. 

Une seule chose donc. C’était l’appel de ce générique.

Deux minutes de fangirling : Aaaah punaise qu’il était craquant ! 

Oui à 7 ans, mon amoureux c’était lui.

Richard Dean Anderson, sa nuque longue et son couteau suisse.

Son sourire à faire fondre une brique en hiver et sa coupe de cheveux année 80 power.

L’homme pacifiste qui avait son cerveau pour arme.

C’est à lui que je dois mon intérêt pour les héros intelligents et aventureux.

Quoi ? Sherlock et Doctor Who, ça vient de là ? Hé oui! Notre enfance nous conditionne.

A ce doux âge de la vie, on s’en fiche que ce soit impossible de faire une bombe avec une allumette, une canette de coca et un chewing-gum.

J’avais juste les mirettes grandes ouvertes et la bouche aussi. Le coeur palpitant. Angus Mac Gyver

Mon Dieu! Mais qui avait déniché un patronyme pareil ? Ça sent la soirée d’écriture qui se finit tard et un poil alcoolisée.

Ou la vieille histoire de famille poussiéreuse ressortie du placard. Jack O Neill ça claque quand même plus.

… Angus Mac Gyver, disais-je, allait-il réussir à ouvrir cette cellule en fabriquant une clé avec un fil de fer ?

Pour les sceptiques de nature, il a été expliqué que la plupart des inventions de Mac Gyver sont théoriquement possibles sauf que, je cite :

Durant les épisodes, toutes les étapes de fabrication n’étaient pas exposées et ceci pour des raisons de sécurité. Donner à la télévision les ingrédients d’une bombe construite à partir d’une pomme de pain et de sève n’aurait pas été très responsable…Source Allociné

Voilà qui met définitivement un point à mes débats enflammés de cours de récré.

Oui même à 7 ans, j’étais péremptoire. On ne critique pas Mac Gyver, ok !

Le Prince Charmant pouvait clairement rentrer au bercail s’il n’avait pas un couteau suisse et un blouson de cuir brun.

C’est aussi comme ça que je suis devenue une croqueuse de séries.

Merci à mon Papa de m’avoir laissé regarder Mac Gyver tous les dimanches après-midi avec lui.

Richard Dean Anderson est resté le grand héros de ma télé puisque je l’ai retrouvé dans Stargate SG-1 avec l’humour détonant du Colonel Jack O Neill .

Source Forum.gateworld.net

Merci aussi à mon Papa d’avoir regardé Stargate avec moi le vendredi soir. 

A noter d’ailleurs qu’on voit apparaître dans Mac Gyver, Don.S. David qui endosse l’uniforme du général Hammond dans Stargate. Christopher Judge y fait également un petit passage avant son rôle de Teal’c.

D’ailleurs c’est Michael Greenburg, producteur de Stargate; qui prend la direction de Mac Gyver à partir de la saison 2.

Loué soit le nom de ce saint homme !

Et pour l’anecdote Cuba Gooding Jr et Teri Hatcher y font également leurs débuts.

Mac Gyver fait partie de ses séries qui ont marqué le petit écran.

C’est un générique qu’on ne peut oublier et que l’on doit à Randy Edelman qui a également signé par exemple la musique du Dernier des Mohicans. 

Il existe bien d’autres secrets sur le tournage de la série que je ne révélerais pas ici parce que ce n’est pas le sujet de l’article en fait ! Mais je vous engage à les découvrir sur la fiche Allociné : Mac Gyver secrets de tournage

Les années passent, c’est inéluctable. Mais lorsque j’entends ce petit générique, où que je sois, je cherche l’écran. Et j’ai un petit frisson qui me chatouille la nuque.

Toujours prête à embarquer pour une nouvelle aventure.

Attends-moi Mac, je prends mon couteau suisse ! 

6 commentaires

  1. Pour moi qui suis un peu + âgée, c’était Récré A2 (et l’Ile aux Enfants) mais en fait, on prend les mêmes et on recommence.
    McGyver date donc de la fin de mon adolescence (ah, ce sacré McGyver! qu’il était doué!).
    Dorothée m’a toujours cassé les ….pieds mais elle a apporté qque chose: Goldorak,Albator les mangas à la télé…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s