Mash-up Sunday (Don’t) Die Hard: Battle in the moonlight

Nous revoilà partis pour un Mash-up Sunday explosif.

Je vous rappelle rapidement les règles comme chaque semaine :

Imaginer les pires croisements de films de l’histoire du cinéma et en écrire le synopsis, en respectant deux règles:

  • Utiliser des films de genres différents.
  • Toujours trouver un lien entre les histoires.

La minute challenge : Vous avez le droit en commentaire de me proposer un mash-up dont je devrais faire le synopsis pour la semaine suivante. La seule condition est qu’il respecte les règles énoncées ci-dessus.

Et c’est parti !

GERONIMOOOOO !

image

Abracada Mash-up !

image

Synopsis

Le lieutenant John McClane espérait pouvoir enfin profiter d’une vie paisible en famille.

Mais point de repos pour les héros.

Inquiète pour Bella, la fille d’un de ses amis qui a fugué, Lucy McClane appelle son sauveur de père à la rescousse.

Suivant la piste de l’adolescente, celui-ci se retrouve à inspecter un vieux immeuble sinistre et désaffecté sur lequel courent d’étranges rumeurs.

Avec ce sens de l’à-propos qui le caractérise, il tombe alors en pleine guerre de clans entre loup-garous et vampires.

Au coeur de cette sanglante rivalité, se trouve prise la naïve Bella, qui a des amitiés (et plus si affinités) des deux côtés.

Les deux leaders Edward et Taylor s’érigeant en protecteurs de la jeune femme, sa présence ne fait qu’exacerber leurs antagonismes ancestraux.

Foin de vampire et de loup-garous ! McClane a promis de ramener la jeune Bella saine et sauve.

Guidé par son instinct paternel, il tente tout d’abord de raisonner les deux jeunes meneurs, qu’il soupçonne d’être sous l’effet de stupéfiants.

En effet, les jeunes gens ont développé une symptomatique chatoyance au soleil et tiennent des propos incohérents. 

D’ailleurs, un obscur personnage ne cesse de passer d’un camp à l’autre. Sous de vagues prétextes pacifistes, il alimente les rancœurs et distribue aux protagonistes une mystérieuse substance pailletée.

Répondant au nom de « Docteur Snape », John McClane ne tarde pas à découvrir qu’il s’agit en réalité de son vieil ennemi, son arch-nemesis, Hans Gruber, revenu comme par magie d’entre les morts. 

Comprenant qu’il ne parviendra à rien de plus qu’à se mettre en danger,notre flic tous terrains décide de passer à l’action à sa façon, flingue au point et castagne en pagaille.

En commençant par liquider ce vieil Hans, d’une façon ou d’une autre.

Accrochez-vous, ça va péter !

Yippee Ki Yay Motherfucker !

Mash-up Sunday

juneandcie View All →

“Eventually everything connects - people, ideas, objects. The quality of the connections is the key to quality per se.” Charles Eames

6 commentaires Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :