Have you met … David

Non pas David Duchovny

Ni David Hasselhoff

David Arnold.

Ça vous dit vaguement quelque chose ?

Vous le connaissez pourtant tellement plus que vous ne le pensez.

David Arnold is perhaps best-known as a composer for film, but his forthcoming concert in Dublin’s National Concert Hall will also showcase some of his compositions as a songwriter. Photograph: Ben A Pruchnie/Getty Images
Copyright Ben A Pruchnie/Getty Images Source 
  • Fiche signalétique

Profession: Compositeur, Ingénieur du son

Né le :  23 Janvier 1962

Nationalité : britannique

Signes distinctifs : Regard hypnotique. Roi des bandes originales qui déchirent ?

  • L’homme qui fredonnait à l’oreille des réalisateurs…

S’il commence sa carrière à la télévision, ce qui va marquer véritablement l’entrée de David Arnold dans le coeur du public, c’est ceci:

1994,  Roland Emmerich fait le choix qui va marquer une génération : il appelle David Arnold pour signer la bande originale de Stargate, la porte des étoiles.

Stargate, la porte des étoiles : Affiche Roland Emmerich
Copyright : © StudioCanal Source Allociné

Cette musique restera emblématique pour les fans du film comme de la série. D’ailleurs Joel Goldsmith et David Arnold ont travaillé ensemble sur les différents thèmes de la série. Même si Joel Goldsmith en reste le compositeur officiel

Ouhlà, pardonnez-moi j’ai un frisson. J’ai toujours l’impression qu’O’Neill va apparaître. Oui la version avec deux « ll »

Collaboration fructueuse avec Emmerich puisqu’ils poursuivent l’expérience par la suite avec deux films dont Independance Day.

Si vous ne vous souvenez pas de la B.O d’Independance Day pour cause d’examen anthropomorphique détaillé d’acteur physiquement intelligent, je vous jette pas la pierre. C’est pareil pour moi. Du coup un petit rappel qui ne va pas manquer de rafraîchir votre mémoire.

Mais David Arnold c’est surtout Monsieur Bond. Il en aligne 5 à son tableau de chasse de bandes originales.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Juste pour le plaisir, et en dédicace au Charmant Petit Monstre , un extrait de la bande originale de Casino Royale.

Ce que j’aime avec ce compositeur, c’est qu’il n’a pas un style cadré, un créneau défini.

Après un palmarès pareil, vous l’imaginiez faire la musique d’un film comme Paul avec nos deux loustics déjantés aux commandes ?

Paul : Affiche

Eh bien oui ! Et même mieux : il a fait celle de Hot Fuzz juste avant.

Hot Fuzz : Affiche
Copyright : © StudioCanal

C’est ce qu’on appelle du compositeur tous terrains, ça madame !

Bande originale majestueuse et mystérieuse, composition emplie de souffle héroïque et patriotique ou soundtrack pour film d’action allumé et décalé, rien ne l’arrête !

Au passage il signe la B.O d’Amazing Grace (nota pour les fans de Benedict Cumberbatch), de 2 Fast 2Furious et du Monde de Narnia : L’odyssée du Passeur d’Aurore.

Avant ou après, il travaille avec Björk ou Massive Attack, compose et dirige la cérémonie de clôture des JO de Londres.

Tous terrains je vous dis !

Ce qui est amusant au final, ainsi qu’il l’explique dans son interview dans The Irish Times, c’est que cette diversité n’est pas véritablement de son fait. En tant que compositeur sa carrière s’est faite au gré des propositions et non vraiment des envies.

“If you look at the film and television things I’ve done,” observes Arnold, “then you wouldn’t say I’m a maverick because they’ve all been mainstream, but the odd thing about being a film composer is that you can only work on what you’re offered. You can’t say you’re going to do a Paul Thomas Anderson film because he himself decides who he wants to compose the music for his films.”

David Arnold.

Et des propositions il en a !

En somme David Arnold c’est comme Danny Elfman, Howard Shore, Hans Zimmer ou feu James Horner (sic !) tu le croises une fois sur deux quand tu vas au cinéma. A croire qu’il est compris avec le pop-corn.

Et on l’aime parce qu’il réussit généralement son coup, il nous colle des mélodies dans la tête qu’on n’arrive plus à oublier.

De celles qu’on meuhmeuh le lendemain matin en faisant son thé/café.

De celles qu’on entend dans notre tête en automatique, à des moments particuliers,quand on réussit quelque chose par exemple.

Que ceux qui n’ont jamais eu le thème de Stargate en tête quand ils finissaient triomphalement de monter le placard/ meuble Ikéa, lèvent la main !

  • David &…

… Michael

Tout ceux qui ont dit « Jonathan », vous sortez, vous avez perdu ! Oui il pleut, mais ça vous apprendra à vous concentrer sur le sujet.

Source youtube,

Car, il y a une autre raison pour laquelle on aime David Arnold.

Ce n’est pas la plus objective.

Ce n’est pas la pire non plus.

Je ne vais pas vous faire languir davantage parce que j’en vois quelques unes qui se tortillent en levant la main. Elles ont deviné depuis que j’ai dit « Michael ».

Avec Michael Price, David Arnold est le compositeur de la bande originale de Sherlock.

Pas la peine d’épiloguer, quand on voit le résultat, on est franchement heureux que ces deux-là se soient trouvés sur cette opportunité. En écoutant les bandes originales des différentes saisons, on se dit qu’ils étaient faits pour se rencontrer.

imag2221.jpg

Chaque morceau épouse l’émotion de l’instant de façon parfaite et implacable. Les yeux fermés, on reconnaît le morceau, l’épisode, on effleure le moment et l’émotion affleure. Ce que ces deux-là ont fait à quatre mains est tout simplement splendide. Ils ont mis l’ultime touche à une série à qui il ne manque que ça pour atteindre la perfection.

L’auteur de cet article décline toute responsabilité quand à un éventuel symptôme de manque de Sherlock suite à ce générique. Merci de vous plaindre directement à BBC  via ce lien .

Je suis sûre qu’au début de cet article, vous n’imaginiez pas qu’il puisse y avoir un point commun entre Sherlock et Stargate, entre Amazing Grace et Independance Day, entre Hot Fuzz et James Bond.

Et pourtant le voilà, David Arnold, l’homme qui sifflotait derrière les bandes originales.

L’homme dont on voit rarement le visage mais dont on connait souvent la musique.

8 commentaires

  1. Ah ben merci, je ne savais pas du tout qui avait écrit la BO de Stargate. Quoique je ne sais pas si elle m’a marqué pour le film? C’est plutôt le faite de l’avoir entendu 200 fois pour la série qui me l’a incrustée en tête.

    J’ai pas compris l’examen détaillé d’acteur physiquement intelligent pour Independance Day ^^ Tu parlais de Will Smith? (en même temps je crois n’avoir vu d’ID que la 2e moitié à la télé… alors si tu faisais référence au générique de début, je ne peux pas capter).

    Aimé par 1 personne

      1. Pour le maigre souvenir que j’ai gardé du film, je t’avouerai, même le physique de Will Smith ne m’a pas marqué ;__; J’étais trop occupée à pleurer devant la connerie du scénario.

        (en fait je me demandais si tu n’étais pas restée à baver devant O’Neill de la référence d’avant XD )

        Aimé par 1 personne

    1. C’est tout l’intérêt de faire cette rubrique :p Ces articles me prennent souvent 3h à cause des recherches que je fais pour les écrire. Car non je ne sais pas tout et je n’ai pas tout en tête. Tant mieux si ça t’a fait plaisir d’apprendre des trucs sur lui. 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s