En janvier dernier, lors de la minute de silence, j’avais allumé une bougie pour chacune des victimes.

Aujourd’hui, même avec la meilleure volonté du monde, je n’ai pas eu assez de bougies…

image

Mon fils a compté celles que j’ai pu allumer et il m’a dit:

« Ça fait beaucoup de morts, maman, je suis désolé pour toi. »

J’ai eu envie de lui répondre que c’était moi qui était désolée de le voir grandir dans un monde pareil, parce-qu’il manquait tellement, tellement de bougies.

  • # NotAfraid

Je refuse d’avoir peur parce que je refuse qu’il grandisse dans un monde où on a peur de s’amuser, de sortir, de s’exprimer.
Je refuse qu’il vive dans un monde où la folie de quelques uns nous dicte la peur de vivre.

Je n’ai pas assez de bougies aujourd’hui. Et pour toutes les victimes du terrorisme, je n’en aurais jamais assez.

Mais j’ai bien assez de larmes et chacune d’entre elles me dit de ne pas céder.

image

En cette journée de recueillement, restons debout et unis au nom de ceux qui sont tombés.

#staystrongforparis

News en vrac

juneandcie View All →

“Eventually everything connects - people, ideas, objects. The quality of the connections is the key to quality per se.” Charles Eames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :