En direct d’Hollywood

Pardon ? Hein ? De quoi ? 

Excusez-moi on vient de me pousser inopinément sur la page blanche. Il parait qu’un événement cinématographique vient de se produire. Un truc historique que…

Que ? Parle plus fort Jarvis ! 

… Qu’on attendait depuis longtemps. Je suis désolée, je découvre le truc en même temps que vous et Jarvis souffle super mal.

C’est quoi ce bout de papier ? Je ne vais pas leur parler de la liste des courses. Le ? Ah…

Je vais donc vous annoncer  le Palmarès complet des Oscars 2016 ( se râcle la gorge pour faire officiel et met son monocle parce que le monocle c’est comme le noeud pap, c’est cool.):

Source Première.fr

Scénario original : Spotlight
Scénario adapté : The Big Short – Le Casse du siècle
Meilleure actrice dans un second rôle : Alicia Vikander
Meilleurs costumes : Jenny Beavan, Mad Max Fury Road
Meilleure production design : Colin Gibson et Lea Thompson pour Mad Max Fury Road
Meilleur maquillage/Coiffure : Lesley Vanderwalt, Elka Wardega et Damian Martin pour Mad Max Fury Road
Meilleure photo : Emmanuel Lubezki, The Revenant
Meilleur montage : Margaret Sixel, Mad Max Fury Road
Meilleur montage sonore : Mark Mangini et David White, Mad Max Fury Road
Meilleur mixage sonore : Chris Jenkins, Gregg Rudloff et Ben Osmo, Mad Max Fury Road
Meilleurs effets visuels : Andrew Whitehurst, Paul Norris, Mark Ardington et Sara Bennett, Ex Machina
Meilleur court-métrage d’animation : Bear Story de Gabriel Osorio et Pato Escala
Meilleur film d’animation : Vice Versa de Pete Docter et Ronnie Del Carmen
Meilleur acteur dans un second rôle : Mark Rylance dans Le Pont des espions
Meilleur court-métrage documentaire : A Girl in the River : The Price of Forgivenessde Shairmeen Obaid-Chinoy
Meilleur documentaire : Amy de Asif Kapadia et James Gay-Rees
Meilleur court-métrage : Stutterer de Benjamin Cleary et Serena Armitagedouble-Dagger
Meilleur film étranger : Le Fils de Saul de László Nemes
Meilleure musique originale : Ennio Morricone pour Les 8 Salopards
Meilleure chanson originale : Jimmy Napes et Sam Smith pour Writing’s on the Wall dans 007 Spectre
Meilleur réalisateur : Alejandro González Iñárritu pour The Revenant
Meilleure actrice : Brie Larson dans Room
Meilleur acteur :….

Louche et nettoie son monocle…

Oh P****! Il l’a eu !

Leonardo DiCaprio pour The Revenant

 22 ans et quatre nominations, il aura du manger du foie de bison cru mais il a fini par l’avoir. Il les aura eu à l’usure les gars. En campant devant la porte des toilettes du jury probablement.

giphyleo
Source :http://giphy.com/gifs/pictoline-xT9DPrZ4iEj2Jb6PXa

Il y a quelque chose de cocasse dans cette victoire. Vous ne trouvez pas ?  Ça ressemble à un gag : « Euh mon gars, les autres fois tu le méritais et ça s’est un peu trop vu qu’on t’avait snobé. Donc là tiens c’est pour nous, c’est cadeau… Prends-le s’il te plait sinon on va se faire lyncher par le monde entier. »

L’Oscar de la vindicte populaire.

Non qu’il ne le méritât pas cet Oscar. On pourrait même dire qu’il l’a longuement et âprement gagné. Mais il y a justement bien d’autres rôles sur lesquels il l’aurait mérité. Enfin ça lui a laissé le temps de peaufiner son discours. Il nous a servi un speech impeccable. Classe et plein de sagesse en mode  » Merci c’est gentil mais vous savez, il a tant de choses plus importantes. Le changement climatique tout ça. Allez c’est pas le tout mais je vais me remettre au boulot moi. J’ai des vraies causes à soutenir. »

Oui, je vous fais les sous-titres car je suppose que Léonardo DiCaprio est trop bien élevé pour se fendre d’un bon gros Quart d’Heure de Sincérité en plein milieu des Oscars.

D’ailleurs, il n’y avait pas que pour Léo que la cérémonie avait un vague air de rattrapage: Ennio Morricone, lui, a enfin reçu sa première vraie statuette à 87 ans, après 6 nominations, pour la musique de The Hateful Eight.

Personnellement ça faisait des années que je pensais qu’il en avait un le Maestro.Et finalement plus que pour DiCaprio, c’est plus pour lui que j’ai été contente.

Comme quoi, aux Oscars, tu as beau avoir du talent, il ne faut pas être pressé. Je dirais même : Chi va piano, va sano  e va lontano !  La traduction ? Demandez à Ennio Morricon. Lui il sait que celui qui gagne à ce jeu là, a un Oscar.

Pardon, une minute.

Oui Jarvis ? Le ? Mais quoi ?! Ils ne peuvent pas t’entendre via le clavier. Parle plus fort mon vieux. Ah…

On me fait signe qu’avec tout ça, j’allais oublier de vous donner le nom du vainqueur pour le  Meilleur film :

Spotlight de Tom McCarthy

Oui..Oh…pfff c’est du détail tout ça ! Parce-qu’au final ce que le monde entier aura retenu c’est que Leonardo DiCaprio ait eu son Oscar. Et pi c’est tout !