June &Cie part en live : Tu portes le nom du chien ?

Vous l’aurez compris,  après Die Hard, June &Cie (re) part en live pour se lancer à l’assaut d’un héros insolite mais culte du cinéma, incarné par Harrison Ford (jeune !).

Fouet et chapeau sont indispensable pour décortiquer cette trilogie restée dans les annales du cinéma. Attention mystères antiques, pièges, serpents et méchants 100% allemands (encore une fois ! Ça doit être un running gag hollywoodien) sont au rendez-vous ! Faites attention où vous mettez les pieds.

On démonte, on analyse et on s’enflamme. N’oubliez pas, entre les trilogies et leurs suites, il faut choisir judicieusement.

Crédits musique du générique : The Millboard Message – Surprise! She wants to kill him.mp3

June&Cie part en live Non classé

juneandcie View All →

“Eventually everything connects - people, ideas, objects. The quality of the connections is the key to quality per se.” Charles Eames

13 commentaires Laisser un commentaire

  1. RAH MAIS NON ! June, je ne peux pas te laisser dire qu’il n’a que deux grands rôles, Rick Deckard est un rôle tout autant culte que les deux autres. (Ouais je me fâche mais là ce genre de déclaration fait bouillir mon sang. :p )

    Pour répondre à la question du podcast, vous faites E.T. si vous voulez, je n’ai pas avis arrêté sur le sujet (c’est juste pour dire que j’ai suivi).

    Cela dit pour rebondir sur ce que vous racontiez de ce podcast toujours aussi sympathique, à mon sens je ne sais pas si c’est une vraie trilogie. Certes, le personnage « principal » est le même (et encore ça se discute mais j’y reviens) mais le reste est trop hétéroclite pour former un ensemble cohérent.
    Le premier film ne tourne pas autour d’Indiana Jones, le personnage ne guide pas du tout l’histoire, il est uniquement spectateur du récit. Il ne serait pas là, l’action principale ne changerait finalement pas du tout.
    Le deuxième, c’est une succession de hasards. C’est suite à un accident de leur avion qu’ils arrivent dans le temple, ils finissent par s’en sortir mais au final c’est juste une anecdote.
    Le troisième en revanche a tout de l’épopée où Indiana a le vrai rôle de héros. (Et je suis dans l’ensemble assez d’accord avec tout ce que vous dites sur le film.)
    Le quatrième en revanche, je suis moins négatif à son égard. Si l’on retire le dernier quart d’heure (l’arrivée des extra-terrestres), le film est sympathique et ça reste une grosse ode au cinéma pulp.
    Bon cela dit, le cinquième ça ne me tente pas quand même…

    En gros, Indiana Jones est le héros des films 3 et 4, pas des deux premiers. D’ailleurs le deuxième film ne sert à rien, il n’est pas mauvais mais il ne sert à rien. Contrairement à Die Hard où se faire l’enchaînement des trois films est normal, là pour moi ça va se résumer juste au troisième film.
    (Encore une fois, c’est vraiment mon avis personnel.)

    Et pour abonder dans votre sens sur la dernière partie de votre débat, le problème du cinéma (et d’autres « industries » du divertissement), c’est que la prise de risque est de plus en plus minime. Le but n’est pas de faire des films mais de l’argent, peu importe le moyen (si un film est un échec mais la vente de produits dérivés cartonne, c’est mieux qu’un film qui réussit mais génère moins de bénéfices au total). La cause, c’est que les décideurs désormais sont tous des financiers, on est dans l’âge du marketing où le but est de vendre et d’assurer les meilleurs profits. Prendre des risques, ça peut payer très gros mais ça ne les intéresse pas quand il y a une recette à faible risque, ils savent à l’avance ce que ça donnera donc c’est mieux parce que si tu connais à l’avance ce que tu gagneras tu peux l’investir plus tôt et donc ça veut dire un meilleur retour car plus tu fais travailler ton argent tôt plus il te rapportera. Le cinéma n’est qu’un produit et n’est pas ce qui est important. Alors qu’avant (ouais on est devenu des vieux cons :p ) on attachait de l’importance à ce qui était créé, pas uniquement le résultat comptable (mais s’il comptais fortement aussi).
    (Ouais j’ai un problème avec le capitalisme et je participe quand même à cette société de consommation…)

    Aimé par 2 personnes

  2. Je suis ok pour un rdv sur Jumani ^^ (j’ai bien suivi jusqu’au bout aussi)
    Pas aimé le 2, mais je regarde souvent le 1 et le 3. le 4, ma foi, est de trop. Indi, trop vieux pour ce genre de conneries (à quand un rdv sur l’arme fatale? ahahahaha), son fils, inutile et Galadriel, décevante au possible!
    alors ne me dites pas qu’ils vont vraiment en faire un 5e!!!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :