Freaky Friday : Miaou !

Source :http://forum.onenagros.org/

June &Cie ne pourra en aucun cas être tenu pour responsable de tout meumeumage post-visionnage de ce générique.

Bien. Pour commencer, je suis absolument désolée de la qualité de la vidéo mais pour retrouver un truc pareil, il fallait se lever de bonne heure. J’en ai les rides qui se creusent rien qu’à le dire mais ça date quand même de 1983. Autant dire une antiquité pour les d’jeun’ss d’aujourd’hui, ces sales impertinents.

Allons-y pour la grande question:

Pourquoi c’est Freaky ?

M’enfin mes amis, parce -que ce générique s’est littéralement imprimé, incrusté dans mon système neuronal. Gravé au burin dans les sillons de ma mémoire. A peine les premières notes ont résonné dans mes p’tits haut-parleurs que déjà je chantais à plein poumons. C’est revenu d’instinct.

Et pour une bonne raison : Cat’s Eyes était un des rares dessins animés à mettre en valeur des héroïnes modernes (pour l’époque), belles et avec de la classe. Ce trio de frangines c’était les Arsène Lupin du Manga, version années 80.

Petite, j’aurais adoré que mes grandes soeurs soient des Cat’s Eyes. Je les ai d’ailleurs largement espionné dans le but de révéler leur identité secrète et d’être la troisième du trio ( et prendre donc la place d’Alex, la petite rigolote).

En vain. Mes soeurs n’avaient aucune activité illégale secrète… D’ailleurs mon père n’était non plus un artiste allemand disparu pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Ma vie est vraiment morne et plate. 

De surcroît, Cat’s Eyes était l’exact opposé d’un autre manga de l’époque qui arrive en 1987, suintant la testostérone et la virilité  : Nicky Larson.

Si le générique nous vend un justicier brave et héroïque. Il s’avère aussi que le héros était aussi libidineux et sexiste. En voilà un dessin animé qui vend du rêve aux petites filles et apprend la vraie vie aux garçons. Un Barney Stinson du Manga… Voir un degré au dessus.

Alors certes, c’était amusant… Bien que très très Freaky pour des enfants (Club Dorothée quand même !). Très. Trop peut-être ?

Arthur's face 4

On ne fait pas qu’effleurer l’allusion sexuelle là quand même. Dans le monde réel, Nicky Larson aurait eu un casier judiciaire haut comme ma bibliothèque.

Lorsque les coups de feu résonnent
Comme un éclair il tourbillonne
Surtout si la fille est mignonne


Nicky Larson ne craint personne

Ce qui veut dire que si tu n’as pas un physique de top model, le sauvetage va être moins performant.

Despicable-Me-Minion-Saying-What

Et en tant que fille, Cat’s Eyes était quand même drôlement plus valorisant. J’aurais bien aimé que les trois frangines lui mettent la misère au père Nicky Larson.

tamcarte2.gif
Source Monde du Gif

Pardon  ! C’est mon féminisme qui prend le dessus.

Happy Freaky Friday !