Freaky Friday: The Youtube vortex.

Parfois tu crois naïvement que tu vas faire un article. Tu es sûr de ton coup. Tu as déjà la thématique, le titre, une ligne directrice. Tout est planifié. Un Freaky Friday comme sur des roulettes. Thématique et rétro, j’avais prévu de vous lancer sur un petit Halloween revival avec ceci :

Du bon. Du lourd. Du culte. Tout ce qu’il fallait pour un Freaky Friday réussi. Je faisais donc studieusement mes recherches en dandinant de la chaise avec les zombies qui m’ont donné une de mes premières leçons de cinéma. Mais le Freaky Friday est une force obscure que l’on ne contrôle pas et alors Cela s’est produit !

Le Youtube Vortex aka Playlist automatique.

Et là, je suis tombée dans une réalité parallèle. Le pouvoir infernal du Freaky Friday s’était réveillé et avait pris les commandes. L’esprit du Freaky Friday s’est alors incarné. Et je me suis retrouvée face à ceci :

Adam Levine et ses guys qui chantent l’amour perdu… déguisés en Pokémon.  Franchement c’est violent. Inattendu et violent.

En Pokémon qui court pour ne pas se faire capturer par des chasseurs en folie armés de leurs téléphone en plus. Après, si je voyais passer les Maroons 5 habillés en Pokémon, là comme ça en pleine rue, il est possible que moi aussi, je les suive avec mon téléphone. D’abord pour prendre une photo. Ensuite pour appeler les secours.

Remarquez, je pense qu’il y a là une forme d’analogie voulue avec les paparazzis. En tant que personnage public, il doit parfois avoir l’impression d’être vraiment un Pokémon.

Mais le costume assassine carrément le sex-appeal à grand coup de carapace. Des Pokémons trash en plus qui picolent, draguent, fument et … sont malades. Cette classe !

Je ne vais pas faire semblant d’être outrée. J’ai ri comme une baleine du début à la fin. Même on ne peut pas dire que les paroles de la chanson cassent des briques, j’ai adoré le clip, la satire, l’auto-dérision, l’originalité du truc et la mise en abîme. Sans parler, si mes mirettes écarquillées ont bien vu, de l’apparition de Vince Vaughn, à la fin, qui m’a pliée de rire.

Mes enfants, l’esprit du Freaky Friday s’est manifesté aujourd’hui et il faut savoir respecter sa parole…

J’ai donc acheté le morceau.

Amen.

Même pas honte.

Freaky Friday

juneandcie View All →

“Eventually everything connects - people, ideas, objects. The quality of the connections is the key to quality per se.” Charles Eames

19 commentaires Laisser un commentaire

  1. Tu m’as tué ! Achevé ! Je gîs sur le plancher ! Comme je les aime ces Maroon 5 XD encore plus quand Adam Levine nous sort ça avec un petit « I’m hot » à la fin qui a fait ma journée. Bref j’adore comment ils cassent toujours les codes, jusque là c’était plutôt subtil. Ils ont du se dire que le subtil y’en avait marre. Place au fun. Place à l’autodérision. Je les adore. Et je te comprends pour avoir acheté la chanson !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :