Freaky Friday: Sea, sex and sun

Cet après-midi pour fêter l’anniversaire du Minion par anticipation, on était censés aller se faire une croisière avec escale touristique sur le lac d’Aix-les-Bains.

Seulement, comme disait Anthony Kavanagh dans son dernier spectacle, tout est une question de point de vue. Nous, on voyait les choses comme ça :

Version lac et en quatre heures évidemment. Entendons-nous bien. C’est une vision approximative.

MAIS Gandalf et Saroumane ne l’entendaient pas de cette oreille et ils ont vu les choses comme ceci :

imag2548.jpgimag2546.jpg

Le message était assez clair…

Gandalf
source Giphy.com

Du coup, prudemment, on a laissé tombé le culturel au profit du gustatif et on s’est replié sur un restaurant sur Annecy. Un excellent d’ailleurs, l’Auberge de Savoie. Que je vous recommande.

Mais cela n’est pas le sujet et si vous n’avez toujours pas compris où je veux en venir, vous devriez vous méfier et approcher prudemment les boules quiès.

Le résultat de cette affaire est que, toute la journée, j’ai eu ceci en tête :

Oh oui c’est kitschounet à mort. Mais ne vous fiez pas aux apparences, la série, diffusée à partir de janvier 1980, a connu des rediffusions jusqu’en 2006, a été de multiples fois primée et est probablement à l’origine du grand engouement pour les croisières et ces immenses paquebots de luxe qui explosé à la fin des années 90, début des années 2000. C’est toute une génération qui avait grandi avec le Pacific Princess qui a eu soudain l’opportunité de réaliser ce rêve de gamin.

Ceci mis à part…

image
Source 

… je me permettrais de faire remarquer deux , trois petites choses en passant. Juste comme ça, vous me connaissez. Je pense que le Pacific Princess était coincé dans une boucle temporelle, un jour de la marmotte car, ainsi que le souligne Wikipédia, les épisodes suivent tous le même schéma narratif:

 » trois histoires en parallèle :

– un couple embarque en situation de séparation ou se dispute en début de croisière, puis se réconcilie avant la fin de l’épisode ;

– deux personnes qui ne se connaissent pas se rencontrent, se fâchent, puis vivent le grand amour ;

– un membre de l’équipage rencontre un des passagers, se dispute avec lui à cause de leur histoire passée, un autre membre de l’équipage réussit à les réconcilier. »

Source Wiki Jarvis

Conclusion : Il y a des particuliers à bord.

Afficher l'image d'origine
Source

Et c’est réglé au cordeau. Donc ce n’est pas une croisière CostaAllez hop, ça au passage, c’est envoyé. 

Par ailleurs, je ferais remarquer en passant qu’ils ne sont que cinq membres d’équipage, commandant inclut, pour tout ce grand bateau. Et il y a un barman mais pas de cuisinier. S’ils passent la croisière à manger liquide, tu m’étonnes qu’il y ait des histoires et des histoires d’amour. Ça risque de décuver sec au retour à quai.  Ceci dit, je ne vous cache pas que le barman a toujours été mon personnage favori. Il a un sourire bienveillant qui invite aux vacances et à la détente et un nom de personnage qui aurait ravi FreudIsaac Washington. Tout un symbole.

Je peux persifler joyeusement et en rire aujourd’hui mais je vous confesse que le Love Boat a fait rêver la gamine que j’étais. Si aujourd’hui, je suis revenue de mes rêves de croisière avec ou sans Prince Charmant, j’en ai gardé cet amour des beaux paquebots. Ce qui n’empêche pas que ce générique est terriblement freaky.  Et je vous fais grâce de l’analyse des paroles qui sentent vraiment le cocktail en bord de piscine. Heureusement que c’est en anglais, ça paaaaasse.

Love Exciting and New
Come aboard, we’re expecting you
And love
Life’s sweetest reward
Let it flow
It flows back to you
The Love Boat
Soon we’ll be making another run
The Love Boat
Promises something for everyone

Set a course for adventure,
Your mind on a new romance

And Love
Won’t hurt anymore
It’s an open smile
On a friendly shore

It’s Love
Welcome aboard it’s love

Source Coccinelle.com

Isaac, mon ami, remets-moi donc une pina colada avec une ombrelle. Et double dose de rhum. Je vais me rouler en boule sur un transat.

Afficher l'image d'origine
Source

 

Freaky Friday

juneandcie View All →

“Eventually everything connects - people, ideas, objects. The quality of the connections is the key to quality per se.” Charles Eames

8 commentaires Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :