Toute résistance serait futile

Résumé

Editions Milady. Parution : mars 2016 Prix : 17.90€

Brillante mathématicienne, Connie pense avoir décroché le Graal lorsqu’elle obtient ce poste de recherche au sein d’une université de renom. Mais les choses ne passent pas exactement comme prévu.

Non seulement, elle n’est pas la seule candidate reçue, mais plus étrange encore, elle se retrouve au sein d’une équipe composée des plus grands noms de son domaine. Qui aurait donc besoin d’une telle foison de brillants esprits mathématiques ?

Mais les surprises ne s’arrêtent pas là… Quelle est donc l’objectif de leur mystérieuse et très secrète mission. Que représente cette masse de données sans queue, ni tête, que les astrophysiciens ont échoué à traduire ?

Et qui est donc Luke, cet étrange énergumène rêveur et indéniablement brillant, électron libre de l’équipe, sorti de nulle part ?

Mon avis

Après La Petite Boulangerie, je m’attendais à tout de la part de Jenny Colgan, excepté à cet opus insolite et geek. Mais aguichée par le pitch, j’ai plongé sans à priori, acceptant de me laisser surprendre. Autant vous dire que j’ai bien fait.

Certes, ce n’est pas le chef-d’oeuvre littéraire de l’année,on voit venir certaines choses de loin et la fin est quelque peu longuette. Mais c’est une lecture détente des plus plaisantes et on n’a qu’une envie : connaître le pourquoi du comment de cette histoire de fous qui ne manque ni de piquant, ni d’originalité.

Imaginez un peu un mélange entre The Big Bang Theory (si vous connaissez Bert, vous aurez peut-être comme moi l’impression de le retrouver dans un personnage), Men In Black, X-Files et une petite touche de Doctor Who. En passant, cela n’a pas été non plus sans me rappeler un peu un certain film sorti récemment, je ne pourrais pas vous dire lequel, sans vous spoiler. Vous comprendrez en lisant.

Vous l’aurez deviné, c’est complètement barré. Et la geek en moi s’est amusée comme une petite folle au fil des références. De surcroît, on retrouve l’écriture chaleureuse, légère et pétillante de Jenny Colgan, cette petite touche qui fait tout son charme et qui colle merveilleusement dans ce contexte insolite.

En passant, on explore de façon amusante l’univers des mathématiques de haut niveau. Et, on découvre que, non contente de nous mettre l’eau à la bouche avec  des recettes dans La Petite Boulangerie, Jenny Colgan est aussi une geek. Une geek fleur bleue, mais une geek. D’ailleurs observez bien, quel est ce T insolite qui s’est glissé dans son nom sur la couverture ? Les amateurs d’une certaine boîte bleue comprendront…

Alors non, ce n’est pas parfait et certains s’en agaceront. Personnellement, je trouve que le côté insolite et la plume de l’auteure font oublier bien des défauts. Autant j’ai apprécié le côté doudou de La Petite Boulangerie, autant dans Toute résistance serait futile, j’ai senti Jenny Colgan s’amuser, laisser libre cours à sa fantaisie et je m’en suis amusée.

Dévoré avec un plaisir coupable comme un cupcake aux Oréos (dédicace au Charmant Petit Monstre), ce roman remplit parfaitement sa mission de détente et d’évasion. C’est une joyeuse fantaisie fantastique. C’est geek. C’est insolite. C’est un petit ovni saupoudré de romance qui ne ressemble à rien de connu. Mais on rit et on finit par poser la réalité sur sa table de chevet pour se laisser emporter. Car au final, Toute résistance serait futile…

IMAG2321

 

A lire

juneandcie View All →

“Eventually everything connects - people, ideas, objects. The quality of the connections is the key to quality per se.” Charles Eames

3 commentaires Laisser un commentaire

  1. Je pense que celui-ci est encore plus mon genre que La petite boulangerie, mais bon je vais quand même commencer par la boulangerie avant (car il est dans ma PAL ahah ! et que je vais la voir au salon du livre de Montpellier donc découverte en urgence !)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :