L’Instant Thé #23

Invitation au partage et à la découverte, c’est un instant de séréni-thé. Un moment suspendu. Une petite bulle de douceur au creux d’une tasse, dans laquelle je vous convie.

Pour quelques minutes de détente, lâchez votre clavier, oubliez votre portable, calez-vous dans votre fauteuil, et laissez-vous porter… C’est l’Instant Thé, luxe, calme et volup-thé !

blur-break-breakfast-220069
source Pexels / Pixabay

L’Instant Thé de June : Kiwi Fukuyu

La sélection : Kiwi Fukuyu de Dammann Frères. 12€/100gr

Glané sur le site de Dammann Frères Strasbourg, ma curiosité n’a su résister à la description qui promettait un thé plein de subtilité. Et je n’ai pas été déçue du voyage, aussi aies-je choisi de vous le présenter.

Source

Premières impressions

Ouvrir le paquet, plonger le nez dedans. Se laisser surprendre. Se laisser ravir. Que cela sent bon ! Un doux parfum végétal et fruité qui évoque le printemps, l’herbe verte, les parfums de la nature au petit matin et… la fraise des bois ? Je ne m’attendais pas à ça. Quelle magie est-ce là ?

Déballer. Admirer. Caresser. Sublimes aiguilles, titrait l’article de Dammann Frères Strasbourg. Avec raison ! Elles sont magnifiques ces longues feuilles de Sencha Fukuyu, finement roulées en aiguilles d’un vert profond. Si jolies, qu’on ne peut s’empêcher de les effleurer du doigt. Parsemées de pétales blancs, c’est esthétiquement un régal.

imag1123329522775814939268.jpg

Séduction

Infusion courte (2 à 2.30) à température douce (80°) pour ne pas gâcher la délicate préparation du Sencha. Rien qu’à verser l’eau, une odeur envoûtante s’échappe déjà. Quel bon présage.

img_20180512_121657_6972588624996165719733.jpg

Un thé d’un vert ambré s’éveille sous mes yeux attentifs. Je joue des tasses et des couleurs pour mieux l’apprécier.

imag11292228760400676830405.jpg

Le parfum végétal du Sencha s’épanouit, se déploie comme une fleur, pour venir chatouiller mon odorat. Dans son sillon, il y a une note fruitée que je connais, sans la reconnaître encore, mais qui m’intrigue.

Goûter. Savourer. En note de tête le Sencha Fukuyu fruité, sans amertume, évoque le fruit de la passion de façon saisissante. Le voilà mon fruit mystérieux.

Puis enveloppant les papilles de fraîcheur, avec cette touche un peu piquante caractéristique, le kiwi déploie sa saveur. Avec le Sencha Fukuyu, ils s’accordent sans fausse note. Rien d’entêtant. Aucune lourdeur.

Juste un thé extrêmement raffiné, qui laisse en bouche une symphonie de notes végétales et fruitées, pleine de légèreté.

Un coup de coeur qui, je pense, se dévoilera encore plus lors d’une dégustation glacée en été. En attendant, c’est un bonheur dans la tasse qui se savoure sans  modération.