Freaky Friday : feel the good vibe

En 2008, il se passe une petite révolution dans le monde du disque en France : pour la première fois, un artiste est produit par son public. Un événement rendu possible par la naissance en 2007 de MyMajorCompany, fondée par Michael Goldman, Sevan Barsikian et Anthony Marciano.
My MajorCompany réunit un label participatif qui réunit à la fois un label de musique et une plateforme de financement participatif sur laquelle ce sont les internautes donc le public qui décide de soutenir l’artiste de son choix et donc devenir producteur par contumace.

Je ne reviendrais pas sur les débats et les polémiques diverses qui suivirent en 2013, car dès qu’il y a de l’argent en jeu, il y a des problèmes et que haters gonna hate. Rien que ça déjà en soi, c’est freaky.

Revenons plutôt sur ce premier artiste produit en France : Grégoire. Grégoire c’est tout un concept en soi. Totalement freaky dans le sens où il est aussi agaçant qu’entraînant. Une voix particulière, à l’instar de certains chanteurs comme Julien Clerc, qui peut aussi bien séduire qu’horripiler, et des chansons positives mais aux paroles délicieusement naïves.

Et pourtant, il y a un certain recul presque déconcertant, on se demande presque si on frôle le second degré ou non :

« Je sais c’est vrai ma chanson est naïve 
Même un peu bête , mais bien inoffensive 
Et même si elle ne change pas le monde 
Elle vous invite a entrer dans la ronde »

Eh bien si tu le dis toi-même mon p’tit chat, tout va bien. Au moins c’est clair et c’est assumé. C’est même ce qui nous fait éviter le niais pour rester dans le naïf positif.
Il y a un enthousiasme contagieux chez ce garçon, même s’il a l’air d’avoir fait un stage chez les Bisounours. C’est simple, utopique aussi, ça relève du bon sens, presque de l’évidence. Forcément qu’on est plus forts quand on est ensemble et qu’on se serre les coudes. Il n’y a pas besoin d’avoir inventé l’eau chaude pour s’en rendre compte.

Mais peut-être les gens avaient-ils besoin qu’on le leur chante… Et c’est bien ça le truc freaky. Enfin ne nions pas qu’à l’occasion ça fait du bien au moral et que c’est assez chouette de voir les gens s’emballer pour une chanson qui leur vend du positif en barre. C’est freaky aussi parce que ça reste mais c’est joli. Non ?

N’oubliez pas le conseil de Merlin : si vous voulez vous en débarrasser, il faut la chanter à voix haute, et fort.

Résultat de recherche d'images pour "gif Kaamelott Merlin chanson"
source

Have you met...

juneandcie View All →

“Eventually everything connects - people, ideas, objects. The quality of the connections is the key to quality per se.” Charles Eames

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :