Les Secrets de Cloudesley : venez lever le voile sur les ombres du manoir

Résumé

Editions Belfond. Collection Le Cercle Belfond. Parution : octobre 2019. Prix : 20€

Au fin fond du Buckinghamshire, dans les méandres du manoir de Cloudesley qui tombe en ruine, se cachent bien des secrets. Des pièces fermées à clé. Des histoires qu’on ne dit pas. Cela pourrait être le début d’une histoire de film d’horreur, mais c’est juste une houleuse histoire de famille.

Cette histoire c’est une des pièces manquantes de la vie de Maggie. Celle de son père Albie et surtout de sa grand-mère Lillian.
Lorsque Maggie, qui a tout planté sur un coup de tête (petit ami, carrière artistique…) trouve le courage de revenir à Cloudesley au chevet de Lillian, elle fait face à son passé mais aussi à celui de la famille.
Que se cache-t-il sous les splendeurs passées de Cloudesley ? Pourquoi son père ne peut-il s’empêcher de fuir sa maison d’enfance ? Maggie parviendra-t-elle à exaucer le voeu de Lillian et à préserver la maison de la ruine ? Son futur est-il entre les murs de Cloudesley ou doit-elle, elle-aussi, prendre la fuite ?

Cloudesley : balade dans les secrets de famille

Toute famille a ses cadavres dans les placards. A Cloudesley, les placards ont beau avoir pris la poussière, les cadavres sont toujours là d’une certaine façon. Le manoir a le charme et l’ombre des lieux qui renferment d’étranges histoires. Une atmosphère singulière dont Hannah Richell sait nous envelopper. Peu à peu se dessinent à nos sens , mêlant passé et présent, les craquements du vieux parquet, le cri des paons sur les pelouses, la douceur de la lumière dans la clairière, l’odeur de la peinture dans la nursery et une autre plus âcre de fumée… Celles des secrets de Cloudesley.

De l’histoire de Maggie à celle de Lillian, le récit se déroule, fluide, comme un ruisseau dans la campagne anglaise. Frais et tranquille, déployant son charme pour une tea party, puis d’un coup, grondant et impétueux lorsque l’orage gronde et que les masques tombent.
Peu à peu, les pièces du puzzle se mettent en place, avec quelques twists intéressants, même si je dois avouer que le lecteur avisé devinera rapidement certains éléments. Cependant le style plaisant et efficace de Hannah Richell fait passer outre et on se laisse aller à grignoter cette histoire sans même y penser.

Pas le coup de coeur, certes, mais une lecture agréable qui fait voyager et dans laquelle le lecteur aura plaisir à se balader pour lever le voile des Secrets de Cloudesley

Publié par

“Eventually everything connects - people, ideas, objects. The quality of the connections is the key to quality per se.” Charles Eames

Un commentaire sur « Les Secrets de Cloudesley : venez lever le voile sur les ombres du manoir »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.