Comment je suis devenue Duchess Goldblatt : from Twitter with Love

Comment je suis devenue Duchess Goldblatt : from Twitter with Love

Have you met Duchess GoldBlatt ?

Editions de la Table Ronde. Parution 04/22

Duchess Goldblatt est une vieille dame de 81 ans, qui sévit sur Twitter avec une grande finesse d’esprit et un humour délicieux.

Duchess est d’ailleurs l’auteur de best-sellers comme Quelques comptes à régler (des Mémoires familiales), Pas si je te tue en premier ou encore Festoyer de la carcasse de mes ennemis : Une histoire d’amour.

Duchess Goldblatt est pleine d’amour et de bonté envers le monde entier, y compris envers sa fille Hacienda, emprisonnée au Mexique pour crimes contre l’humanité et qu’elle ne voudrait voir sortir pour rien au monde.

Elle vit à Crooked Path, ville imaginaire près de New York, où existe nombre d’institutions aussi fictives qu’insolites.

Mais derrière Duchess Goldblatt, ses traits d’esprit et sa bienveillance inconditionnelle pour ses 57 000 abonnés, se cache une autre histoire. Celle de la femme qui l’a créée.

Ouvrez donc le livre et venez rencontrer Duchess Goldblatt…

Chaque jour de ma vie, je suis réelle et vous êtes fictifs. Vous n’existez que dans mon esprit. Mais n’est-ce pas là le propre de la fiction ?

« And now, if there is nothing else, i’d like to get back to my bullshit. » Duchess Goldblatt

Bien souvent on n’évoque souvent que la face sombre des réseaux sociaux : harcèlement, violences verbales, fake news, etc. On oublie que parfois s’y produisent des petits miracles qui peuvent faire beaucoup.

Comment je suis devenue Duchess Goldblatt ou Becoming Duchess Goldblatt en version originale, c’est l’histoire d’un de ces petits miracles qui a changé une vie.

C’est l’histoire d’une insolite reconstruction qui va apporter du positif dans 57 000 existences.

C’est celle d’une femme qui se retrouve seule, dans sa vie en ruines au milieu de son divorce, avec l’épreuve de ne plus avoir son petit garçon qu’une semaine sur deux.

C’est alors qu’elle va décider de se lancer sur Twitter en créant un avatar à l’exact opposé d’elle-même et de son cynisme naturel.
Une femme d’esprit, semblant venir d’un autre temps ou d’un univers parallèle, débordante de bienveillance et d’humour et qui porte la fraise comme personne.

Duchess Goldblatt était née…

Mon amour lui est réel. Je l’ai fait tester.

De façon extraordinaire, la magie opère et Sa Grâce ne cesse de séduire, réunissant une large communauté. Des milliers d’abonnés qui entrent dans le jeu de ce personnage fictif, postulant à ses concours littéraires ou canins pour des prix aussi fictifs qu’elle-même.

Presque indépendamment de son auteur, Duchess s’exprime à sa guise. Elle a sa propre voix et des traits d’esprit ou des bons mots pour chacun. Elle ne semble jamais à cours d’inspiration, ni de bienveillance.

Ce bonheur qu’elle donne à des inconnus vont aider sa créatrice à reprendre goût à la vie et à révolutionner sa propre existence.
Cette bienveillance pour le monde entier devient aussi un petit miracle pour celle qui l’a créé. C’est toute la magie de Duchess Goldblatt.

Copyright @EdTableRonde

Comment je suis devenue Duchess Goldblatt est un livre au style empli de douceur et d’humour, dans lequel on se coule comme sous un plaid et que l’on n’a plus envie de quitter.

Peu de gens savent au final qui est réellement Duchess Goldblatt. Peu de gens le sauront. Et c’est très bien ainsi. Car l’histoire qui se cache derrière Duchess Goldblatt est aussi jolie que celle qu’elle tisse avec sa communauté et elles ne méritent pas d’être réécrites. Elles sont parfaites ainsi.

Je ne pourrais vous en dire plus. Vraiment. Tenter de vous raconter le bonheur que j’ai eu a lire ce livre. Ce sentiment d’avoir un rendez-vous avec quelqu’un de cher. D’être enveloppée de bienveillance. Mais ce serait vous gâcher le plaisir.
Duchess Goldblatt mérite qu’on la rencontre entre ses pages, car, à deux voix mêlées, elle s’y raconte si bien par elle-même.

Avec humour, avec amour, et sans une once d’amertume.

Le monde est peut-être brisé, mais pas vous. Les choses vont peut-être mal, mais vous allez bien, et vous irez bien à l’avenir. Je vous le promets.

Alors je vous invite sincèrement à rencontrer Sa Grâce.
Je vous le promets : votre seul regret sera de tourner la dernière page, avec ce sentiment étrange de laisser une amie chère.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :