La B.O triste du jour

Il y a des jours où on se lève et on n’a aucune idée de ce sur quoi on va poster.

Mais alors aucune.

Souvent.

On ouvre Twitter.

Et là c’est la claque.

Et là on sait.

Même si on n’en a pas envie.

Même si on se sent triste.

Même si on ne se sent pas vraiment à l’aise de le faire. Pas légitime.

On le fait parce qu’au fond il y a quelque chose qui nous dit de le faire.

Je l’ai dit : Je n’aime pas les hommages.

Je n’avais pas prévu de faire l’article sur cette B.O maintenant. Je pensais le faire, un de ces quatre…

Je ne pensais pas la faire comme ça.

Je pensais parler du film.

Me moquer de ma passion pour James Cameron.

Vous expliquer le principe de la pyramide émotionnelle.

Dire combien la B.O était bien fichue et portait si bien chaque moment du film.

Vous expliquer comment l’idée d’intégrer les dialogues à certains morceaux à l’album « Back to Titanic » m’avait fichu des frayeurs la nuit en me réveillant en sursaut.

Et on aurait rigolé.

Je pensais vous en parler.

Mais pas comme ça…

Je vous dirais simplement que j’ai choisi ce morceau là, non pas pour le réduire à celui qui a reçu un Oscar pour la musique de Titanic.

Simplement parce que le titre me paraissait approprié.

Toutes ses compositions  sont comme un océan de souvenirs. Elles nous permettent d’effeuiller, comme les images d’un album, tant de films, tant d’émotions différentes. Toute sa carrière.

Il reste pour moi le premier compositeur qui m’a fait saisir l’importance de la bande originale dans un film.

Adieu M. Horner.

Les B.O

juneandcie View All →

“Eventually everything connects - people, ideas, objects. The quality of the connections is the key to quality per se.” Charles Eames

5 commentaires Laisser un commentaire

  1. Bel hommage. J’adore James Cameron. Et James Horner.
    Et Titanic, qui quoi qu’on en dise est un bel exemple de cinéma justement dosé. Il y a des films qu’on oublie aussitôt sortis de salle, celui-là je ne l’ai vu qu’une fois mais des mois après j’avais encore des scènes entières et des détails en tête. Et la musique, bien sûr.

    Aimé par 1 personne

    • Merci. Je suis d’accord. L’énergie et la méticulosité qu’a mis James Cameron pour monter ce film sont impressionnantes. On oublie souvent le travail qui a été fourni derrière. Ça a été travaillé dans les moindres détails. Ça reste une référence pour moi.

      J'aime

      • Oui, j’ai d’autant plus apprécié que j’avais regardé des documentaires sur le « vrai » Titanic avant de voir le film. Et c’était bluffant de retrouver plein de détails dedans. En plus, des scènes où les moteurs se mettent en branle quand le capitaine donne l’ordre de prendre de la vitesse, ça prend aux tripes.

        Aimé par 1 personne

      • On a envie que ce soit vrai à ce moment-là. Que ce soit le « vrai ». Je me suis beaucoup penchée sur l’histoire du Titanic après ce film. J’avais lu aussi un livre décryptant comment James Cameron dans le scénario se servait de l’histoire de Jack et Rose pour nous faire vivre celle du Titanic en nous le faisant traverser de la poupe à la proue et rencontrer ses passagers. C’est la pyramide émotionnelle.

        J'aime

      • Plus on avance dans l’histoire, plus on rencontre de personnages(qui ont existé), plus on s’approche du dramatique, plus l’émotion monte car désormais on redoute ce qu’on sait pertinemment qu’il va arriver. Et alors qu’on est venu au cinéma voir cette histoire, on voudrait pouvoir la changer. C’est le génie du scénario de Cameron

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :