Minikeums Génération

Flottant sur la nostalgie de mon article d’hier, j’ai repensé à une autre émission culte.

Souvenez-vous les Minilkeums c’était ça:

Et vlan ! Il y a toute une génération qui vient de se prendre ses années dans la tête au moment où ils ont fait : Ouiiii c’était trop biiiien !!

Non ne vous cachez pas les gars.  Assumez !

Les Minikeums c’était probablement la meilleure innovation du département Jeunesse de France 3. Une sorte de Nulle Part Ailleurs mais jeunesse, présenté par les Guignols, associant sketchs, parodies, musique, cinéma.

Elle ne cache d’ailleurs pas ses références à sa grande soeur de Canal +. Observez bien les deux génériques.

Une vague ressemblance non ?

Mêmes plans sur le guitariste, sur le batteur, sur les rampes d’éclairage. Même jeux de lumière.

MNK batterie
Générique Minikeums . Copyright France 3
Générique NPA
Générique NPA. Copyright Canal +
NPA guitare
Générique NPA. Copyright Canal+.
MNK guitare
Générique Minikeums. Copyright France 3.

D’ailleurs entre les Minikeums et leurs aînés des Guignols (je nuance à dessein, les deux émissions étant contemporaines) il y a un certain air de famille.

Marionnette Antoine de Caunes/ Guignols de l’Info. Source fr.tv.yahoo. Copyright Canal +
coco3
Marionnette de Coco / Minikeums Copyright France 3

Le costard change mais l’un serait le petit frère de l’autre, ce ne serait pas étonnant.

Et pour cause : Les Minikeums utilisent non seulement la même technique de fabrication et de manipulation des marionnettes (toutes créées par Alain Duverne, le créateur technique des Guignols, et son équipe), mais ils portent aussi l’empreinte d’Arnold Boiseau  à la direction d’écriture, l’autre papa des Guignols de l’Info. Le lien de parenté est donc tout établi. D’ailleurs Didier Gustin et Sandrine Alexi deux des voix des Guignols seront aussi celles des Minikeums.

Relativement mature dans le choix des références et l’humour (rien que dans le générique Les Demoiselles de Rochefort, Batman, Star Wars) et avec la plume piquante et satirique de Jean-Marc Lenglen, l’émission détonne dans le paysage audiovisuel qu’elle parodie avec mordant. De Solaar à Bernard Pivot, de nombreuses personnalités connues du PAF et de la culture y prennent leur place.

Les Minikeums nous offriront ainsi des moments mémorables comme l’inoubliable Mélissa, parodie acide des 2B3 qui triomphent à l’époque.

Ils se mêlent de tout, du foot (en 1998),

aux séries en vogue (X Files)

en passant par la prévention (Stop la clope)

Même Noël y prend un petit coup de vitriol.

Oui je l’avoue ça me fait toujours rire. (Un poil moins quand mon fils me la demande en boucle. Bonjour l’exemple! Ça va saboter tous les moyens de pression de mon autorité.)

Sa différence fait son succès (20% de part de marché encore en 2000), vu qu’elle tiendra l’antenne de  mars 1993 à avril 2002.

Preuve de sa réussite et son originalité l’émission reçoit deux 7 d’or en 1997 et 2000 comme « Meilleure émission pour la jeunesse/ Meilleure émission d’animation et de jeunesse». De plus leur chanson parodique « Ma Mélissa » devient disque d’or en 1997 et en 2000 les Minikeums font leur cinéma avec un long métrage «  Panikeum sur l’an 2000 »

Son arrêt provoquera une levée de bouclier de la part de la génération Minikeums. Des versions plus allégées seront proposées mais aucune ne tiendra la route, l’esprit Minikeums s’étant perdu sur le chemin selon les puristes.

Je termine cet article par une dédicace à Ju la Belette avec qui j’avais réalisé l’analyse des Minikeums qui m’a servi de base pour cet article. Un des grands moments de notre année de Master ensemble.

3 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s