Atchao les Guignols ? Sérieusement ?

J’en suis tombée sur le cul ce matin. Pardonnez moi l’expression.

J’ai espéré une mauvaise blague. Je ne pensais pas avoir à vous annoncer un truc pareil au lendemain de mon article sur Minikeums et quelques jours à peine après le décès d’Alain de Greef.

Vincent Bolloré, actuel taulier de Canal + (quand on prend des décisions pareilles, on a l’intitulé qu’on mérite) a tout simplement décidé de liquider Les Guignols.

Paf pouf. En fouine. Juste au moment des vacances, histoire que ça passe dans le feutré.

Parce que tu pensais vraiment que ça allait passer inaperçu Machin ?!

« Ah au fait juste en passant, au milieu de quelques petits remaniements, je vous supprime un programme emblématique de la chaîne, qui a fait l’histoire de Canal et une partie de celle de la télévision. Mais pas de problème j’ai des daubes à vous refourguer. »

Et attention à l’explication magique version marmotte qui met le chocolat dans le papier d’alu. Bon là c’est plutôt gravier dans un endroit que la décence m’interdit de nommer.

« Je préfère quand ils sont plus dans la découverte que dans la dérision. Parce que parfois, c’est un peu blessant ou désagréable. Se moquer de soi-même, c’est bien. Se moquer des autres, c’est moins bien. »

Ouuuuh c’est méchant pas beau de se moquer ! Ouhlàla.

Sérieusement ?

Que quelqu’un lui passe le Larousse pour qu’il découvre la définition de l’adjectif « satirique« . Non attendez, je vais le faire moi-même :

Satirique, adjectif, bas latin satiricus : Qui critique en raillant.  Qui a le caractère de la satire.

Allons donc à satire, suivons le raisonnement jusqu’au bout.

Satire.

  • Écrit, propos, œuvre par lesquels on raille ou on critique vivement quelqu’un ou quelque chose. 
  • Pièce de vers où l’auteur attaque les vices et les ridicules de son temps.
  • Pamphlet ordinairement mêlé de prose et de vers, dans lequel on s’attaque aux mœurs publiques.

C’est bizarre, ça me semble bien correspondre au postulat des Guignols de l’Info.

Copyright Canal+. Source francesays.com

Ah ! Mais que suis-je sotte ! Je n’avais pas compris son propos. C’est permis quand on se moque uniquement de soi.

Du coup ça va devenir vite ennuyeux comme programme, pour ne pas dire autre chose. Et ça n’a aucun intérêt surtout.

J’admets que l’on n’apprécie pas  l’humour des Guignols ou que certains n’y soient plus sensibles. Au même titre que je comprends que certains n’aiment pas Charlie ou aient pu être blessés par ses dessins. Je le conçois parce que la tolérance comme la liberté d’expression sont des valeurs qui me sont chères.

Les Guignols de l’Info, tout comme Charlie, sont un élément important de la liberté d’expression et par là même de notre démocratie. Ils représentent la liberté de critiquer. Ils sont salutaires parce que leur regard caustique, qu’on l’apprécie ou non, nous pousse à réfléchir, à nous interroger sur le fonctionnement de notre pays et du reste du monde.

Super menteur. Copyright Canal +. Source Vimeo.com

Les Guignols de l’Info sont aussi l’emblème d’une télévision libre et impertinente. C’est aujourd’hui le cri d’un de leurs auteurs Benjamin Morgaine :

« Beaucoup ne pouvaient y croire hier mais les Guignols sont sur le point de disparaître. Aidez-nous ! #TouchepasauxGuignols . »

Même si, comme le rappelle Bruno Gaccio sur son compte Twitter, rien n’est encore validé, le conseil des actionnaires devrait se réunir demain pour décider  s’ils vont entériner la proposition de M. Bolloré.

De fait, la grande mobilisation née sur le Net, réunissant médias, artistes, public simplement et même politiques (sic !), est aujourd’hui déterminante.

Mention spéciale à PPDA avec ce très beau tweet :

« Il y a 27 ans mon double de Canal+ ne m’a pas demandé de voir le jour mais je lui ai toujours laissé vivre sa vie . Aujourd’hui encore plus! « 

Quelles que soient les véritables raisons de Vincent Bolloré, politiques, financières (oui parce que le coup de  » c’est pas gentil de se moquer des autres » merci bien mais pas crédible), si vous aussi les Guignols vous ont marqué, vous ont donné un jour l’occasion de réfléchir, de vous interroger sur la marche des choses, alors relayez sur Twitter  #TouchepasauxGuignols  et signez la pétition Touche pas auxGuignols.

Une fois n’est pas coutume je me permets aussi de partager l’article de MadmoiZelle sur le sujet : L’exécution symbolique des bouffons par Vincent Bolloré.

Autant dire que j’ai plus que jamais l’impression que l’esprit Canal, on l’a enterré définitivement il y a quatre jours avec Alain de Greef.

Copyright Canal + . Source www. nouveautes-tele.com

Comme pour Charlie, je ne rappellerais qu’une chose, fondamentale :

« Sans la liberté de blâmer il n’y a pas d’éloges flatteurs, et il n’y a que les petits hommes qui craignent les petits écrits. »

Pierre Augustin Caron de Beaumarchais.

Vous et vos amis vous sentez concernés, Monsieur Bolloré ?

Non classé

juneandcie View All →

“Eventually everything connects - people, ideas, objects. The quality of the connections is the key to quality per se.” Charles Eames

2 commentaires Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :