Mash-up Sunday : Singing in the space !

Voici donc le retour du Mash-Sunday.

Je rappelle rapidement le principe pour ceux qui nous rejoignent :

Imaginer les pires croisements de films de l’histoire du cinéma et en écrire le synopsis, en respectant deux règles:

  • Utiliser des films de genres différents.
  • Toujours trouver un lien entre les histoires.

La minute challenge : Vous avez le droit en commentaire de me proposer un mash-up dont je devrais faire le synopsis pour la semaine suivante. La seule condition est qu’il respecte les règles énoncées ci-dessus.

C’est parti pour une nouvelle aventure. GERONIMO !!

*******

Abracadrabra Mash-up !

SynopsisLa mission Apollo 13 est à H-24 d’être lancée. Les équipes du centre opérationnel de Houston sont sur le pied de guerre.

Une nouvelle remet alors brusquement tout en cause: une suspicion de rougeole met tout l’équipage en quarantaine, hors d’état de décoller. 

L’équipe de secours est appelée en extrême urgence.

Les ingénieurs de la NASA, médusés, voient donc débarquer trois boules de poils, prêtes à décoller : Alvin, Simon et Théodore.

 Personne ne comprend comment les trois chipmunks ont pu réussir à passer les tests.

Mais sur une mission à plusieurs millions de dollars, pas le temps de s’appesantir. Petits écureuils ou pas, officiellement ce sont des astronautes.

On décide donc de maintenir la mission et de faire embarquer ce drôle d’équipage malgré tout.
Encore faudrait-il arriver sortir ces micro-astronautes du simulateur de gravité dans lequel ils sont en train de jouer…

Pourtant, le 11 avril à 13h13, trois chipmunks enthousiastes décollent pour la troisième mission habitée vers la Lune.

Les premières phases techniques de la mission étant dirigées depuis Houston, jusque-là les choses se déroulent plutôt bien.

Si l’on excepte le fait que nos astronautes en herbe semblent résolus à transformer la mission en comédie musicale.

Le directeur de vol en perd le peu de cheveux qu’il lui reste. D’autant plus qu’il est harcelé par Dave, le père adoptif de l’équipage.

Ed Harris dans le rôle de Gene Kranz, directeur de vol sur la mission Apollo 13.

Mais le pire reste à venir.

Le 13 avril à 21h07, la petit voix flûtée de Théodore annonce, contrite:

« Houston, we have a problem. »

L’inimaginable vient de se produire : une gaufre toastée coincée dans un système a provoqué une explosion, détruisant un réservoir d’oxygène et endommageant l’engin.

Au centre de contrôle de la NASA, c’est la consternation.

Ils ont désormais une fusée en perdition avec à bord trois écureuils immatures.

Plus qu’un échec, cette mission promet d’entrer dans la légende.

Joe Spano , dans le rôle du Directeur de la NASA

Mash-up Sunday

juneandcie View All →

“Eventually everything connects - people, ideas, objects. The quality of the connections is the key to quality per se.” Charles Eames

3 commentaires Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :