Agents of SHIELD: débriefing

Maintenant que la nouvelle saison a bien pris son envol, je pense qu’il est de temps faire mon petit débriefing sur la série Marvel’s Agents of SHIELD.

  • Fiche technique 

Première diffusion : Septembre 2013 sur ABC et CTV

Producteur: Maurissa Tancharoen, Joss Whedon, Jed Whedon, Marvel Télévision.

Scénaristes : Maurissa Tancharoen, Joss Whedon, Jed Whedon

Casting : Clark Gregg, Ming-Na Wen, Brett Dalton, Chloé Bennet, Iain de Caestecker, Elisabeth Henstridge, Nick Blood, Adrianne Palicki, Henry Simmons, Luke Mitchell.

  • Point d’origine : la saison 1

Au départ, de mon point de vue, ça ne partait pas gagnant. En effet, j’étais partie la fleur entre les dents avec une fanfare de Bisounours, frémissante de joie à l’idée de retrouver l’univers Marvel et mon Coulson chéri.

Nota pour la compréhension du lecteur: dans la franchise Marvel, outre Tony Stark, mon chouchou absolu c’est l’agent Coulson que Clark Gregg interprète avec brio.

Il a une trop bonne bouille sympathique (un petit chiot) et en même temps il a la touch super Men in Black. Je l’adore.

Inutile de vous dire qu’à sa mort dans les Avengers, j’ai poussé un hululement de désespoir. Mon chéri a passé le reste du film à me chuchoter que non il ne devait pas être mort pour de vrai. Il s’est donc fait taper au générique.

Source rebloggy.Com

Pourtant, ce fut un peu la déconvenue sur les premiers épisodes.

Point de vue, Coulson, rien à redire. Par contre je pensais replonger dans un monde de super héros type Iron Man&Cie et je me suis retrouvée, un peu déconcertée, à patauger dans un truc entre X-Men, X-Files et Heroes.

Bon après vous me direz c’est de ta faute, tu n’avais qu’à aller creuser côté Comics, ça t’aurait évité une déception…

Ce qui n’était pas déconnant en soi mais qui m’a un peu désappointée sur le moment.

Mais LE gros soucis de la saison  1 n’était pas là. C’était que nos chers scénaristes voulaient courir trop de lièvres à la fois et lancer trop de pistes simultanément, à savoir:

  • La résurrection de Coulson
  • Le personnage de Skye
  • Le père de celle-ci
  • Le super soldat
  • Hydra

L’idée étant évidemment de raccorder le plus possible avec les films de la franchise et de coller aux Comics. Ce qui était intelligent. Sauf que ça a pris un temps infini de poser tout ça. Presque toute la saison 1 en fait.

Du coup en la terminant, j’en ai conclu que si c’était ça, ça risquait de ne pas être possible entre nous.

Avec la larme à l’oeil parce que Coulson quoi !

Surtout qu’il y avait un personnage que je ne pouvais pas encadrer : Grant Ward.

Attention spoiler ci-dessous.

Et ce n’est pas parce que c’est le perso pute de la saison.Je suis désolée pour Brett Dalton qui le joue à merveille, mais c’est physique. J’ai juste envie de l’emplafonner.

Photo Brett Dalton

Copyright :© ABC/Kelsey McNeal

Bon ça tombe bien comme il fait plus ou moins partie des méchants, mais…

Re-attention Spoiler pour les non-initiés.

… La love story avec Skye ? Yurgh.

  • Saison 2 et plus si affinités

Heureusement la saison 2 est arrivée, avec beaucoup de plus rythme, plus fluide, plus claire. Elle gagne en dynamique en mettant de l’ordre, tirant les fils rouges essentiels et surtout en développant certains de mes chouchous.

  • Melinda May dite La Cavalerie: Ming-Na Wen (que les anciens accros d’Urgences auront reconnue) est un vrai plaisir dans la peau de cet agent à l’épreuve du feu, entourée de mystère. On peut d’ailleurs saluer aussi sa prestation physique qui doit être la plus éprouvante de tous les personnages. Cette saison fait la part belle à l’agent May, on en découvre plus sur son passé et sa personnalité, le personnage gagne véritablement à être développé. On ne contrarie pas impunément la Cavalerie.
  • Fitz/Simmons: Dès le départ, ce duo a du potentiel. Seulement, il reste un peu cantonné pendant une large partie de la saison 1 au cliché des geeks scientifiques. Heureusement la fin de la saison 1 et la saison 2 leur donnent une autre profondeur. Franchement ce sont mes chouchous de la série.

 

La saison 2 est en partie centrée sur le personnage de Skye, ses origines, ses pouvoirs et sa façon d’appréhender cette nouvelle identité. On la sent osciller entre deux mondes et ça sonne relativement juste. Même si c’est parfois un peu agaçant.

Revenu des péripéties de l’explication de sa résurrection, Coulson prend une autre dimension. Il s’installe véritablement dans son rôle de chef de cette équipe atypique. La spécificité de sa relation avec May (leur passé commun en tant qu’agents) est intelligemment utilisée tandis qu’il adopte une posture presque paternelle avec Skye. Si le fantastique s’est définitivement installé, la série parait moins bâtarde, avec un univers bien à elle.

Ce qui permet l’apparition de nouveaux personnages comme Mack, Bobby ou  Lance.

Après je vous l’accorde, l’inconvénient du truc c’est qu’on finit par avoir un noyau d’équipe assez chargé. Ce qui laisse la possibilité de faire naître de nouvelles intrigues mais qui peut aussi lasser ou perdre le spectateur.

Photo Adrianne Palicki, Brett Dalton, Chloe Bennet, Clark Gregg, Elizabeth Henstridge

Copyright :© ABC/Kurt Iswarienkio

Oui un casting pareil, ça habille une pièce… voir ça la remplit carrément…

  • Quid de la saison 3 ?

Après une saison 2, haute en couleurs, la trois s’annonce pour le moment sous les meilleurs hospices.

Du moins à mon sens. Le personnage de Skye devenue Daisy, s’est complètement installé et devient une référence à part entière de l’équipe en tant que membre « décideur » et opérationnel, et non plus phénomène incontrôlable. Ce qui permet de laisser plus d’espace à des personnages secondaires.

Elle forme d’ailleurs un duo d’action intéressant avec Mack, personnage bourru apparu dans la saison précédente. Celui-ci a finit par faire fi de sa méfiance envers les pouvoirs de la jeune femme.

Note sur Mack: Vous vous souvenez de Sam Hanna joué par LL Cool J dans NCIS Los Angeles. Dans mon esprit Mack s’apparente à ça, un gros nounours tout en muscles qu’on n’a pas envie de mettre en colère.Du coup je l’aime bien et son duo avec Skye commence à prendre un ton un peu décalé assez marrant.

La grande question du jour est : dans un duel entre May et Mack, qui gagnerait ?

Coulson s’acoquine pour protéger son agence, quitte à flirter en eaux troubles. L’agent May révèle ses fragilités tandis Fitz et Simmons se préparent à affronter de nouvelles houles dans leur relation.

Photo Elizabeth Henstridge, Iain De Caestecker

Copyright :© ABC/Justin Lubin

Note sur Fitz/Simmons : J’apprécie particulièrement la finesse de la gestion de la relation entre ces deux-là. On n’est pas dans la grande expectative type Mulder/Scully du « mais vont-ils se mettre ensemble ? » 

La relation entre ces deux-là est plus forte et délicate à la fois. C’est une des jolies choses que nous offre la série. Bien menée, bien intégrée à l’action.

Et je vais peut-être dire une hérésie mais à choisir entre Fitz et Captain America par exemple, je choisis Fitz.

Si je peux faire part d’une amélioration qui fait partie de mes satisfactions personnelles, j’ajouterais que Skye est enfin débarrassée de sa coupe de cheveux tartignolle et ce n’est pas une perte.

Photo Chloe Bennet

Copyright :© ABC/Justin Lubin

Désolée ma colombe mais avec tes longues boucles et ta tronche de guimauve, on n’était pas convaincus par le fait que tu puisses botter les fesses à qui que ce soit.  Alors que maintenant… On la sent prête pour taper des gens. Pinaaage ! 

Photo Chloe Bennet

Copyright :© ABC/Kurt Iswarienkio

Le seul truc qui me dérange encore dans ce début de nouvelle saison c’est le look pas crédible du méchant/super menace qui rôde dans l’ombre.

Photo

Copyright :© ABC/Byron Cohen

C’est sans doute très proche du Comics d’inspiration. Mais ça, pour moi, c’est juste un fan du groupe Europe qui a passé un mauvais weekend (gastro, grippe, que sais-je!)

Pas une menace super flippante…

  • En bref…

Marvel’s Agents of SHIELD est une série apparemment sur de bons rails et qui semble avoir trouvé sa vitesse de croisière. Je mets du conditionnel parce que, vu que la saison 1 a été laborieuse, je me méfie un peu.

Et puis à jouer avec autant de personnages et de fils, un scénariste risque de se prendre les pieds dans le tapis. Même en ayant une bible littéraire en référence. A la vérité c’est peut-être même la pire des tentations, car on peut avoir l’envie de prendre trop d’éléments.

Quoique… Le plus souvent c’est le manque de fidélité à l’original qui fait bondir les puristes.

En attendant, cette saison 3 mérite qu’on y jette un coup d’œil.

Affiche

Copyright :© Marvel Entertainment

 

Séries series

juneandcie View All →

“Eventually everything connects - people, ideas, objects. The quality of the connections is the key to quality per se.” Charles Eames

19 commentaires Laisser un commentaire

  1. Je vais voir Europe samedi prochain. Je boude 😛

    (j’ai vu quelques épisodes de la série et pas trop accroché. Mon perso préféré – enfin, le seul qui m’a marqué – était Ming Na Wen, que j’étais par ailleurs contente de revoir depuis le bon vieux temps d’Urgences)

    Aimé par 1 personne

  2. Tu excuseras le fait que je ne lis pas ton article en entier vu que je veux rajouter cette séries en tête de ma liste de séries à voir absolument. Suis dans ma période Marvel. Avec Jessica Jones et Arrow, à voir aussi, etc.

    Suis tellement à fond que je fais des séquences sur les Marvel pour mes 3èmes. Et ça rentre dans le programle en Histoire et en Histoire des Arts (comics, univers que je connais pas des masses mais pas grave, ça me culture aussi comme ça. Me suis inspirée. Et aussi films, où là je connais désormais un peu mieux). 1ère séquence sur la WW II pis plus tard je ferais une sur la Guerre Froide.

    Enfin osef de ma vie 😉

    Aimé par 1 personne

  3. Putain je viens de faire un commentaire long comme le bras et y passe pas 😤.

    Alors je disais donc. J’lis pas ton article en entier car j’ai ajouté cette série sur ma liste des séries prioritaires à voir (avec Jessica Jones, Arrow, etc) quand j’aurais fini celles en cours de visionnage.

    Et  » Son of Cool  » comme dirait ce p’ti rigolo de Thor (ceci est Thor-dant 😂. Hop je repars dans les puns débiles), je l’aime bien aussi.

    Suis tellement à bloc sur les Marvel en ce moment que je vais bosser dessus avec les 3èmes. 1ère séquence dès demain sur la WW II pis plus tard dans le cadre de la Guerre Froide. Comics mais aussi un peu les films. Pourtant les comics j’connais assez peu, mais comme ça j’me culture aussi en même temps… et j’me suis inspirée de quelques exemples fait par des profs, trouvés sur Internet.

    Bon allez, j’arrête de raconter ma vie 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :