Debriefing : The Big Bang Theory

Attention, risques de spoilers dans cet article !

Vous allez me dire pour un debriefing, tu as pris ton temps. Effectivement, on en est déjà à l’épisode 10 de la saison 9.  Le suivant étant prévu demain sur CBS.

Mais il m’a fallut le temps de poser les choses, car j’appréhendais sérieusement cette saison 9.

Soyons clairs, j’adore The Big Bang Theory. C’est une série qui me fait pleurer de rire tant son rythme, ses réparties, sa finesse d’écriture sont bons. MAIS…

Car il y a un « mais »…

… je me demandais vers où les scénaristes allaient bien pouvoir aller. Posons le problème simplement si vous le voulez bien.

Dans les saisons précédentes, les problématiques rencontrées par les personnages sont les suivantes:

  • La personnalité de Sheldon/ Relation au reste du monde bonjour !
  • La relation Leonard/Penny
  • Les problèmes de Raj et Howard avec les femmes : incapacité de Raj à parler aux femmes sans alcool, relation d’Howard avec sa mère ….
  • Les problèmes relationnels de tout geek d’intelligence plus ou moins supérieure avec le reste du monde .

Ceci établissant grosso modo le postulat de départ de la série. Au fil des épisodes, les personnages ont bien évidemment évolués et nous voilà arrivés à la saison 9 avec la situation suivante :

  • Leonard et Penny sont mariés (plus ou moins.)
  • Howard et Bernadette sont mariés également. La mère d’Howard ayant disparu, cela pousse leur couple à évoluer.
  • Raj a fini par trouver une solution à son problème de communication avec le genre féminin sans tomber dans l’alcoolisme. Néanmoins il a réussi à dénicher une copine pour le moins atypique, l’inimitable Emily.

(En même temps on parle de Raj qui a lui-même une relation tout aussi bizarre avec son chien.)

308915_10151472923154678_818586986_n
Copyright CBS
  • Sheldon a également rencontré un alter ego féminin Amy. Même si leur relation est pour le moins épique.
400933.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx
Copyright : © Warner Bros. Entertainment Inc

 

La question se pose : quelles pistes exploitables reste-il aux scénaristes ?

  • Piste n°1: Penny et Leonard sont dans une impasse quant à la possibilité de vivre ensemble, à cause de la personnalité de Sheldon. Or, la relation des personnages ne peut évoluer sans cela. Exploitée dans deux des premiers épisodes de cette saison, la chose a trouvé en un épisode un épilogue un peu décevant pour moi, même si l’épisode en lui-même était très drôle. Cela semble être une piste qui tourne en rond. Sauf si on la corrèle à la piste n°2.
431564.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx
Copyright : © CBS
  • Piste n°2 : Amy et Sheldon. Sheldon commence enfin à prendre la mesure de ses sentiments. Si cette « normalisation » très relative du personnage peut en refroidir certains, elle est néanmoins indispensable à son évolution. On ne peut pas jouer sempiternellement sur le côté sociopathique de Sheldon (j’ai failli dire Sherlock dites!). Les scénaristes ont d’ailleurs brillamment exploité cette voie, puisque cette relation est très riche en rebondissements depuis le début de cette saison 9. Ce qui parait très prometteur. Si c’est un subtil exercice sur le fil du rasoir que de jouer avec ce personnage principal, c’est assurément le fil rouge de la saison. Y-aurait-il là une issue pour la vie conjugale de Penny et Leonard ?
the-big-bang-theory-season-8-spoilers-and-a-first-look-at-the-new-penny-sheldon-and-amy-jpeg-127428
Source http://moviepilot.com/ Copyright CBS

Pas de spoiler ici. C’est un petit flash-back sur la saison précédente pour vous rappeler combien ça fait bizarre de voir ça… 

  • Piste n°3Howard et Bernadette, maison, bébé et autres problématiques conjugales. Etant le couple désormais le plus installé de la série, la question du bébé commence à poindre. Cependant, s’engager sur cette voie serait risquer l’impasse. On se souvient que dans Friends l’arrivée des bébés se fait sur les dernières saisons. Les jumeaux de Monica et Chandler sonnant la fin de la série. Idem dans How I Met Your Mother avec Lily et Marshall. Lorsqu’on part d’un postulat qui se base sur un groupe d’amis, le paramètre grossesse/bébé est une épée à double tranchant. Reste l’autre piste, celle de la réfection de la maison. Installés dans la maison de la mère d’Howard, qui est décédée, comment le couple va-t-il gérer cette situation, connaissant la relation fusionnelle qu’entretenait Howard avec sa mère ?  De ce côté-là aussi, les filets sont lancés, mais y-aura-t-il de quoi entretenir une saison ? Comment faire avancer ce couple sans écorner l’immaturité inhérente au personnage d’Howard, qui le place en opposition directe avec la personnalité de sa femme ?

Pour tous ceux qui ont la migraine après la lecture de ce paragraphe se rassurent: on arrive sur la fin !

426564.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx
Copyright : © CBS
  • Piste n°4: Rajesh. Sa relation avec l’inquiétante mais amusante Emily est moins présente en ce moment.La vie privée de Rajesh semble quelque peu mise de côté maintenant qu’il a résolu son plus gros problème. Néanmoins, on peut penser qu’il s’agit d’un personnage « ressort » disposant de multiples possibilités de développement.
255037.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx
Copyright : © 2015 WBITV

J’avoue qu’en attaquant cette saison 9, j’étais dubitative. Je craignais que cela ne s’essouffle. Que le serpent ne se morde la queue.
Mais en 10 épisodes, j’avoue que les scénaristes sont parvenus à continuer de me surprendre. J’ai eu plus de bonnes surprises que de désappointements. Même s’il m’arrive de penser que certaines choses tournent un peu rond, que certaines ficelles ont déjà été tirées, il serait de mauvaise foi que de dire que le show ne fonctionne plus.

Au contraire la dynamique de la série marche à merveille grâce une écriture toujours excellente et toujours le même équilibre entre références de l’univers geek et réparties bien placées.

La grande force de The Big Bang Theory est sa capacité à savoir exploiter des situations inattendues et son accessibilité à un large public. Bien que recelant des clins d’œils qui mettront en joie de nombreux geeks (telles les apparitions de Will Wheaton ou Stephen Hawking et les nombreuses références à Star Trek, Stargate, Star Wars, Battlestar Galactica, Doctor Who, Le Seigneur des Anneaux, Flash et j’en passe. Sans compter les nombreuses théories scientifiques évoquées.) son humour n’est pas uniquement réservés aux « connaisseurs » et bien des spectateurs novices se reconnaîtront dans le regard de Penny face à certaines situations.

Ceci était la phrase la plus longue du monde ! 

Cette capacité à jouer avec les deux côtés du miroir est sans un doute un des meilleurs atouts de la série.

Donc oui, en dépit de mes interrogations, je vais prendre le risque de quelques déceptions et continuer à suivre. Rien que pour voir si les scénaristes vont continuer à me surprendre… En avant pour l’épisode 11 … qui recèle un magnifique clin d’oeil à la sortie de vous-savez-quoi aujourd’hui!

Et puisque Noël approche, mettons nous dans l’ambiance avec ce petit extrait. Sans doute un de mes préférés !