Freaky Friday : The penguin’s invasion

Fut un temps, pas si lointain, où, dans le bestiaire de la mignonnerie dominé par les chats, on trouvait des chiots, des chiens, des éléphanteaux qui volent, des oiseaux, des souris… Bref des trucs souvent petits et poilus.

anim_cat surrounded by puppies
Source Fan Actuel

Et puis un jour, l’invasion a commencé. Ils se sont multipliés sur nos écrans, dans les magasins de jouets, sur les panneaux publicitaires. Prêts à tout pour se faire remarquer, pour gagner nos faveurs…

Ils ont fait du surf pour nous en mettre plein les yeux.

Ils ont fait des chorégraphies de folie pour nous charmer.

Ils sont même devenus agents secrets et ont sauvé le monde ! Ou presque…

En somme ils nous ont sortis le grand jeu pour nous infiltrer et gagner les sommets de la mignonnerie. De la cutteness attitude.

Eux. Les Pingouins.

Et tout a commencé avec ça :

ou plutôt, très exactement, avec ça :

Et si vous osez vous poser la question: oui ça pique !

Un Papa pingouins dépressif et une rengaine entêtante à ronger des pieds de table de désespoir.

tumblr_o08b7uEZvA1upz7pjo1_250
Source:http://itsalittlebitdramatic.tumblr.com/

Alors je n’ai rien contre les Pingouins. J’en ai deux très sympathiques dans le voisinage de mon blog, un vert et un roux qui fréquentent une tortue. Des Pingouins très open en somme. Je les croise régulièrement, on n’a aucun problème musical.

Mais là ! Quand même ! Vous admettrez qu’il y a eu violation de la Convention de Genève avec une chanson pareille. Quand on l’a entendue UNE fois, plus moyen de se la sortir de la tête. Il faut une lobotomie. La rengaine de Disney à côté, c’est une berceuse pour enfants hyperactifs.

Et puis bonjour la crédibilité quand tu retrouves à fredonner ça entre tes dents à la caisse du supermarché. Ou pire : au restaurant d’entreprise au boulot.

Ne commettez pas l’erreur de la faire écouter à vos enfants parce qu’elle est rigolote c’est une cause de divorce instantané. C’est marqué en petit en bas du contrat de mariage:

Les conjoints s’engagent mutuellement à ne diffuser sur aucun support la chanson  » Le Papa Pingouin » de Pigloo à des enfants mineurs. Un tel acte serait vu  comme de l’abus de faiblesse sur mineur et un acte de violence conjugal provoquant la rupture immédiate dudit contrat. »

Mais évidemment que c’est marqué ! Il faut savoir protéger sa famille. Une seule fois, une seule erreur et c’est fichu, les gamins sont hypnotisés et ils vont te la faire en boucle. EN BOUCLE !

Je ne m’énerve pas, je vous explique. C’est important la prévention ! Vous avez vu comment il a fini le papa Pingouin, hein ? Dépressif ! La vérité c’est qu’il n’est pas retourné sur sa banquise, il s’est suicidé… de désespoir et puis c’est tout.

Donc les Pingouins mignons ou pas, oui! Leur musique, non!

Je vous laisse, je dois aller prendre du Prozac, ça fait quatre fois que le Minion l’écoute. J’ai juste le temps de vous dire que la semaine prochaine, on continuera de prendre de la drogue, avec une autre chanson.

 

Freaky Friday

juneandcie View All →

“Eventually everything connects - people, ideas, objects. The quality of the connections is the key to quality per se.” Charles Eames

7 commentaires Laisser un commentaire

  1. le papa pingouin: ah, j’attendais que tu mettes la vidéo qui a traumatisé la fin de mon enfance. J’étais en 5ème quand cette chanson a envahi non seulement les ondes mais le collège….
    Et je pense que mes parents ont encore le 45t (oui, le truc vinyle) quelque part chez eux……(mais pourquoi?!!!)
    Ceci dit, quand on a eu droit à la version de Pigloo (2006), je n’ai pas fait la bêtise de passer ça en boucle à ma fille de 5 ans…..
    Après, j’aime bien les pingouins, hein.Pas de sequelles.

    Aimé par 1 personne

  2. Est-ce que je peux avouer que j’ai bloqué pendant bien 2 minutes sur le gif « choupi » des chiots qui jouent (attaquent) un chat ? (au fait on a des nouvelles du dit chat ? Il s’en est sorti ? ou il est tombé en dépression ?)

    Effectivement, ça sent le complot tout ça. Et les sucreries/gâteaux de Kinder, les Pingouins, délicieusement écoeurants mais addictifs ? Hein ! C’est une corporation. Nous sommes cernés.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :