Le billet d’humeur du GrOG

Source Radiotimes

Une salle souterraine, un sombre soir de février.

Une petite assemblée aux capes noires portant l’insigne GrOG(1) en doré se réunit dans un brouhaha notoire. Certains des membres ont des lapinouilles aux pieds. Sous la cape d’autres on entraperçoit un Totoro qui dépasse.

Un Bouquin dans la Tasse dépose délicatement une superbe théière odorante et des sablés au Macha sur la table autour de laquelle tous sont en train de s’installer. Fan Actuel a pour sa part ramené son chocolat chaud double ration de crème fouettée dans son mugs Tokyo Hotel avec une provision de Figolu. Lost In Chapter 13 exhibe fièrement son pyjama Deadpool au Charmant Petit Monstre, tandis que le Roy et Bigre Girl sont plongées dans un débat animé au sujet du 30 Day Challenge imposé par Tequi

Soudain un claquement de Lapinouilles impérieux et rageur se fait entendre sur le dallage. Un dragon fait son entrée, suivi, on ne sait pourquoi par un Tanuki et un Pingouin Vert. Le silence se fait d’un coup. Lady Butterfly et Profmaispasque en profitent pour immortaliser l’assemblée enfin immobile. Les flashes crépitent, pendant que le dragon ronchon prend place entre ses deux vizirettes.

– Mes amis ! Mes amis ! Silence ! Dit le dragon en tapant avec un petit marteau sur la table.

 Geste totalement inutile puisque le silence est déjà fait et qui n’a pour effet de manquer de faire vaciller la théière, fort heureusement bien calée entre les multiples carnets de la Petite Sirène, les DVD du Bruit du Cinéma, les échanges de lectures entre Ma lecturothèque, les Motordus d’Anne-Ju, BookyBoop, Les Chroniques de Totoro et A Livre Ouvert ,ainsi que par les cadeaux des Livres de Folavril dont c’est l’anniversaire.

– Ça devient un peu le foutoir ces réunions, ne peut s’empêcher de grommeler le dragon en examinant la table. Une pile de livres en profite pour s’écrouler dans le feutré mais dieu merci les sablés échappent à la coulée de pages. Le dragon reprend:

– L’heure est grave ! Le GrOG ne peut plus attendre : il faut agir ! Faute de quoi, la diversité culturelle geekesque sera ensevelie sous les reboots, remakes et prequels de tous poils. J’ai déjà poussé un cri d’alarme il y a peu quant au prequel de Die Hard, mais ce n’est pas tout. Les guetteurs du Sérigraphe viennent de divulguer une terrible information : la relance en mode prequel de Mac Gyver n’est pas une sinistre plaisanterie..

Un frisson d’effroi parcourt l’assemblée. Fan Actuel engouffre frénétiquement les Figolu, horrifiée tandis que Le Bruit du Cinéma serre ses DVD contre son coeur dans un élan protecteur.

– Ils ont annoncé les personnages. Et faites-moi confiance, cela risque d’être navrant. Mais il y a pire…

La main d’un Bouquin dans la Tasse tremblote en servant le thé. Tous attendant l’horrible nouvelle. Le Roy fulmine, on la sent prête à égorger le premier producteur hollywoodien qui passe.

– Ils ont casté le remplaçant de Patrick Swayze pour le remake de Dirty Dancing, le projet est donc confirmé.

Un grand fracas ponctue cette annonce : Le Bruit du Cinéma s’est évanouie dans un cri d’horreur. Les Chroniques de Totoro se précipite pour l’éventer avec un DVD. Le Charmant Petit Monstre manqua de laisser échapper sa tasse. Le Tanuki en profite pour picorer quelques sablés.

– Croyez-bien que c’est la mort dans l’âme que je vous annonce cette nouvelle. Mais plus que jamais il nous faut agir. Nous ne pouvons laisser les jeunes générations être enterrées sous des suites, des prequels ou des remakes sans intérêt. Nous ne pouvons laisser une culture télévisuelle et cinématographique se réduire à de vagues reprises fadasses.

Un murmure d’approbation parcourt l’assemblée et Bigre Girl, pourtant timide, tape soudain du point sur la table (nouvelle chute de livres. La théière tient toujours bon mais Mr Patate qui passait par là chavire.) en s’exclamant:

– Nous le devons à ceux qui nous ont fait rêver avec talent, dans le kitsch, dans l’aventure ou dans la romance !

Le dragon renchérit:

– Nous le devons à ceux qui avaient mis leur talent au service de ces personnages. Pour que leur interprétation ne soit pas ensevelie sous le souffle d’une nouveauté qui n’aurait de nouveau que l’emballage. Pour Patrick Swayze, pour Richard Dean Anderson, pour Bruce Willis, pour Robin Williams. Ils ont su nous marquer en donnant vie à ces personnages, les rendre inoubliables. Il ne faut pas que cela soit perdu.

Un ange passe. La petite assemblée se regarde gravement.

– Geeks du monde : Révooooooolte ! Faites passer le message, remontrez les classiques, donnez en le goût aux jeunes générations, poussez-les à découvrir leurs propres horizons, que leurs voix aident leurs films à se faire un nom et que jamais les nôtres ne soient oubliés. Et que les producteurs et scénaristes du monde entier entendent notre message:

– Allez mes amis, agissez dans l’ombre. Faites-vous les messagers. Et n’oubliez pas:

80217
Source Radiotimes

Don’t cross the streams

– La séance du GrOG est levée.

Dans la nuit noire une troupe de geeks se disperse en silence. Demain, ils commenceront leur mission. Demain, aux quatre coins du monde, ils distilleront la révolte des geeks.

(1) GroG: Grand Ordre des Geeks ou V Geeks Order en anglais. 

Oui, bon alors, j’avoue: j’ai un peu craqué. Mais c’est venu comme ça et ça m’a faite rigoler, du coup j’ai suivi l’inspiration. Par contre, les nouvelles sont vraies et ça m’en brise le coeur. J’ai réellement le sentiment que ce genre de récupération c’est faire insulte au talent et au travail de ceux qui avaient interprété ces rôles ou qui les avaient réalisés. Qu’on refasse un film quand il est raté, je le conçois mais là c’est du recyclage de box office et ça me dégoûte.

Des bisous à ceux que je n’ai pas pu citer, vous êtes très nombreux alors je ne pouvais pas mettre tout le monde et je le regrette. Quant aux autres, merci de m’avoir prêté à votre insu votre présence amicale.