Stay strong for Bruxelles

Je n’ai plus le cœur à rire aujourd’hui…

Pourtant, je m’étais levée d’humeur joyeuse ce matin. J’avais même fait un petit « Moorning ! » à certains d’entre vous pour bien commencer la journée.

Soudain le Tanuki m’a envoyé un message : « Je vais me recoucher. »

Et j’ai eu la méchante boule au ventre. Parce qu’il n’y a que deux choses qui peuvent faire se recoucher mon Tanuki, la pire des crèves et les terroristes. Je savais qu’elle n’était pas malade.

J’ai allumé la télévision. C’est moi qui en aies été malade.

Plus que jamais, j’ai envie de dire :

#JeSuisCharlie 

#JeSuisleBardo

#JeSuisLaTunisie

#JeSuisParis

#JeSuislaTurquie

#JeSuisBruxelles

Parce-que cette liberté à laquelle ils s’attaquent est aussi la mienne.

Parce-que ces gens à qui ils s’attaquent sont pareils à moi, peu importe leur couleur, leur confession, leur nationalité.

Parce-qu’ils peuvent bien se venger, nous ne plierons pas.

Parce-qu’au nom de ceux qui sont encore tombés aujourd’hui, je refuse d’avoir peur.

Et pour ceux qui voudraient connaître le fond de ma pensée, je vous renvoie ici.

Mais aujourd’hui, l’heure n’est pas aux débats stériles.

Aujourd’hui je voudrais juste dire aux belges que nous les comprenons. Que nous connaissons l’effroi, la douleur et à la peine auxquelles ils font face à cet instant et que nous sommes avec eux. Que nous compatissons.

 

Aujourd’hui mes pensées vont vers mes amis dont la famille, les proches, le coeur est resté en Belgique et qui tremblent.

1919099_10154023603491489_5571458401242085887_n
Dessin de Plantu. Paru dans le Monde. 22/03/16

Je terminerais ce billet comme je l’avais fait pour Paris. En pied de nez à cette haine grâce une citation d’amour inconditionnel pour nos amis belges.

« I don’t know who you are. Or whether you’re a man or a woman. I may never see you or cry with you or get drunk with you. But I love you. I hope that you escape this place. I hope that the world turns and that things get better, and that one day people have roses again. I wish I could kiss you. »

From V for Vendetta
Written by Alan Moore.

IMAG3066_1

 

 

Non classé

juneandcie View All →

“Eventually everything connects - people, ideas, objects. The quality of the connections is the key to quality per se.” Charles Eames

25 commentaires Laisser un commentaire

  1. Quel malheur encore une fois…. et merci de penser aux autres pays qui ont subi des attentats ces derniers mois car je vois les réseaux sociaux s’animer pour Paris et pour Bruxelles et tellement peu pour les autres qui méritent autant nos pensées… Bref, des mois terribles sont passés et sont probablement à venir. J’espère qu’un jour les humains arrêteront de se déchirer pour le pouvoir et la religion. En attendant, je vais lire, grâce aux mots, je conserve l’espoir.

    Aimé par 1 personne

  2. les enfants sont censés aller voir leur famille paternelle en Côte d’Ivoire en juillet.. je peux te dire que je vais avoir beaucoup de mal à les laisser partir vu qu’il y a eu des attaques terroristes là-bas aussi..
    J’ai l’impression qu’on n’est plus à l’abri nulle part..

    Aimé par 1 personne

    • J’aurais les mêmes craintes que toi, car on n’est plus à l’abri nulle part. Mais me laisser paralyser par la peur c’est encore pire que la peur elle-même, c’est laisser gagner ceux qui usent de la terreur pour combattre la liberté. Pourtant on reste mères avant tout.

      Aimé par 1 personne

  3. Quel monde de merde. Ce n’est qu’un début, Paris, Bruxelles, d’autres villes européennes et mondiales ensuite, puis la province finira par être touchée aussi sans doute, aujourd’hui je suis pessimiste sur l’avenir de ce monde et de cette humanité qui ne sait que faire le mal. Aujourd’hui, j’en ai marre de ce monde violent et du terrorisme (peu importe de quelle religion il se réclame d’ailleurs), aujourd’hui je suis plus que jamais profondément touchée par cette triste nouvelle. Aujourd’hui, je me sens impuissante face à cela.

    Aimé par 1 personne

  4. Comme tu l’as dit, peu importe la couleur, la religion,etc…c’est la liberté qui est touchée, justement. C’est elle que ces tueurs veulent toucher.
    Hier soir, j’ai écrit très tard: mais j’ai des réticences à poster mon texte car j’entre dans mon expérience privée…Je suis partagée….

    Aimé par 1 personne

    • Il ne faut pas douter de l’importance d’écrire, de dessiner, de parler, de partager surtout dans ces circonstances. Plus des voix s’élèveront, chacune à leur façon, plus les gens seront forts car ils auront l’espoir que tout n’est pas perdu. Que tout n’est pas mauvais. Parce que chaque voix leur dira : On est ensemble. On n’a pas peur.

      Aimé par 1 personne

      • C’est ce que je pense. Mais tu sais ce dont j’ai peur ?(chat échaudé….blablabla) C’est de témoigner de mon propre parcours, et de parler….de croyance.
        Il est difficile de partager un vécu quand une majorité rejette la faute sur une catégorie de gens.
        Donc, comme je suis tolérante, modérée en tous points et terriblement paradoxale, comment faire pour dire: « J’ai vécu avec des musulmans, ce ne sont pas des tueurs, etc, etc… » (ou comment parler d’une partie de ma vie, en fait)
        Je suis une idéaliste et je n’aime pas toute cette haine. Mais tu as raison, chaque voix compte….

        Aimé par 1 personne

      • Sans être forcément dans cette situation, j’ai connu le 7 janvier 2015 cette difficulté mais en sens inverse. Comment regarder ses amis de confession ou d’origine différente et devoir leur dire : Vous êtes français, de naissance ou de coeur et je suis désolée par avance des horreurs que vous allez avoir à entendre dans les médias ou dans l’opinion. Parce que je sais que la violence suscite la peur de l’autre et la haine. Parler de croyance est toujours épineux, tout comme parler de différence. Et comment lire l’effroi le 23 novembre dans les yeux de ceux qui avaient clamé (avec leurs raisons)  » Je ne suis pas Charlie » parce qu’ils comprenaient alors que le problème n’était pas Charlie, pas plus que la religion. Que les cons ça tue juste à tort et à travers pour avoir raison. Prêcher toujours la tolérance quand la colère essaie de te prendre les tripes… Dans ces circonstances, rien n’est jamais facile. Alors je peux te dire que je te comprends et que je respecte ton silence pour la tolérance qu’il recouvre. 🙂

        Aimé par 1 personne

      • Malheureusement, hier soir, j’ai lu une horreur sur un blog au sujet des musulmans (en gros: tous coupables) et ça m’a fait très mal …
        Je réagis de même quand je lis des atrocités racistes, homophobes, etc….
        Raciste, parce que ma fille est métisse et que ça me touche.
        Oui, ça fait mal, les insultes, la haine…Alors, parfois, on a simplement envie de protester.

        Aimé par 1 personne

  5. Je m’étais aussi levé de bonne humeur en me disant : Cette journée va être trop chouette 😀 Et je suis vite redescendue … Comme pour tous les autres pays ça me touche. Mais ça m’a encore plus touché en plein coeur car il s’agit de mes origines et racines. Je voudrais juste que ça s’arrête toutes ces conneries qui ne sont au nom de rien du tout … Notre liberté, on l’a gagné et jamais on la perdra. Qu’ils le comprennent bien …

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :