The Gordian Knot: On repart de zéro !

J’ai déjà publié sur le blog différents extraits de ce roman qui ont reçus de timides appréciations néanmoins positives. Je conçois que le manque de contexte ait été un obstacle pour une bonne lecture, aussi aies-je décidé de tout reprendre à zéro et de vous livrer les chapitres au fur et à mesure, afin que vous soyez libres de réagir. Les vacances m’ont paru le moment opportun pour me lancer dans cette opération .

Voyez cela comme une lecture d’été libre et gratuite. Sachez que les chapitres que je vous livre sont actuellement en cours de révision, aussi vos remarques peuvent-elles m’être infiniment précieuses pour mieux aiguiller certaines scènes ou parties du roman. Vous n’êtes pas obligés de commenter bien sûr. Mais ne vous sentez pas mal à l’aise de le faire et considérez que c’est un exercice de style délicat et difficile pour moi-aussi.

A toutes fins utiles, je signale que ce texte est protégé, au même titre que les illustrations, logos et design. Merci de ne pas les reproduire sans mon autorisation.

Ci-dessous, vous trouverez une note d’intention concernant le projet de ce roman, ainsi que quelques explications sur l’histoire, le titre et l’adresse du site internet contenant encore plus de détails.

*******

  • Du titre The Gordian Knot et de son origine.

A gordian knot ou en français un noeud gordien est une expression qui désigne un problème que l’on ne peut résoudre que de façon radicale, ou de façon plus image, un noeud inextricable que l’on ne peut défaire qu’en le tranchant.

Logo_GK_white
Copyright http://thegordianknot.wix.com/leroman. Design Maelle Simon

L’expression découle d’un ancien mythe lié à Alexandre le Grand et au roi phygien Midas. Celui-ci veut que le timon du char du roi Midas ait été lié par un noeud impossible à défaire, noeud dit gordien, en référence au père de Midas, Gordias. La légende voulait que celui qui arriverait à triompher de ce noeud, régnerait sur l’Asie. C’est ainsi qu’en -333 av J-C, ce cher Alexandre trancha tout simplement le noeud et s’en alla tranquillement poursuivre ses conquêtes. Du moins si on en croit la propagande officielle de l’époque.

Mais c’est la symbolique qui reste attachée à cette expression qui nous intéresse ici. The Gordian Knot est tout à la fois le nom du roman mais aussi de la série autour de laquelle tourne l’histoire. Pourquoi ?

  1. La série: il fallait un titre sombre et frappant pour une série « policière » dans laquelle les deux héros allaient se retrouver plongés au coeur d’un mystère aussi inextricable qu’un noeud gordien. Au fil de l’intrigue, évoquée dans le roman par de courts passages de scénario, les deux comparses se retrouvent progressivement face à un dilemme : entre rester en vie et résoudre le plus grand mystère des arcanes du pouvoir britannique, il va falloir choisir.
  2. Trancher dans le vif et faire des choix c’est aussi ce à quoi va se retrouver confrontée Chloé, notre héroïne qui n’en pas vraiment une. Mais, en dépit de son Q.I qui crève des plafonds, faire des choix, ce n’est pas son fort à Chloé. De manière générale, rien de ce qui touche aux relations humaines n’est vraiment sa partie. Mais pour trouver sa place, elle va devoir en couper des noeuds.

Dernière référence à cette légende, le personnage d’Alexander, qui renvoie bien évidemment à Alexandre le Grand. Pourquoi avoir gardé ce prénom ? Tout simplement parce -qu’Alexander signifie celui qui défend, qui aide. Prénom fort bien porté par le personnage mais l’Alexander du livre apprendra-il aussi à lâcher prise ?

  • Synopsis et autres complications
Couverture4e_gordian
Copyright http://thegordianknot.wix.com/leroman. Design Maelle Simon

Ballottée entre l’Alzheimer précoce de son père et les ambitions délirantes que son Q.I suscite par compensation chez sa mère, Chloé s’accroche tant bien que mal à ses rêves de scripte. Peu à l’aise dans les relations humaines, elle a appris à se taire pour éviter le regard des autres. Cahotée et peu confiante en elle-même, elle ne trouve de secours que dans le cinéma et l’affection de ses trois meilleures amies avec qui elle partage ses séances de pellicules. Ses drôles de dames : Carine, Charlie et Cerise.

Impression
Copyright http://thegordianknot.wix.com/leroman Design: Juliette Almira

Pourtant un jour, le destin lui joue un drôle de tour et la propulse bien plus loin qu’elle n’aurait pu l’imaginer. Lâchée dans l’arène des tournages, Chloé va devoir se confronter à elle-même pour réussir et faire des choix qui pourraient tout changer pour elle. Parfois, les rêves qui se réalisent ne sont pas aussi doux qu’on l’imaginait…

Le prénom Chloé vient du grec et signifie la pousse verte, la jeune pousse. C’est exactement ce qu’est cette héroïne, une jeune pousse un peu chahutée par les vents, qui va devoir s’accrocher pour grandir.

Elle est entraînée malgré elle dans ce qui apparaît un peu comme une quête de soi. Ses ambitions professionnelles vont la confronter à des situations inattendues qui dépassent les limites de la bulle dont elle s’est protégée. Mais comment refuser ce que les caprices du destin vous offrent sur un plateau d’argent?

  • The Gordian Knot: Intentions, références et clins d’oeil

De nombreuses scènes du roman ont un écho particulier pour moi. Je n’ai jamais été sur un place de tournage, et il y a quelques mois je n’avais même jamais mis les pieds dans une Convention. Je me suis donc basée sur les nombreuses vidéos de Q&A pour situer l’ambiance, la disposition des lieux, les attitudes. J’ai de nombreuses recherches sur les métiers du cinéma, lu des biographies d’acteurs, de scriptes, des interviews de réalisateurs, de scénaristes, d’acteurs encore et vu de nombreux making off pour m’imprégner de tout ça.

Même si les making off de nombreuses séries, Sherlock y compris, m’ont servi de base de travail pour cette histoire,

Même si un certain réalisateur pourra vous en rappeler un autre vagabondant en Nouvelle-Zélande,

Et même si un certain odieux scénariste porte le prénom d’un autre par un clin d’oeil malicieux,

The Gordian Knot n’est pas une fanfiction. Simplement parce que ce n’était mon intention et que je me suis appliquée à développer un univers à part entière. Raison pour laquelle j’ai échafaudé l’architecture de cette série imaginaire qui sert de base de départ à mon histoire. Même si celle-ci ne devait servir que d’axe principal autour duquel l’histoire de Chloé devait venir s’enrouler comme un escalier en colimaçon et s’enrouler pour aller toujours plus haut.

J’avais l’envie en écrivant cette histoire de faire découvrir une autre facette du cinéma et de partager ma passion des métiers qui le composent. Mais je l’ai fait en m’amusant, en tentant d’allier, à l’instar de mon héroïne, un regard pertinent sur les aspects professionnels à celui de la fan. Aussi mon récit s’émaille-t-il de clin d’œil et de références aux films et aux séries qui font mon univers.

C’est aussi un joli hommage au monde des fandoms et au pouvoir d’émulation qu’ont parfois certains films, certaines séries, certaines personnalités. Ce qui ne m’empêche de m’interroger également sur cette relation que nous avons à la notoriété et à l’image.

Je me suis amusée à tisser ces différents fils avec humour et légèreté pour composer l’histoire de Chloé.

Une histoire.
Ou plutôt des histoires…

Celle d’une série. Celle d’une scripte. Et celle d’une fan.
Une série dans un roman. Une histoire autour d’une série.
Des parcours qui s’entremêlent. Comme les fils d’un nœud gordien

En espérant que cela puisse vous faire rire et sourire.

  • Crédits, liens et remerciements

Je dois remercier Ju la Belette et Polgara la Licorne pour le fabuleux travail qu’elles ont accompli avec moi. Les heures de relecture, le design, le site, les illustrations. Ça n’a l’air de rien parce que ce n’est pas publié et que c’est encore « en chantier » mais je vous promets que pendant un an et demi, elles ont eu bien du courage.

Pour découvrir tout l’univers de The Gordian Knot, la série, le roman, la BO (oui il y a une BO, on est fous fous ici), les personnages, le casting, les sources, je vous invite à cliquer ici.

Si vous voulez me poser des questions, faire des remarques ou des suggestions : tgordianknot@gmail.com

En vous souhaitant une bonne lecture.

 

7 commentaires

  1. Waw mais c’est génial comme projet!! Heureusement que je rattrape mon retard de lecture sur les blogs copains! J’aurai pas voulu louper ça! Tu m’as déjà convaincue à la description de ton « non » héroïne Chloé, et le monde si alléchant des plateaux cinés! j’ai hâte de te lire! Et vais de ce pas lire les autres articles parus! 😉 bisous

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s