L’âge de glace: les Lois de l’Univers.

Fiche technique et synopsis.

Fiche technique.

Sortie : juillet 2016

Réalisation : Mike Thurmeier, Galen T. Chu

Scénario : Michael J. Wilson, Michael Berg, Yoni Brenner, Aubrey Solomon.

Casting : Ray Romano, John Leguizamo, Denis Leary, Adam Devine, Jesse Tyler Ferguson, Max Greenfield, Jessie J, Nick Offerman.

Synopsis.

Et si la fin de l’ère glaciaire et l’apparition de la vie telle que nous la connaissons n’était finalement que le résultat d’une vaste maladresse ?

Comme, par exemple, celle un indécrottable écureuil à la poursuite perpétuelle et obstinée d’un seul et même gland ? Par exemple…

Pour ce cinquième opus (hé oui déjà !) nous retrouvons donc Manny et Ellie, toujours entourés de Diego, Sid et la joyeuse cavalerie constituée par Crash & Eddie, sur le point de marier Peach leur petite princesse à Julian, un jeune mammouth cool, joyeux, décontracté et enthousiaste. Un peu trop  au goût de Manny.

Mais l’ambiance festive se trouve sérieusement entachée par une pluie de météorites et la menace d’une probable extinction.

Heureusement Buck l’aventurier rencontré lors de leur incartade précédente dans le monde des dinosaures, remonte des entrailles de la Terre avec une prophétie et un plan… Enfin 5% d’un plan si vous voyez ce que je veux dire.

Mon avis.

Vous allez me dire : Encore une suite ? !  Et oui je suis d’accord, cinq ça commence à faire beaucoup. Maaaais… Si vous trouviez mes Mash-Up Sunday allumés, moi je voudrais bien savoir ce qu’ont pris les scénaristes pour pondre un truc pareil. C’est d’la bonne baby.

Une bonne dose d’Armageddon bien assumée, façon ère glaciaire et extinction des espèces, une touche d’Independance Day. Épicez le tout avec des zestes d’Indiana Jones, saupoudrez d’un air d’opéra connu (si si !) et secouez à fond !! Servez glacé of course !

Résultat ça fait rigoler les enfants et glousser les parents comme des mômes. Oui on essaie tout de même de garder un fond de dignité d’Adulte-Intellectuellement-Evolués (ou pas !) Et on y apprend :

  • Quelques bases très rudimentaires de physique et d’astrophysique, avec quelques notions d’électricité statique. En particulier que les orages électriques ça pique !
  • Que les vieux c’est  gâteux et ronchon mais ça peut toujours servir pour sauver le monde, merci mémé !
  • Que c’est bien pour les enfants de quitter un jour le nid familial pour faire leurs propres expériences et qu’il appartient aux parents de les y encourager. Morale salvatrice de l’histoire.

Encore une fois, dans ce type de dessin animé, on sent que les créateurs se sont faits plaisir et l’histoire a deux niveaux de lecture. Par exemple certaines scènes sont explicitement calquées sur les références cinématographiques citées ci-dessus.

Et je doute que vos enfants gloussent en s’apercevant que Simon Pegg fait la voix de Buck ou  soient morts de rire en reconnaissant parmi les multiples personnalités de ce dernier (car oui Buck n’est pas tout seul dans sa tête mais cela on s’en doutait) Neil  deGrasse Tyson. 

Tous ceux qui ont fait Qui ? vous sortez ! Non, il ne fait pas chaud c’est l’Âge de Glace ! C’est marqué dans le titre. Allez jouer à la pêche aux glands avec Scrat !

Donc Neil  deGrasse Tyson c’est lui :

 

Enfin, dans l’Âge de Glace, il apparaît sous ces traits-là où il caractérise l’intelligence de BuckNotez bien le gilet d’origine qui rend le personnage totalement identifiable. 

ice-age-5-neil-debuck-weasel
Source: focusonanimation.com

C’est un astrophysicien très connu dans la geekosphère d’une part pour son approche critique de la théorie des cordes… Théorie que je ne vais pas vous expliquer ici car, je ne suis pas astrophysicienne. Pour une approche rapide, Wiki est ton ami par ici. C’est cette position critique à laquelle Sheldon fait fréquemment référence qui lui valut d’ailleurs une apparition dans The Big Bang Theory. Oui, le monsieur a beaucoup d’humour.

Mais ce qui en fait mon ami, c’est son opposition farouche à l’enseignement de théories religieuses sur la création de l’univers dans les écoles américaines. Outre le fait qu’il est aussi connu pour ses citations savoureuses.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bref, avoir Neil deGrasse Tyson dans un Âge de Glace où il est question d’astrophysique et de la vie dans l’univers,  réuni de surcroît en un seul personnage avec Simon Pegg, c’était la crème fouettée sur mon cheesecake personnel.

Ce nouveau volet n’apporte rien d’extrêmement original, il reste dans la bonne tradition déjantée de l’Âge de Glace. Et c’est tant mieux parce-qu’au bout de cinq volets c’est bien ce qu’on vient chercher en salle. Néanmoins, il réserve encore quelques bons délires et d’agréables surprises. Les enfants s’y amusent follement parce-que justement c’est allumé et les parents encore plus, car c’est un dessin animé geek qui leur parle complètement. Un bon et pur moment de plaisir.

Et n’oubliez pas : Soyez geek, gardez votre âme d’enfant sans restriction  !

cool-Simon-Pegg-geek-quote