Even the devil has a birthday…

Cela pourrait être le titre d’une nouvelle noire et cynique. Un truc tordu que nous aurait déniché Anne-Ju. Noir. Sanglant. Avec des vampires. Et un humour mordant.

Notez bien que du coup, on est dans l’idée. Mais si vous avez jeté un oeil à la date d’aujourd’hui, vous savez que ça ne l’est pas…

Voyons si  vous êtes bons en déduction…

On est le 17 octobre.

Hier c’était l’anniversaire d’Oscar Wilde.

Et si vous me connaissez, vous savez qu’il y a peu d’acteurs en général, capables de susciter un article de ma part pour une certaine occasion du type soufflage de bougies.

Car, ainsi que je le disais un jour en parlant de Colin Firth :

Déjà je n’ai pas le talent de Fan Actuel pour les lettres ouvertes.

Ensuite, il y a quand même peu de chances :

a. Qu’ils s’en aperçoivent. Du coup, aucun risque qu’ils se vexent d’une omission.

b. Que j’ai une carte de vœux pour le mien en retour.

Enfin, la dernière raison, et non la moindre, je risquerais de vous saturer d’articles, car il y a quand même une sacrée charrette d’acteurs talentueux en ce bas monde.

Mais parmi mon cercle restreint de privilégiés, il y a en un que je ne pourrais manquer. Un tordu. Sadique. Amateur de trucs sombres et sanglants type films d’horreur. Membre d’un duo machiavélique. Un sadique de première catégorie avec style et panache.

Acteur,

Scénariste,

Comédien,

Producteur,

Fan aussi,

Auteur.

Avec un style inimitable et un humour mordant.

p10

Avec tout mon respect et mon admiration : Happy Birthday Mr Gatiss  !

Je n’en dirais pas plus, car tout est dans le reblog et les articles ci-dessous. Je vais simplement remercier cet horrible personnage qui prend tant de plaisir à nous torturer avec Sherlock, pour tous les merveilleux moments qu’il nous offre avec son comparse le Moffat et pour ceux passés à Sherlocked. Si Mark Gatiss n’est assurément pas la personne la plus expansive du monde, il met énormément de gentillesse et de bonne volonté à être disponible pour ses fans. Et ça, en plus du talent, ça n’a pas de prix…

Have you met… Mark ?

Something about Mark : Lucifer Box, critiques et objectivités

Le Vesuvius Club.

L’Ambre du Diable

 

 

June & Cie

Tiens ! On est le 17 octobre et elle n’a pas fait d’article ?

Elle est malade ?

Oui, on est le 17 octobre.

Conséquence logique du fait qu’hier on était le 16.

Admirez ce raisonnement imparable !

C’était d’ailleurs l’anniversaire d’Oscar Wilde…  et aujourd’hui c’est celui de Mark Gatiss.

Non, je n’ai pas sorti l’orchestre, les danseuses, le champagne, les feux d’artifice, le show à l’américaine et le discours digne des Oscars… J’imagine pourtant que certains d’entre vous pouvaient s’attendre à un article qui ressemble un peu à ça:

Ouiiiii! J’adore cette vidéo ! Elle me met une pêche à toute épreuve.

Eh bien non ! Même pas en rêve.

Vous ne vous y attendiez pas à celle-là hein ?

Mes chers amis, ma vénérée mère (Oui, elle lit ce blog, faites gaffe !) qui a la verve haute et la parole sage, m’a souvent…

View original post 267 mots de plus

8 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s