L’Instant Thé #5

Eh oui c’est déjà l’heure de retrouver l’équipe des P’tites Tasses pour vous parler des coups de coeur théinés. Ca tombe bien, la pluie tombe, les températures et les feuilles aussi. On va donc avoir besoin de saveurs réconfortantes pour se réchauffer.

Pour ce numéro, nous accueillons donc autour de la théière magique Le Tanuki, Un Bouquin dans la Tasse et en invitée spéciale, Zoé in the Kitchen. Merci à elles d’avoir donné de leur temps pour partager ce thé avec nous.

Nous inaugurons aussi aujourd’hui une rubrique un peu spéciale sur l’initiative d’Un Bouquin dans la Tasse : Not my cup of tea. Rubrique qui présentera un non coup de coeur absolu à éviter.

Choisissez un fauteuil. Prenez un plaid. Détendez-vous. C’est l’heure de dégus-Thé !

tea-3

L’Instant Thé de Zoé in the Kitchen.

La sélection: Oolong Fancy de Dammann. 10€/100gr.

oolong-fancy1

Premières Impressions.

Je suis si contente de pouvoir partager avec vous mon coup de cœur du moment, même si pour être honnête j’en ai plein, c’est dur de choisir !

Je bois peu de oolong nature car j’ai toujours peur qu’ils soient trop forts… et particulièrement végétaux. Cependant, j’ai trouvé un thé qui m’a fait changer d’avis.

oolong-fancy2

Séduction.

Je vous présente le Oolong Fancy de Dammann. C’est un thé particulièrement doux et délicat, ce que j’adore. Il est parfait pour un tea time car il ne viendra pas vous emporter la bouche face à de jolies pâtisseries. Je vous conseille de le boire en compagnie de petits biscuits, c’est un délice !

oolong-fancy3

Certains crieront peut-être, mais je trouve qu’il peut ressembler à un thé noir délicat. Sa couleur est assez claire et donne envie de vider votre tasse d’un seul trait.

Bon … je vais aller de ce pas me faire une 2ème théière de ce Oolong !

L’Instant Thé du Tanuki.

La sélection : Le Rooibos mystèèère (Oui oui vous avez bien lu, ce mois-ci c’est dégustation à l’aveugle 😉

Il y a quelques temps, je chouinais sur le blog d’Un bouquin dans la tasse comme quoi je n’arrivais pas à trouver un rooibos à mon goût, qu’il pleuvait et qu’il faisait froid et qu’il y avait des loups dehors tout ça tout ça.

Bon, elle a pas pu faire grand-chose pour le temps et mon problème de bestioles, par contre j’ai reçu dans ma boite aux lettres une sélection de pleins de rooibos différents. Adorable !

Certains étaient bien taggés (Le Kalahari camp de Cape and Cape est excellent) d’autres non. Et forcément mon préféré est dans le lot des sans étiquettes fixes xD

Je vous présente donc Sucre d’orge, acheté par la miss chez Tea Thé Cha :

p1040600

Premières impressions.

Ce qu’en dit la truffe du Tanuki : Rooibos bien sûr, avec probablement du honeybush. Ca sent aussi tout doux (la pêche ?) et il y a un décor de fleurs dont le bleu tranche joliment avec l’ocre rouge du rooibos.

Infusion recommandée : les rooibos demandent une infusion longue donc 5/7 minutes

Sec : Moi qui n’aime pas tellement les mélanges fruités, j’étais très surprise de ne pas m’en aller en courant en sentant celui-ci. Le rooibos est discret (ça ne sent pas le café quoi) et se mêle très bien à l’arôme un peu sucré du fruit. C’est doux mais pas écœurant, je suis intriguée.

Séduction.

Infusé : l’infusion a une belle couleur d’ambre rouge. Et ce parfum… vite, vite goûtons : c’est bien ça, le nom Sucre d’orge est merveilleusement bien trouvé !

C’est très réconfortant et un poil régressif. L’équilibre entre les saveurs est parfait : le rooibos n’est pas agressif, probablement tempéré par le honeybush. L’arôme de fruit est tendre, presque moelleux, sucré sans faire tomber les dents. Encore !

Bilan :

Sucre d’orge est l’infusion rayon de soleil parfaite pour cooconer quand il fait gris et que la pluie tombe à verse. Une très jolie découverte pour le gens qui comme moi pensent ne pas aimer les mélanges fuités… comme quoi il ne faut jamais dire fontaine je ne boirais pas de ton eau !

Un bouquin dans la tasse me disait qu’elle avait trouvé ce mélange chez Tea Thé Cha. Pour ceux qui comme moi ne sont pas sûr Paris, le plus proche que j’ai trouvé disponible en ligne est celui-ci – même si la mangue nous rend perplexe !

Le Not my Cup of Tea d’Un Bouquin dans la Tasse.

Autant il ne faut pas prendre les vessies pour des lanternes, autant en matière de thé, il ne faut pas prendre les bouquins pour des truites, surtout s’ils sont dans des tasses! C’était donc un petit coup de gueule théiné que notre Bouquin dans la Tasse avait envie de pousser et j’ai dit oui, car on ne le dira jamais assez : on ne badine pas avec le thé !

Coucou les belettes , si vous suivez un peu mon actualité , vous savez donc que j’ai enfin pu profiter que quelques jours de vacances à Biarritz 🙂

image2

Illusions…

Étant tout de même une tea addict qui se respecte , j’ai posé mes fesses dans un Salon de thé Biarrot , réputé, Miremont .

unnamed

J’ai mourru , dans mon cœur de passionnée , dans mon estomac et sur mes papilles !

Quand on ne sait pas faire du thé , on ne se prétend pas Salon de thé .

Déception !

J’ai naïvement pris un thé noir violette ( qui sentait fortement comme un Dammann … ) que l’on m’a servi en filtre.

Aucun moyen de contrôler la quantité ….

unnamed-1

Pour l’eau , idem , une théière d’eau surchauffée.

unnamed-2

Le serveur ne me donne aucune indication quant au temps d’infusion, c’est donc un peu au pifou que je laisse tremper les feuilles.

En bouche , amer , fort , sans beaucoup de goût autre que le thé noir , vaguement floral en fond , il m’a fallu beaucoup de courage pour finir la tasse.

Le seul truc qui m’a plu , c’est de faire de jolies photos avec le reflet du ciel .

unnamed-3

L’Instant Thé de June&Cie.

La sélection : Masala Chaï Noir. Greenma.fr. 12€ les 85gr

Avec l’automne vient pour moi l’heure de vous parler du thé Chaï. Souvenez-vous lors de l’un de mes premiers articles thé sur la marque Chakaï, je vous évoquais mon amour pour ce thé venu d’Inde et du Népal très spécifique et fort en goût. Pour rappel, voici la définition que je vous en donnais:

« Thé noir (souvent du Assam) aux épices (gingembre, clou de girofles, gingembre, cardamone) venant d’Inde et environs. On l’appelle aussi d’ailleurs Masala Chaï, Masala désignant le mélange d’épices que l’on retrouve par ailleurs dans la cuisine d’Asie du Sud, comme le poulet Tikka Masala. Traditionnellement il est infusé directement dans du lait. Parfois même du lait de yack au Népal. C’est donc le seul thé auquel je tolère qu’on associe le mot « lait » et que vous trouverez sous la dénomination Chaï Tea Latte de façon plus courante. »

Ayant eu la chance, une fois dans ma vie, par un hasard absolu, de goûter du vrai thé Chaï infusé dans du lait, préparé par des népalais, j’en ai gardé un souvenir absolument divin et n’ai cessé de rechercher cette saveur dans les différents mélanges Chaï proposé par diverses maisons.

Ce qui m’amène à mon coup de coeur du jour: le Thé  Massala Chaï Noir de chez Greenma. Petite marque dénichée dans une échoppe près de moi, Greenma propose des thés et infusions issus de cultures biologiques vendu dans des bocaux en verre fumé afin de préserver la saveur mais aussi de permettre de les recharger et les conserver. Car, la marque fait aussi les recharges, limitant ainsi l’impact du packaging sur l’environnement.

Pour une première rencontre, ce fut une bonne pioche. Suivez-moi, c’est parti pour la dégustation.

Premières impressions.

Au nez, c’est corsé, le thé noir est bien là, puissant, odorant. Ça vous transporte. Le bocal s’ouvre dans une bouffée d’épices, comme un parfum de Noël. Le clou de girofle et la cardamone vous accueillent en fanfare. Nouvelle inspiration : c’est au tour de la cannelle et du gingembre de vous picoter le nez. Une note rafraîchissante nous taquine derrière, on s’interroge. Qui est-ce donc ? L’anis bien sûr qui danse avec le fenouil, ce petit coquin dont je n’avais pas reconnu les graines au premier coup d’oeil mais qui joue à cache-à-cache avec mon nez.

Il faut dire qu’à l’oeil c’est de toute beau-thé !

imag2397.jpg

Mon seul regret : la cardamone est présente en poudre et non en graines. Tant pis ! De toutes façons, à l’odeur, je sens que je ne vais pas le regretter longtemps. Direction l’infusion.

imag2405_1.jpg

Séduction.

Une belle liqueur ambrée, à la robe d’épices laisse échappe d’envoûtants parfums. Girofle et cardamone mènent décidément la danse mais le thé noir ne s’en laisse pas conter et reste bien présent. On perçoit sa douce amertume qui remet de l’ordre et étonnement cela fait ressortir le fenouil qui grimpe sur la cardamone. Tiens donc !

C’est surprenant, amusant. Ça  a une saveur d’ailleurs et de conte d’hiver. Pour ma part c’est la première fois que je trouve de l’anis et du fenouil dans un mélange Chaï mais le résultat est positivement séduisant.

imag2403.jpg

Pour comparer avec le goût de l’original, j’ai donc ajouté un peu de lait et de sucre, car le Chaï se fait traditionnellement infuser dans du lait (du lait de yak même !). Oui j’ai osé.

Mécréaaaaaaaaaaants

Et c’est plutôt bon. L’amertume s’efface légèrement et pour le coup, en adoucissant un peu le goût, cela fait remonter la cannelle et atténue la girofle, apportant une touche nuance supplémentaire.

tea-2

En revanche, avec ou sans lait, cela se boit chaud. Froid ou tiède, l’amertume s’installe puissamment. Résolument un thé d’hiver donc. Sous peu, j’aurais le plaisir de goûter la version du Chaï de Lupicia. Encore un mélange différent. J’ai hâte de pouvoir comparer et vous en donner des nouvelles.

Ce sera donc tout pour cet Instant Thé d’octobre. On se retrouve le mois prochain pour de nouvelles dégustations. Si vous êtes in-Thé-ressés de rejoindre l’équipe des P’tites Tasses, envoyez-moi un mail à tgordianknot@gmail.com. Les participations sont à remettre pour 15 du mois à midi maximum et participer à un Instant Thé n’engage aucunement pour la suite.

En attendant, couvrez-vous bien, prenez soin de vous et n’oubliez pas :

141

6 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s