Sherlock Season 4 : And Happy New Year !

Ce n’est pas vraiment une surprise mais pour ceux qui habiteraient dans une grotte  au fin fond du Népal, je répercute quand même l’information :

Copyright Hartswood Films. BBC. PBS

C’est simple. C’est sobre. Je rappelle que le titre du premier épisode est The Six Thatchers, référence probable à la nouvelle du canon, The Adventure of the Six Napoleons.

Et ce violon brisé présage qu’on va morfler comme jamais. C’est là que je commence à me dire que je comprends ce que Benedict Cumberbatch insinuait quand il disait qu’on aurait besoin d’un break après la saison 4.

Histoire que vous vous remettiez bien dans le contexte, je vous remets le trailer. On se sait jamais, au cas où vous auriez oublié ce qui nous attend.

Et là j’ai envie de dire :

Afficher l'image d'origine
Source

Ce qui n’est pas sans me rappeler une image très parlante, glanée sur Facebook et qui résume  probablement ce qui va se passer le 1er janvier 2017:

Source page One more miracle Sherlock…

Quatre ans d’attente, deux conventions et un spécial pour se dire qu’à la diffusion de la nouvelle saison, on va ramasser ses dents. Ainsi que je résumais la chose à mon estimé collègue Alex du Petit Pingouin Vert, être fan de Sherlock c’est un sacerdoce. Une retraite dans un monastère bouddhiste à marcher lentement sur des braises.

De toute façon, il faut être honnête avec soi-même, on sait très bien comment ça va se termine cette affaire.

  • Etape# 1 : La joie des retrouvailles.
Afficher l'image d'origine
Source 
  • Etape # 2 : Visionnage

tumblr_mzae77ukti1skytkso3_500

  • Etape #3 : Le fandom VS le Moftiss. Première réaction.
Afficher l'image d'origine
Source
  • Etape # 4 : Le fandom VS le Moftiss. Seconde réaction.

Source

On est faibles. Je vous le dis.

En attendant, ce n’est pas le tout de savoir quand ce sera diffusé,  mais figurez-vous qu’il y en a qui bossent toujours.

imag2221.jpg
Michael Price et David Arnold

C’est bien beau de composer des bandes originales de fifou, seulement après, il faut aussi les enregistrer. Notez bien qu’on a vu pire comme environnement de travail. Cliquez sur ce lien pour apprécier. Comme il est vraiment très gentil, il l’a mis en 360° sur sa page Facebook.

J’aurais beau râler en disant que toute l’équipe s’y est mise sur ce tournage du début à la fin pour nous teaser et que c’est de la torture, tout ça, tout ça. Mais c’est quand même drôlement beau une équipe fière de son travail comme ça.

Et même si je sais que cette saison à venir risque de m’achever. Que mon estomac va faire le grand huit. Que je vais glapir sur mon canapé. Que je vais m’accrocher à mon plaid avec le défibrillateur à portée de main. Ce sont eux qui me donnent, malgré tout, envie de regarder. Simplement parce-que je sais qu’ils auront, une fois encore, fait un putain de boulot !