Le Safari Cinéphile

Vacances scolaires obligent, il faut bien s’aérer. Pour une frileuse comme moi, c’est toute une aventure hérétique : on serait tellement mieux au chaud avec un livre et un plaid.

Mais voyez-vous, Les Minions c’est un peu comme les Gremlins, si tu les laisse pas à l’air libre avant une certaine heure, ta soirée est fichue.

Nous sommes donc partis au Parc de la Tête d’Or à Lyon. Et c’est vrai que c’est beau.

Si on fait exception du bruit du train, on ne se croirait vraiment pas en pleine ville. Histoire de ne pas mourir idiot, je vais vous faire un petit historique du truc.

Point culture.

Le Parc de la Tête d’Or est l’un des plus grands parcs paysagers urbains de France. Ouvert au public en 1857  alors qu’il est encore inachevé, il couvre 105 hectares et est conçu sur le modèle du jardin anglais. Il tient son nom de la légende selon laquelle un trésor avec un tête de Christ en or y serait enterrée… Elle n’a jamais été trouvée. Donc je serais vous, je ne rêverais pas trop.

Parmi ses nombreux trésors, il recèle un Jardin Botanique, une roseraie internationale de 30 000 rosiers pour 350 variétés, un lac de 16 hectares et un Jardin Zoologique ouvert dès 1858.

L’aménagement du parc se fait sous la direction des paysagistes suisses  Denis et Eugène Bühler et de l’ingénieur Gustave Bonnet.

Le parc compte 7 entrées et est ouvert gratuitement au public. Des balades en petit train en bois et de multiples petites activités (payantes) s’offrent au visiteur.

Fait intéressant, sa création se fait à la même période que Central Park à New-York dont les travaux démarrent en 1857.

Safari ciné.

Maintenant qu’on s’est cultivés. Revenons-en à notre visite. Vous vous en doutez, ce qui intéressait le Minion c’était le Jardin Zoologique. Maman a pu s’asseoir sur la roseraie qui déchire tout parce-qu’au regard interloqué de ses hommes, elle a bien compris que la roseraie… voilà.

Or, comme vous avez tous plus ou moins passé l’âge de six ans, au moins physiquement, je me doute que le topo Éléphants-singes-Lions, ça vous intéresse moyen. Aussi je vous propose de faire un petit tour d’horizon rapide en images, inspiration ciné. Suivez le guide.

Catch me if you can.

Taxi Driver.

A la poursuite du Diamant Vert.

Madagascar 

La plage.

Mr and Mrs Smith

Karaté Kid

Légendes d’automne.

Voilà pour la visite. J’espère que le concept vous aura au moins fait sourire. Je ferais remarquer que contrairement au safari de Peaugres, le petit panda roux a été drôlement plus coopératif et je n’ai pas eu à y laisser une cheville pour avoir sa bouille.

Bon weekend à tous !

8 commentaires

  1. ah, le parc de la Tête d’Or 🙂
    (bah, oui, je connais, frère et family là-bas).
    Et non, j’ai passé 6 ans (enfin, je crois) et j’adore les parcs zoologiques et toutes les bestioles. je suis la 1ère à y aller (et je n’ai plus de « petits »)

    Aimé par 1 personne

  2. Sans oublier les belles serres….On passerait des heures dans ces parcs! Avec un petit bémol quand même sur la captivité. On se souvient du regard plus qu’ humain d’un gorille au parc de Peaugres (?) qui n’était pas facile à tenir 😕! Bonne journée June.

    J'aime

  3. S’il y a bien une chose qui me manque de ma vie lyonnaise c’est le Parc de la Tête d’Or. Dès qu’il faisait, je passais au moins un petit moment sur le week-end là-bas à me balader dans le zoo, dans tous les petits chemins où on peut se perdre où encore à far niente dans l’herbe avec un bon livre *-*

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s