Edge Of Tomorrow

Fiche technique

058211.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxxSortie : 2004

Réal : Doug Liman

Casting : Tom Cruise, Emily Blunt, Bill Paxton, Lara Pulver.

Inspiré de / Basé sur : All You Need Is Kill  de  Hiroshi Sakurazaka

Synopsis

Suite au crash d’une météorite, la Terre se trouve progressivement, envahie par des aliens appelés mimics. A nouveau plongées dans une guerre mondiale, cinq nations unissent leurs forces pour tenter désespérément de résister. Mais les pertes sont considérables en dépit de la lueur d’espoir apportée par la victoire de Verdun arrachée grâce au sergent Rita Vrataski.

Spécialiste du service des relations publiques de l’armée américaine, William Cage doit être envoyé pour couvrir l’opération Crépuscule, un débarquement de la dernière chance depuis l’Angleterre sur les côtes françaises. Il s’y refuse farouchement et finit par être arrêté, consigné comme déserteur et envoyé de force dans une escouade sur la fameuse opération. N’ayant jamais combattu, il se retrouve complètement perdu au coeur de la bataille et par un hasard inouï réussit à tuer un mimic avant de mourir… Pour mieux se réveiller au début de cette terrible journée. Et mourir à nouveau.

Il finit par comprendre qu’il se trouve coincé dans une boucle temporelle en rapport avec ce qui s’est passé sur le champ de bataille. Il tente en vain de journée qui se répète en journée qui se répète d’expliquer à son supérieur le sergent maitre Farell ce qui se produit. Las, il ne sait plus que faire et n’en peut plus de revivre indéfiniment le même combat, jusqu’au moment où son chemin croise celui du sergent Rita Vrataski. Elle seule va le croire et saisir tout l’intérêt de ce qu’il lui arrive. Désormais grâce à lui, ils ont une chance de gagner cette guerre en ayant un coup d’avance. Mais la partie est loin d’être gagnée…

Mon avis.

Un étrange cocktail que ce film d’action mais un cocktail qui fonctionne bien somme toute. Mélange atypique entre Un jour sans Fin, Il faut sauver le Soldat Ryan et Independance Day, soigneusement relevé de quelques références historiques de bon aloi à la Première Guerre Mondiale (Verdun) et à la Seconde (L’Opération Crépuscule fait ostensiblement référence au débarquement de Normandie)

De fait, rien de bien nouveau sur le papier :

  • Les aliens sont des gros méchants qui veulent nous envahir (Independance Day)
  • Ils ont un vague air de famille avec les Sentinelles (Matrix) dans la façon de se déplacer et les tentacules. Ils font le même son agaçant de fraise en sourdine chez le dentiste. Ceci étant un ressenti assez personnel.
  • On va devoir se sortir des ronces en débarquant sur une plage de Normandie (Il faut sauver le Soldat Ryan). L’inspiration est d’ailleurs assez nette dans les premiers plans du champ de bataille.
  • Le héros est coincé dans une boucle temporelle (Un Jour sans fin/ Stargate saison 4, épisode 6)
  • Il connaît donc le futur (Minority Report).
  • Donc il va sauver le monde (65% de la biographie de Tom Cruise)

Le bon point pour le film : La plupart des références sont très assumées donc globalement ça passe bien, même si ça manque d’originalité. A noter : Certaines tiennent  aussi plus de l’impression de déjà-vu que de la référence ostensible et voulue.

Tom Cruise est impeccable comme toujours en héros de film d’action sauveur de l’humanité. Avec une petite touche d’humour et d’originalité puisque son personnage est un gros boulet du point de vue militaire au départ. Il a donc de nombreux ratés et de fait meurt régulièrement. Ça allège un peu le truc avec un côté running gag. On aurait tendance à trouver qu’il s’améliore drôlement rapidement niveau techniques de combat, sauf qu’il faut garder à l’esprit qu’on ignore combien de fois il recommence la boucle. Donc au final, ça se tient.

Emily Blunt est carrément badass en « Fullmetal Bitch », l’expression n’est pas de moi et c’est évidemment une autre référence du film (Full Metal Jacket). Le petit bonheur c’est que niveau combat et intelligence c’est elle qui mène la danse au départ et qu’elle ne va pas épargner le personnage de Cage.

Le bon point pour le film : On évite la romance niaiseuse entre les deux. On a juste droit au petit bisou de la fin mais bon, ils vont mourir quand même et ça dure 3 secondes. En revanche on a un personnage féminin fort et actif et non en détresse, même s’il n’est pas assez développé.

Niveau casting, un petit plaisir puisqu’on retrouve Bill Paxton et Lara Pulver, qui sont méconnaissables. L’un des deux car il porte la moustache mais je ne vous dirais pas lequel. J’ai bien mis dix minutes à reconnaître Paxton, quant à Lara Pulver, je viens de percuter que c’était elle. C’est dire.

Le mauvais point pour le film : les personnages secondaires sont très en arrière-plan, limités par le concept de la boucle temporelle dans laquelle ils n’arrêtent pas de mourir. De fait, pour éviter la répétition, ils servent un peu de toile de fond et n’interviennent vraiment que pour le dénouement. C’est un peu dommage.

Le rythme narratif est soutenu et on embarque assez facilement dans l’histoire. Je n’étais pas partie pour visionner spécifiquement ce film et comme il se laissait bien regarder, je me suis dit que je n’allais pas mourir idiote.

La réalisation est bien pensée, car on ne se perd pas dans la narration, on a le temps de repérer des indices, prendre des repères même dans les scènes de combat. L’alternance de rythme entre les différentes scènes est équilibré, ce qui permet de ne pas saturer le spectateur avec des scènes de combats répétitives à outrance et de garder l’humour du film.

Les bons points du film

  1. Je n’ai pas terminé avec mal à la tête/ la nausée.
  2. Je n’ai pas eu envie de frapper le réalisateur.
  3. Je n’ai pas regardé l’Alter Ego avec la tête ci-dessous.

Résultat de recherche d'images pour "gif minion what"

Comme dirait ce grand philosophe médiéval qu’est Léodagan :

« C’est juste pour vous dire que l’engin est révolutionnaire dans ses caractéristiques, mais résolument classique, dans sa conception. »

Bon révolutionnaire, peut-être pas. Mais c’est un bon film d’action  qui joue avec les codes, les concepts et les références. Dommage que cela reste superficiel, le film se serait complètement démarqué en allant plus loin. Là cela reste juste un bon divertissement qui se visionne avec curiosité mais qui n’a pas grand intérêt à être vu une seconde fois.

8 commentaires

  1. J’ai lu le bouquin car je ne pouvais pas aller voir le film. Par la suite, j’ai eu l’occasion de le regarder, et j’ai arrêté au bout de 30min x)
    Je retenterai, mais ça m’avait paru très… « Le héros sauveur de l’humanité », en gros.

    Aimé par 1 personne

    1. C’est très « héros sauveur de l’humanité » d’où mon « pas deux fois » mais en même temps, je n’avais pas d’illusions : film d’action + aliens+ Tom Cruise. Après, n’ayant pas lu le livre, je n’avais pas trop d’attentes..Donc j’ai mieux pris la chose.

      Aimé par 1 personne

      1. Dans le livre c’est un petit soldat qui paie pas de mine, et il s’améliore au fil du temps parce qu’il refait les mêmes combats (d’après mes souvenirs). En tout cas, le livre est sympa, si tu souhaites un jour le tenter 😉

        Aimé par 1 personne

  2. J’ai un souci avec Tom Cruise. Je n’ai jamais pu l’encadrer ! Il a toujours la même coupe de cheveux, limite le même âge et surtout on fait en sorte qu’il soit toujours à son avantage dans ses films. Mais je l’ai quand même vu et je n’en retiens pas un souvenir exceptionnel !

    J'aime

  3. Jusqu’au bout, je me suis interrogé, l’angoisse au ventre, à savoir si Tom Cruise allait gagner… Non je plaisante. C’est « l’avantage » avec les films qu’il produit, on sait qu’à la vingtième minute, il va souffrir, qu’à la quarantième, tout semblera perdu, et que dix minutes avant la fin, il puisera dans son mojo pour faire un truc à la con, sensément héroïque. Ah, [Tom Cruise] (remplacez par n’importe quel nom de star millionnaire)!

    Par contre, Emily Blunt, j’aime bien. L’exosquelette et l’épée géante lui vont très bien 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. Mon Mr A m’avait convaincu de le voir avec lui… Et vu qu’il y avait Tom Cruise au casting j’ai dit oui… et je me suis même pas endormie au bout de 10 minutes. Moi c’est le côté « repeat » qui m’a bien plus. Bref rien de révolutionnaire mais qui se laisse regarder. 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s