La Folle Histoire de Max et Léon

Fiche technique

363658.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxxSortie : 2016

Réal : Jonathan Barré

Casting : David Marsais, Grégoire Ludig, Alice Vial, Dominique Pinon, Bernard Farcy, Nicolas Maury.

Synopsis

Max et Léon sont deux amis de toujours, des potes à la vie à la mort… et des bons à rien notoires qui pensent surtout à boire des canons et à courir les filles.  Mais la guerre est éclate et  la mobilisation est déclarée. Voilà nos deux lascars inconscients envoyés sur le front qui n’ont qu’une idée en tête, fuir la chienlit et rentrer à Mâcon pour y ouvrir un bar. De mésaventures en quiproquos, nos deux déserteurs ne sont pas près de retrouver le chemin de Mâcon…

Mon avis.

Avant d’aller plus loin, établissons de suite un postulat de base, ne regardez pas ce film si :

  1. Vous détestez l’humour du Pamalshow.
  2. Vous n’aimez pas l’humour un peu franchouillard.
  3. Vous ne pouvez pas supporter Papy fait de la Résistance, La Grande Vadrouille ou la 7ème compagnie.

Passez une bonne soirée dans l’humour  si :

  1. Vous aimez le Palmashow.
  2. Vous aviez apprécié OSS117 ou l’un des films sus-nommés.
  3. Vous avez envie d’une comédie légère sans prise de tête et que vous ne redoutez pas quelques blagues potaches dans le contexte.

Ne nous voilons pas la face, l’histoire ne casse pas trois pattes à un canard, le film connaît quelques clichés ou quelques gags un peu faciles. Mais il me fait rire. Il est léger, enlevé, rafraîchissant et il passe tout seul. En même temps, connaissant l’humour du Palmashow, je ne m’attendais ni à plus, ni à moins. Selon moi, l’objet remplit parfaitement l’office auquel il était destiné : nous faire passer un bon moment. Et il ne prétendait pas à plus. Il faut être réaliste, n’en déplaise à Télérama ou les Inrocks qui se sont offusqués de la facilité du film (et de son absence d’introspection intellectuelle probablement. Ahlala ces humoristes ! A quoi ont-ils l’esprit !).

Cela ressemble à des sketchs du Palmashow ? Grande nouvelle puisque c’est eux qui l’ont écrit et qu’ils l’ont fait dans un esprit humoristique. La critique est un peu facile de ce point de vue et frise presque la mauvaise foi.

Sans doute suis-je idiote, mais je n’y ai pas vu une suite de sketchs. Au contraire, j’ai trouvé qu’il y avait un fil narratif construit, que l’enchaînement des événements, certes rocambolesques, était plutôt bien emmené. Il n’y a pas de creux, pas d’essoufflement, le rythme est soutenu, dense. On ne s’ennuie pas. Quand on est rodés à l’humour du Palmashow, certains gags sont un peu prévisibles en effet, mais les deux comparses n’ont fait aucune reprise de sketchs existants et parmi les nouveaux certains sont particulièrement bien trouvés : « C’est Olivier de la milice.. »

Attention petit spoiler dans l’extrait ci-dessous mais moment culte

Le film souffre probablement de quelques défauts dus à l’habitude d’écrire pour la télévision, cependant gardons à l’esprit que c’est un premier essai et qu’il était plutôt audacieux. Et soyons francs, le spectateur lambda n’y verra probablement rien.

Le duo s’offre même un petit jeu narration assez osé avec une mise en abîme, puisque le film joue entre un moment de narration présente où les deux bons à rien racontent leur histoire à un groupe de leurs contemporains qui les a fait prisonniers, et l’histoire dans le passé qui a mené à ce moment. Le concept est bien posé et ajoute une dynamique au film ainsi qu’un peu de piquant car leurs auditeurs se permettent de commenter et critiquer la façon dont ils racontent leur histoire et leurs mésaventures, prenant la place du spectateur.

Au passage, le duo se fait plaisir en convoquant des habitués de ses sketchs pour de petites apparitions clins d’oeil qui s’insèrent parfaitement dans le récit. On croise ainsi Kad Merad, Florence Foresti, Simon Astier, Alban Lenoir, Baptiste Lecaplain, Nicolas Marié, Kyan Khojandi, Christophe Lambert, Dominique Besnehard et quelques autres têtes connues qui réjouiront le spectateur et participent à la bonne ambiance du film.

Côté technique, les moyens ont été mis tant sur les décors, lieux de tournages, costumes que sur la réalisation très soignée du troisième luron du duo Jonathan Barré (qui fait aussi une courte apparition dans le film si mon oeil est bon).

La Folle Histoire de Max et Léon ne hisse pas à la hauteur d’un Astérix et Obélix, Mission Cléopâtre, en matière de comédie cinématographique mais le pari de départ semble réussi. En tant que spectatrice, il me semble que les critiques dont le film a souffert à sa sortie, relèvent quelque peu du procès d’intention. Le film est ce qu’il prétendait à être : une bonne comédie divertissante et légère, avec un humour, parfois un peu franchouillard, une bonne dose dérision, une belle brochette de potes, des gags en rafales et de belles scènes d’anthologie aussi. Et ça fait un bien fou, c’est clairement rafraîchissant.

Quant aux Inrocks qui évoquaient » une fable morale alourdie d’un peu de gravité « , et je suppose qu’ils faisaient là allusion à la conclusion du film, je cherche toujours le côté moral de la chose. Car Max et Léon sont deux pétochards, jean-foutre en puissance et si nos (anti) héros ont un ultime sursaut de courage en fin de parcours, leurs motivations morales sont assez relatives (pour l’un des deux elles se situent même clairement au niveau de la braguette), si vous avez bien suivi le film. Non Max et Léon ne sont pas des héros ou tout à fait malgré eux mais c’est bien pour cela qu’ils nous font rire.

8 commentaires

  1. On a adoré ! Et puis on a bien le droit de voir des films moins philosophiques n en déplaisent aux inrocks 😉 pour la fin il faut croire que ils n ont pas eu le choix, n étant pas démobilisés, c était peut être combattre ou la prison

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s