Freaky Friday : Calembours et allitérations.

Au temps jadis, quand j’étais encore jeune, ma mère  me fit écouter vers dix-douze ans Boby Lapointe. Déjà très bon public devant les jeux de mots moisis de Fantômette (Sic transit gloria mundi mes enfants !), vous imaginez mon enthousiasme.

On peut dire que ma maman a le don pour se tirer dans le pied, puisque de fait, elle en fût quitte pour bon nombre de jeux de mots et calembours approximatifs et finit par égarer (trop bien ranger) le CD.

Mais le mal était déjà fait et vingt-cinq ans plus tard, je connais toujours les paroles et j’en ris encore. D’ailleurs, je ris aussi aux blagues, calembours et jeux de mots de July (d’ailleurs interdits par la Convention de Genève pour cause de vague de suicide). C’est pour vous dire les dégâts que cela fait.

Non décidément, Boby Lapointe c’est irrémédiablement freaky… Mais c’est tout de même redoutablement bien trouvé… Allez un dernier, bien glacé. Parce-que c’est l’été…