L’Instant Thé S2. #1 : C’est la rentrée !

Le thé c’est un art à part entière qui se cultive à travers les terroirs et les cultures, de la Chine à l’Afrique, en passant par l’Inde ou Taïwan. Un art qui incite à prendre son temps, à apprécier l’instant, mêlant respect du produit, rituels ancestraux et saveurs délicates.

Le thé c’est aussi un rituel social. Un partage qui ouvre sur un moment de convivialité. Que ce soit le premier de la journée partagé en famille ou celui que l’on offre à l’hôte que l’on accueille pour le réchauffer des frimas de l’hiver. En exigeant du temps et du soin pour sa préparation, le thé nous incite à nous ouvrir à l’autre, à partager l’instant.

C’est pourquoi j’ai instauré ce rendez-vous, petite bulle de douceur mensuelle, où je vous invite à venir URL partager avec moi ( et mes invité.e.s) une tasse de thé.

Un instant suspendu. Une invitation à tout oublier… le temps d’un thé.



L’Instant Thé de Pause Earl Grey

La sélection : Blue Detox de Kusmi Tea (boîte métal 125g à 17,10€)

Ingrédients : Maté, thé vert, rooibos, graines de cynorhodon, graines
de guarana, menthe, feuilles d’ortie, pétales de tournesol, arôme
d’ananas

Je ne sais pas chez vous mais dans le Sud de la France, il fait encore très très chaud, à tel point que je me crois encore en plein été avec des températures de plus de 30°C en journée. Pourtant, les débuts de matinées sont fraîches et annoncent l’arrivée de l’automne, doucement mais sûrement. Alors pour préparer son organisme à affronter les journées plus courtes, pourquoi ne pas se faire une petite cure de detox aux allures de nostalgie des vacances d’été ?

 Premières impressions

La toute première impression de Blue detox c’est le parfum d’ananas qui vient envahir la pièce dès l’ouverture de la boîte. Un parfum d’exotisme, une touche sucrée et surtout une
promesse de fraîcheur. Pour ce temps de septembre, c’est idéal ! (et pour le plein été, l’infusion à froid est parfaite) Moi qui suis très réceptive aux arômes ajoutés, celui-ci ne me dérange pas du tout, on a l’impression d’avoir choisi le meilleur ananas de l’étal, doux et juteux et que l’on va croquer dedans.

20180914_090758

Les feuilles de maté et thé vert ont une belle couleur. L’œil est attiré par les graines de cynorhodon et de guarana qui parsèment le mélange. C’est intrigant, ça nous rend curieux… alors on commence la préparation.

 Séduction

L’odeur de l’arôme s’atténue dans l’infusion chaude pour revenir en force sur nos papilles à la dégustation. La couleur dorée du thé est une invitation à boire les derniers rayons de soleil, às’en imprégner en totalité, pour faire le plein de vitamine D.

20180914_091215

N’aimant pas le thé trop chaud, je le laisse refroidir, souvent je l’oublie, et je me retrouve avec un thé froid. L’horreur. Pourtant, avec le Blue detox, c’est un des rares thés infusés qui est aussi bon chaud que froid. Je l’ai fait tout l’été avec des infusions à froid et sa fraîcheur était un régal. À chaud, on retrouve plus la rondeur et la douceur de l’ananas qui nous enveloppe comme un cocon et nousprotège des dures journées à venir de la rentrée.

L’Instant Thé de June

La sélection : Péché mignon de Ataya. 11€/100 gr

Ataya est un merveilleux bar à thé et tea-shop, situé 12, rue Sommeiller à Annecy. Si vous passez par là, n’hésitez donc pas à le visiter, vous y trouverez sous le bel arbre de Jess des thés et infusions 100% savoureux, 100% uniques et 100%. Le tout servi avec sourire et bienveillance.

Ataya

En flânant par là, par le plus grand des hasards, j’ai trouvé un Péché Mignon à déguster. Et mes papilles ont dansé de joie.

Premières impressions

Le Péché Mignon est une alliance de thé vert Hojicha (un thé vert japonais torréfié), de noisettes, de noix, d’épices (cannelle, gingembre), de coco et de vanille. Le thé gourmand par excellence en somme. D’ailleurs au nez, c’est appétissant. Cela fleure bon le gâteau, presque le brownie avec un petit quelque chose de chocolaté.

C’est tentant aussi ces petits morceaux de noix dans ce mélange d’un beau brun grillé.

20180913_1425347545843073704314649.jpg

Mais quid du goût, une fois infusé ? Le mélange est riche de saveurs. Je redoute le côté chargé ou trop sucré. Cependant, la curiosité est la plus forte, il faut que je goûte.

20180913_1423562968231536644293449.jpg

Séduction

En dépit de son côté torréfié, le thé Hojicha étant un thé vert, il ne faut pas le brusquer. 75° durant 3 min pour ce petit Péché. Ni plus, ni moins. Trop chaud, cela déséquilibre le mélange. Trop froid, il manquera de saveur. Délicate opération donc, au terme de laquelle on obtient un beau breuvage au départ à la robe rayon de soleil, qui prend rapidement une jolie couleur bronze en refroidissant.

20180913_1420524854319353099584652.jpg

En bouche, c’est la surprise. Une subtilité et un équilibre étonnants pour un mélange si complexe. Une douceur ! Un velours !
En note de tête et de corps, la noix et la noisette, saupoudrées de vanille, font chavirer les papilles. Le côté grillé, un peu boisé du Hojicha leur fait la part belle, et on comprend à présent parfaitement cette alliance.

Puis arrivent avec subtilité les épices qui laissent un côté gourmand sur le palais. Avec la vanille, elles viennent donner au thé cette impression de gâteau, de douceur. D’ailleurs pour clôturer le bal en beauté, la touche de coco fait son entrée en fin de bouche. Délicate, il faut prendre le temps de la chercher, mais elle est bien là. On se rend même compte qu’elle était là depuis le début, bien cachée.

Ce qui est réellement surprenant dans ce thé, c’est qu’il n’a rien de ce que l’on pourrait redouter. Ni sucré, ni écœurant, ni entêtant. On peut en boire et en re-boire à loisir, avec plaisir, sans se lasser.

De même, on pourrait le croire voué à être bu chaud, mais en refroidissant ses notes changent, ne cessent de se révéler et on le redécouvre à chaque gorgée.

De fait, grâce à sa faible teneur en théine, il est possible de le boire toute la journée et on s’y laisserait facilement tenter. Bien nommé, c’est véritablement un Péché Mignon, une petite gourmandise de la journée à laquelle on succombe sans résister.

L'Instant Thé

juneandcie View All →

“Eventually everything connects - people, ideas, objects. The quality of the connections is the key to quality per se.” Charles Eames

2 commentaires Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :