Le p’tit bonheur #46 : « and i’m feeling good »

Le concept du P’tit Bonheur a été imaginé par mon amie Pause Earl Grey. C’est une invitation à relativiser et à se pencher sur tous les petits riens qui nous ont rendus heureux. Une incitation pleine de douceur au bonheur, en considérant les choses positives de la vie, car ainsi que le faisait dire J.K Rowlings à Dumbledore:

“Happiness can be found, even in the darkest of times, if one only remembers to turn on the light.”

Il n’appartient parfois qu’à nous de nous souvenir comment trouver la lumière…

Si Pause Earl Grey a fait le choix de distiller désormais différemment ses Petits Bonheurs, à l’instar de certains, vous pourrez continuer à retrouver ici cette rubrique le vendredi. C’est pour moi une agréable façon de revenir sur la semaine pour en retirer le positif avant le weekend.
Je tiens néanmoins à la remercier encore une fois chaleureusement d’avoir eu l’idée lumineuse de créer cette rubrique. Elle est celle qui a su trouver une façon intelligente de nous rappeler « d’allumer la lumière ».



Cette semaine a été dans la continuité de la vibe « Un mars et ça repart ». Tout ne s’est pas passé extraordinairement bien, ça aurait été louche. Cependant un chocolat chaud par ici avec un pote, un p’tit papotage avec une copine par là, un rdv chez la kiné, quelques offres d’emploi motivantes, quelques réceptions de courrier… et finalement, bon gré, mal gré ça avance.

Le plaisir coupable de la semaine a aussi de dégoupiller mon cadeau de Noël et de se lancer avec l’Alter Ego dans l’intégrale de The IT Crowd. Et décidément, il n’y a rien à faire, j’aime cette série.  Geek inside.

Quelques extraits pour le plaisir des connaisseurs ou les non-initiés… Passez du côté obscur.

Tout parallèle inconscient de ma part avec certaines discussions avec ma mère au sujet de son ordinateur serait purement fortuit et involontaire. Je t’aime, maman.

Sur ces réjouissantes paroles, je vous souhaite un excellent weekend. N’oubliez pas que le bonheur ça n’a pas de prix, et pour tous les emmerdeurs il y a MasterCard ! Prenez soin de vous.

Publié par

“Eventually everything connects - people, ideas, objects. The quality of the connections is the key to quality per se.” Charles Eames

2 commentaires sur « Le p’tit bonheur #46 : « and i’m feeling good » »

  1. Non mais ouiii ♥
    Cette série ♥
    Je crois que j’ai rarement autant ris devant Roy qui dit « I’m disabled » ♥ Et puis le générique… Et puis « A fire ? At the sea park ?! » ♥
    Bon bah voilà j’ai envie de me les refaiiiire !
    Des poutous, j’espère que tu as passé un très joli week end ♥

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.