A la recherche d’Alice Love : jolie surprise

Résumé

Editions Albin Michel. Parution : janvier 2019  Prix : 22€

Nous sommes en 1998. Alice Love a 29 ans. Elle est enceinte de son premier enfant et file le parfait amour avec l’homme de sa vie. Du moins, c’est ce qu’il lui semble lorsqu’elle se réveille de sa chute.

Petit problème : il manque dix années à cet énoncé.  En réalité, Alice a 39 ans, trois enfants et est en phase de divorce avec un homme qu’elle ne connaît plus…

Qui est cette femme autoritaire, hyperactive, rigide et sportive à la splendide maison et à la vie méticuleusement organisée dont elle retrouve l’existence ? Pourquoi n’a-t-elle aucun souvenir de ses enfants ? Pourquoi son futur ex-mari semble-t-il la détester à ce point ? Et surtout comment en sont-ils arrivés là ?

Pour comprendre, il va falloir qu’Alice Love parte à la rencontre d’elle-même, afin de retrouver ces dix années perdues. Mais va-t-elle aimer ce qu’elle va découvrir ?

Mon avis : Alice Love, à la recherche du temps perdu…

Excellente surprise que ce nouveau roman de Liane Moriarty. Une surprise d’autant meilleure que, ayant entendu du bon et du moins bon du Secret du Mari, j’avais fini par passer mon chemin sur ce précédent roman. A la recherche d’Alice Love est donc une réelle et agréable découverte du style de l’auteur dans laquelle je me suis lancée uniquement sur le résumé.

Revenir dix ans en arrière sur une bonne chute. Se voir spolier de trois grossesses quand on pensait être en train de vivre la première. Découvrir un étranger froid et antipathique quand on imaginait retrouver l’amour de sa vie… Vous parlez d’un ascenseur émotionnel ! Il a de quoi être déconcertée.

Effacer dix ans, nettoyer l’ardoise, oublier les déconvenues, les ratés les déceptions, les griefs, retrouver l’enthousiasme et la fougue de la jeunesse, qui n’en a pas rêvé dans un couple ou tout simplement dans sa vie ? Oui mais voilà, Alice va le découvrir à ses dépends, l’amnésie n’est pas une bénédiction, loin de là. Et certaines pièces du puzzle ont même une importance capitale. Il est des parts du vécu dont rien ne saurait effacer la trace… Seulement elle va devoir retrouver lesquelles.

Décontenancée face à celle qu’elle est sensée être, face aux réactions de ceux qui lui sont chers, Alice attise la sympathie du lecteur tout en piquant sa curiosité. Mais qui est vraiment Alice Love ? C’est bien là le coeur du problème.

Partant à la recherche d’elle-même, l’Alice de 1998 se voit contrainte à faire l’analyse de l’Alice 2008. Mais parviendront-elles à se rencontrer ou le chemin parcouru par l’une est-il irréconciliable avec la fraîcheur de l’autre ?

De ce pitch qu’on aurait pu croire fait pour la comédie, Liane Moriarty tire un roman beaucoup plus profond et complexe sur les aléas de l’existence qu’on aurait pu le penser. Sans se départir d’un style léger et fluide, jouant de l’humour et de l’émotion elle entraîne le lecteur dans le cheminement de son héroïne et en profite pour traiter de thèmes plus que délicats : évolution du couple, parentalité, accomplissement personnel, deuil, stérilité, FIV…

Entre tendresse et gravité, ce roman trouble son lecteur qui ne peut s’empêcher de s’identifier à l’héroïne. Comment réagirait-on en pareil cas ? A quels écueils ferait-on face ? Au fil du parcours d’Alice, on en vient insidieusement à se poser la question, preuve que c’est diablement bien écrit : Quel regard jetterait sur moi-même, celle ou celui que j’étais il y a dix ans ?
Partant A la recherche d’Alice Love, c’est peut-être un peu de soi qu’on trouvera au bout de la lecture.

A lire

juneandcie View All →

“Eventually everything connects - people, ideas, objects. The quality of the connections is the key to quality per se.” Charles Eames

3 commentaires Laisser un commentaire

  1. Par contre cela ressemble énormément à un roman que j’ai déjà lu d’une romancière
    La vie d’une autre » de Frédérique Deghelt. je trouve cela amusant.
    Le résumé du livre
    Marie a vingt-cinq ans. Un soir de fête, coup de foudre pour le beau Pablo, nuit d’amour et le lendemain… Elle se réveille à ses côtés, douze ans plus tard, mariée, mère de trois enfants, sans un seul souvenir de ces années écoulées. Comment faire pour donner le change à son entourage ? Et comment retrouver sa propre vie ?

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :