Le Temps arrêté : Donner du temps au Temps

Résumé

Editions BakerStreet. Parution : Septembre 2019. Prix : 17€

Barman la nuit dans un hôtel, un homme vient chaque jour s’asseoir au chevet de sa mère qui se meurt doucement à l’hôpital. Maladroitement mère et fils tentent de trouver les mots pour rattraper le temps perdu entre eux, renouer le lien avant l’inéluctable.

Alors que les médecins ne lui donnent plus qu’une semaine à vivre, sa mère lui adresse soudain une requête inattendue : lui lire A la recherche du temps perdu de Proust.

Neuf volumes, quatre mille pages de lecture en une semaine, autant dire que c’est tenter l’impossible. Mais peu à peu ce marathon contre le temps devient un véritable défi à la mort. L’échéance se recule, la fin semble se repousser au fil des pages. Une semaine se gagne, puis un mois, puis deux… La mort semble se suspendre. Et les mots de Proust renouent les fils entre la mère et son fils, rattrapant le temps perdu.

Face à l’étrange magie des mots, l’obsession pour ce fils devient de repousser le temps. Ne jamais atteindre le mot FIN. Aux mots de Proust il ajoute les siens, allonge les chapitres, refait les intrigues. Il ne dort plus, ne travaille plus, écrit la nuit, fait la lecture le jour.
Il vit dans le temps perdu ne cessant de l’allonger pour faire gagner à sa mère quelques heures, quelques jours… Mais si fort soit-il, un livre peut-il vraiment arrêter le temps ?

Le Temps arrêté : Donner du temps au temps

Qu’il est beau ce Temps arrêté de Richard Apté ! C’est un temps dans lequel on aime à se glisser. Se laisser emporter au fil des mots, à leur tempo. Il est beau car il nous empoigne par les sentiments. Il nous parle de tout ce qui nous relie et nous sépare. De tendresse et d’incompréhension. Du temps qui file face à la mort et que l’on voudrait pouvoir suspendre pour mieux le retrouver.
Il nous parle des mots aussi. De ceux que l’on a du mal à trouver et de ceux des livres qui, parfois, écrivent des jolies pages dans la vraie vie en suspendant le temps.

Et au cœur de tout cela, il y a Proust. Proust et sa madeleine. Proust et son temps perdu qui redonne des mots au narrateur. Proust et ses milliers pages. Proust et sa course contre la mort dans l’écriture. C’est un superbe hommage que lui rend Richard Apté à travers le parcours parallèle de son narrateur.
Toute sa passion pour Proust, toute l’essence du temps perdu, il les fait vivre à travers ce Temps arrêté où le pouvoir des livres et des mots dispute le temps à la Mort avec acharnement, non sans une touche poésie… Un combat empreint d’une certaine magie mais pourtant perdu d’avance et qui vous prend au cœur au fil des pages à travers le dévouement acharné de ce fils pour sa mère. Quel plus beau combat peut-on imaginer que celui de braver la mort par amour, armé d’un livre ?

Un coup de cœur de rentrée à retrouver aux Editions BakerStreet et à savourer en oubliant le Temps !

Publié par

“Eventually everything connects - people, ideas, objects. The quality of the connections is the key to quality per se.” Charles Eames

Un commentaire sur « Le Temps arrêté : Donner du temps au Temps »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.