Un dernier mot…

Papapapapapapapa
Le mot cogne sans fin comme un rythme.
Celui du coeur qui s’est arrêté.

Papapapapapapapa
Et maintenant on fait quoi ?
On funéraille, on obséquise, on condoléance….

Papapapapapapapa
Les souvenirs tournent, ballet endiablé.
« Passes-moi le cruciforme et une cheville rouge. »

Papapapapapapapa
Des photographies, l’odeur de l’été.
Une main qui rassure. La sévérité.
Les séries. Les pizzas. Les complicités.

Papapapapapapapa.
« Te laisse pas démonter pas ma fille. »
Nos échanges, mes coups de gueule,
Tes sourires, tes failles entre nous, notre ténacité.

Papapapapapapapa
Un dernier message.
Une bouffée d’amour,
« Gros bisous. Papa »

Papapapapapapapa

Papa.

Publié par

“Eventually everything connects - people, ideas, objects. The quality of the connections is the key to quality per se.” Charles Eames

5 commentaires sur « Un dernier mot… »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.