Chanson douce.

Résumé.

a19667Editions Gallimard. Parution : août 2016 Prix : 21.90€

Myriam et Paul sont un couple heureux qui fait face à une problématique tristement ordinaire : concilier le bonheur d’être parents avec une carrière épanouie. Après la naissance de leur deuxième enfant, Adam, Myriam veut reprendre sa carrière. Mais elle, jeune avocate et lui, musicien, impossible d’y parvenir sans l’aide d’une nounou.

C’est alors que Louise fait son entrée dans leur vie. Elle est la perle rare. La Mary Poppins dont tout parent pourrait rêver : douce, conciliante, perfectionniste, soignée, bonne cuisinière et adorée des enfants.

Et peu à peu, insidieusement, elle investit le coeur du foyer, jusqu’à se rendre indispensable. Trop indispensable…

Mon avis.

Un roman psychologique aux effluves de thriller. Voilà exactement que j’ai pensé en refermant cet ouvrage. Précis, implacable, fascinant de maîtrise dans l’écriture, il se révèle impossible à lâcher. Dès les premières lignes, les questions tombent face au drame qui s’étale sous nos yeux : Comment et pourquoi en est-on arrivés là ?

Froidement, avec une écriture presque détachée, et pourtant aussi précise qu’un scalpel, Leïla Slimani nous fait remonter aux origines de l’horreur. Implacablement, minutieusement, elle décortique le cheminement de cette dépendance qui se noue, tel un cercle vicieux .

Insidieusement, comme une araignée construit sa toile, Louise colonise chaque aspect de la vie de Myriam et Paul, se les approprie. Chaque domaine se trouve peu à peu envahi : les enfants, la cuisine, le rangement. Et l’on se glace en découvrant l’envers de cette nounou trop parfaite. De cette femme torturée, rongée par le manque d’amour, qui ne vit qu’à travers l’existence des autres.

Et puis, il y a la lâcheté égoïste, presque coupable, de Myriam et Paul, qui, malgré la façade de la nounou parfaite qui s’écaille par moment, préfèrent ne rien voir, trop aspirés par la spirale de leurs existences professionnelles. Paul et Myriam, pris au piège de leur propre dépendance, de leur aspiration à la réussite, à une vie meilleure, qui ne parviennent pas à mettre de limites avec Louise, entre intimes et étrangers, employeurs et amis, autorité et condescendance.

C’est un portrait dur, acerbe que fait Leïla Slimani de ce couple. Un triste constat de notre société qui confine au malaise dans la lecture, lorsqu’on est soi-mêmes parents. On y ressent un étrange fond de culpabilité, naviguant entre l’empathie pour Myriam qui aspire à s’épanouir aussi en dehors de son rôle de mère et la condamnation de cette dépendance totale à Louise qui les tient sous sa coupe, de cette relation étrange, presque malsaine entre le couple et la nounou. Impuissants, on assiste à ce drame qui se joue en huis-clos, tournant les pages avec une angoisse frénétique, comme si l’on pouvait échapper encore à la fatalité qui s’est mise en marche.

Chanson Douce n’est pas pour moi un coup de coeur, dans le sens où son atmosphère oppressante n’en fait pas un livre que j’aurais envie de relire. Mais c’est une totale réussite qui laisse pantois d’admiration et donne envie de tirer son chapeau à l’auteur. Captivant, oppressant, le récit entraîne le lecteur avec Myriam et Paul dans le piège de l’addiction. Avec une virtuosité glaçante, Leïla Slimani fait preuve d’une maîtrise totale de son écriture affûtée comme une lame, tout autant que de la psychologie de ses personnages. Rares sont les fois où je suis en phase avec la sélection du Prix Goncourt, mais cette fois je peux dire qu’ils ne s’y sont pas trompés ! Un roman brillant, marquant et incontournable, sans aucun doute.

14 commentaires

  1. J’ai adoré ton avis, je ne l’ai toujours pas lu j’attends qu’il sorte en poche donc dans quelques mois mais je sais Slimani est une valeur sûre car son premier roman est tout aussi déchirant même s’il n’aborde pas du tout la même histoire !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s