Une bouffée d’air pur.

Résumé.

livre_galerie_2392Editions Mercure de France. Parution : janvier 2016. Prix : 22.80€

La jeune Anjali attend son mari Prakash sur le quai de la gare de Bhopal. Mais celui-ci ne viendra pas la chercher. Il l’a tout simplement oubliée et dort paisiblement à quelques kilomètres de là.

Pour lui, le vent souffle dans la bonne direction. Ce qui n’est pas le cas à Bhopal. La jeune femme l’ignore et continue de l’attendre avec une certaine impatience. Il est presque minuit. Dans quelques minutes à peine sa vie va basculer. Elle sera une des survivantes de Bhopal. Un miracle qu’elle va lourdement payer.

Quinze ans plus tard, Anjali divorcée au mépris du scandale, est désormais remariée avec Sandeep, un professeur d’informatique. Ensemble, ils vivent modestement à Ooty et élèvent leur fils Amar. Mais ils portent toujours les conséquences de la catastrophe de Bhopal et de la négligence de Prakash en regardant mourir leur enfant à petit feu.

Lorsqu’Anjali revoit par hasard Prakash au détour d’un marché, c’est toute la brûlure de son passé qui vient se mêler à la tragédie du présent. Prakash lui va découvrir toute l’étendue des dégâts causés indirectement par son inconséquence d’alors… Mais comment s’amendier d’une chose dont on n’est pas directement responsable. Comment oublier que s’il était venu chercher son épouse deux heures plus tôt, un petit garçon ne serait pas mourant. Jusqu’à quel point est-il possible de pardonner

Mon avis.

En dépit des années, le nom de Bhopal résonne encore tragiquement dans les mémoires. En décembre 1984, le réservoir de l’usine de pesticide de cette ville indienne se fissure gravement, laissant échapper un nuage de gaz hautement toxique sur 25km2, qui fera des milliers de victimes. Il est impossible de déterminer exactement le nombre de personnes qui furent atteintes par la catastrophe de Bhopal car pour certains les effets se déclenchèrent des semaines après. Aujourd’hui encore des gens subissent les conséquences de cette exposition au gaz toxique.

C’est de cet évènement dramatique qu’Amulya Malladi choisit de partir dans son roman Une bouffée d’air pur, paru le 12 janvier au Mercure de France. Le destin bouleversé d’Anjali lui permet d’explorer les conséquences à retardement de la tragédie de Bhopal, le poids porté par les victimes, tout en traitant de la place malmenée de la femme dans la société indienne. L’irruption de Prakash dans la nouvelle vie d’Anjali fait ressentir à celle-ci combien les erreurs de son passé pèsent sur le présent : l’erreur de son mariage arrangé, son orgueil de jeune femme, l’indifférence de Prakash, cette terrible nuit, le scandale de sa demande de divorce dont elle porte encore le poids et la condamnation d’Amar dès sa naissance. Prakash lui se trouve comme écrasé par la découverte de la conséquence de son égoïsme d’alors. Toute sa vie bascule alors sous une vague de culpabilité qui le ronge de l’intérieur.

Une bouffée d’air pur est un récit complexe mais fascinant, qui, par le prisme de la tragédie de Bhopal, nous offre une vision saisissante de la société patriarcale indienne où les femmes se trouvent encore prises au piège de conventions sociales traditionnelles. Toute la vie d’Anjali se trouve raccrochée au choix de ce mariage arrangé, qui la conduisit à se retrouver sur le quai de la gare, cette nuit-là, à Bhopal. Tout au long du récit, ces deux éléments sont intrinsèquement liés, influant sur la vie d’Anjali et de Sandeep, comme de Prakash.

Cet étrange trio pris au piège du spectre de Bhopal, va devoir trouver le moyen d’affronter le passé pour faire face au présent. Avec une écriture sensible et fine, Amulya Malladi mène la psychologie de ses personnages face à l’insurmontable, traitant avec subtilité de la question de la culpabilité et du pardon. Autour du destin d’Amar, c’est le passé qui s’exorcise. Une bouffée d’air pur est un très beau roman finement mené qui  bouleverse et questionne…

Toujours un peu plus sur Les Petits Livres avec la chronique complète.

Une Bouffée d’air pur.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s