Le Throwback Thursday de Bettie Rose #12

Comme chaque semaine, nous retrouvons notre flamand rose numérique Bettie Rose BooksPlongeons donc dans le thème rafraîchissant de ce jeudi 6 avril.

 

IMAG0314-1

Printemps, belle saison, renouveau

Un livre & un film

 

Sense & Sensibility. 1995. Réal. Ang Lee

C’est tout autant un livre qu’un film que je vais vous présenter ici, puisque le film n’est rien d’autre que l’adaptation du livre. J’avoue que le côté printanier de la chose peut apparaître comme assez subjectif. Même si c’est champêtre et qu’une partie de l’action se passe dans la campagne anglaise. Même si la toison de Kate Winslet n’est pas sans rappeler les moutons en train de paître dans une prairie toute verte.

Résultat de recherche d'images pour "raison et sentiments kate winslet"

Il semblerait que je ne sois pourtant pas la seule à qui l’histoire de Jane Austen inspire des impressions printanières. De la couverture, imaginée par Barnes and Nobles pour sa collection Barnes & Noble Collectible Editions Series, à l’affiche du film de 1995 d’Ang Lee, avec Emma Thompson et Kate Winslet, tout verdoie et nous parle des beaux jours. Comme en témoigne ce trailer où il fait parfois moche, mais que voulez-vous, le printemps anglais (mauvaise foi inside.)

Néanmoins, plutôt que de prendre le thème de Bettie Rose dans son sens littéral, j’ai préféré ici explorer le côté figuré des termes pour faire mon choix.

En roman, comme en film, Sense&Sensibility raconte l’histoire de Marianne et Elinore Dashwood, deux soeurs de personnalités très différentes que la mort de leur père place, avec leur mère et leur soeur cadette, en très précaire position. En effet, comme de coutume à l’époque, l’héritage familial revient au mâle de la descendance, leur demi-frère John, dont Fanny, l’épouse avide et acariâtre s’empresse de pousser cette belle-famille éloignée en dehors de la demeure familiale devenue son domaine.

Avec fort peu de revenus, la petite famille est contrainte de quitter le Sussex et la proximité de Londres pour trouver refuge dans le Devonshire où, un charitable cousin de Mrs Dashwood leur fait la faveur de leur louer un petit cottage. Vu leur situation financière et géographique, les deux sœurs aînées ont désormais fort peu de chances de faire un mariage convenable ou de trouver un époux aimant qui leur permette de parer à cette situation difficile. Cependant, on ne peut empêcher d’exister ni l’espoir, ni les sentiments.

Tandis que Marianne, au coeur romanesque s’éprend avec fougue du beau et trop séduisant John Willoughby, Elinor tente de modérer avec raison son inclinaison pour Edward Ferrars, le frère de Fanny, sa détestable belle-soeur.

Mais les plans de l’amour sont impénétrables… Au fil de leurs mésaventures, les deux sœurs apprendront à faire la part du cœur et de la raison pour trouver le juste équilibre. Ce qui amènera bien du changement dans leurs existences, et de nouveaux espoirs.

Nous avons donc deux personnages principaux au printemps de leurs existences, la plus belle saison de la vie d’une femme, celle où elle devrait jouir de l’insouciance et du plaisir de plaire. Cependant nos deux héroïnes sont face à d’austères perspectives, dues à leur situation pécuniaire et matérielle. Impossible pour elles de faire la Saison à Londres pour trouver un prétendant, comme cela serait d’usage. Impossible d’avoir une vie mondaine et sociale nécessaire à la quête d’un époux. Impossible de prétendre à un bon parti sans une dot raisonnable. De bien tristes perspectives se profilent donc devant elles et chacune réagit à cette situation de façon différente.

Marianne, impétueuse, fait le choix de la passion, de la fougue, du romantisme et de l’espoir. En dépit de tout. Elinor prend le parti de la modération, de la sagesse et de l’acceptation. Dans les deux cas, les retournements de situation apporteront tour à tour consternation et renouveaux imprévus. Comme quoi, après la pluie, le beau temps et après l’hiver, le printemps !

A savoir :

Réalisé par Ang Lee, le scénario du film est néanmoins signé… Emma Thompson ! Le seul scénario connu écrit par l’actrice et qui lui demanda quatre ans de travail. Par ailleurs, outre le duo incarné par l’actrice et Kate Winslet, vous aurez le bonheur de retrouver au casting Hugh Grant et Alan Rickman dont la présence fait à elle-seule le printemps. Petit rayon de soleil supplémentaire : le couple hilarant des Palmer incarné par Hugh Laurie et Imelda Staunton. Un régal !

Happy Throwback Thursday à tous !  Et n’oubliez pas de jeter un oeil à la sélection des autres blogs participants :

  1. Bettie Rose Books
  2. La Tête en Claire.
  3. Alec A la Bibliothèque
  4. Le Charmant Petit Monstre
  5. Le Tanuki
  6. Pause Earl Grey
  7. Light And Smell
  8. Pop-corn and Gibberish
  9. La Tête dans les Livres
  10. Lady Butterfly
  11. Fan Actuel
  12. Le Brocoli de Merlin
  13. Ibidou

(*) Le principe en est le suivant : chaque semaine, le jeudi donc, notre flamand rose numérique propose un thème pour lequel les blogonautes doivent proposer une lecture correspondante.